(Photo: archives JDV)

Le budget présenté par le gouvernement Trudeau lundi aura des répercussions positives pour les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville, affirme la députée Mélanie Joly.

« Comme gouvernement, on maintient notre plan de match, qui est de passer au travers de la pandémie en soutenant la vaccination et en faisant en sorte que les entreprises conservent leurs employés », commentait Mme Joly, qui est aussi ministre du Développement économique, dans une entrevue donnée jeudi au Journaldesvoisins.com.

Mme Joly a énuméré les mesures phares du budget, comme la mise en place d’un réseau national de garderies calqué sur le modèle québécois, le soutien à la création d’emplois pour les jeunes, l’élargissement de l’assurance-emploi de 15 à 26 semaines, une série de mesures de soutien pour les PME touchant les secteurs comme l’aérospatial, le tourisme, la culture, ainsi que l’investissement massif dans les infrastructures vertes.

Garderies

« Toutes ces mesures auront un impact direct dans Ahuntsic-Cartierville, soutient Mme Joly. L’investissement dans les garderies apportera un milliard d’argent frais pour le Québec, qui pourra, je l’espère, augmenter le nombre de places en garderies subventionnées, tel que le prévoyait le programme de la CAQ », dit-elle.

Les garderies subventionnées ont un impact direct sur le bien-être des familles et, surtout, des femmes, ajoute-t-elle.

« On voit ce programme comme un moyen de relancer l’économie canadienne, dit-elle. L’ajout de places subventionnées viendra aussi aplanir les disparités au Québec : de nombreuses familles doivent aller au privé non subventionné. Dans ce contexte, certaines femmes renoncent au marché du travail pour élever leurs enfants, elles ne participent donc pas à l’économie. Augmenter le nombre de places subventionnées en garderie crée des emplois pour les femmes. »

PCRE

Justement, de nombreuses Québécoises qui n’ont pu trouver de places en garderies se plaignent de ne pas être admissibles à la Prestation canadienne pour la relance économique (PCRE). Selon le mouvement #maplaceautravail, certaines se font dire qu’elles y ont droit, d’autres non, et même qu’elles devront la rembourser au gouvernement!

« Les femmes avaient droit à la PCU si elles devaient rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants et, comme la PCRE est le prolongement de la PCU, à mon sens, elles y ont droit, reprend Mme Joly. Mais les conditions d’emploi varient. Chaque cas est unique. J’invite les femmes qui ont essuyé un refus à communiquer avec le personnel de mon bureau de comté. On va travailler pour régler leur dossier. »

ACE

Dans la même veine, en ce qui concerne la prestation additionnelle de 1200$ de l’Allocation canadienne pour enfants (ACE), dont le premier versement avait été promis en novembre par le gouvernement Trudeau l’automne dernier, Mme Joly précise que le projet de loi C-14 sur la mise à jour économique a été adopté la semaine dernière aux Communes et se trouve devant le Sénat. Ces prestations se font pourtant attendre depuis des mois, comme nous l’avions écrit en février.

« Je suis confiante que ce sera adopté par les deux chambres au cours des deux ou trois prochaines semaines, ainsi que le budget. Le NPD a confirmé qu’il soutenait le budget. J’aimerais pouvoir envoyer les chèques dès que possible », dit-elle

Métro Bois-Franc

Le premier ministre Justin Trudeau annonçait, mercredi, qu’Ottawa s’était fixé de nouvelles cibles de réduction des GES, entre 40% et 45% d’ici 2030, dans le cadre du sommet de jeudi organisé par le président américain Joe Biden.

Mme Joly ajoute qu’à ce sujet, le budget prévoit notamment des incitatifs fiscaux pour les rénovations et les infrastructures vertes, ainsi que des investissements massifs dans des technologies vertes, dont pourraient bénéficier les familles et les PME de la circonscription.

Priée de préciser si le prolongement de la ligne orange du métro vers la future station Bois-Franc du REM, qui desservira Cartierville, figure aussi dans les priorités d’Ottawa, Mme Joly répond qu’elle travaille toujours activement au dossier.

« J’ai promis que je soutenais ce projet, dit-elle. Le gouvernement Legault en a reconnu l’importance. Je discute continuellement avec Chantal Rouleau, ministre responsable de Montréal, avec le ministre Fitzgibbon et avec l’administration Plante. Il reste à ficeler le budget. Ça chemine. »

Aînés

Au sujet de l’allocation spéciale de 500$ pour les personnes âgées, qui sera versée en juillet prochain, la FADOQ a déclaré qu’elle crée deux classes de citoyens : ceux de 75 ans et plus (près de 14 000 personnes dans Ahuntsic-Cartierville), qui recevront cette allocation, et les autres (près de 12 000 aînés de 65 à 75 ans dans l’arrondissement).

« Nous avions prévu cette mesure dans notre plate-forme électorale et nous respectons cette promesse », répond simplement Mme Joly.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lise Denis
Lise Denis
7 Mois

Mme Joly c’est de la discrimination que Mr Trudeau fait pensez vous que les personnes qui ont 65 a 74 ans non pas besoin d’argent et non rien a payer une personne seul comme moi 71ans qui demeure en appt a de la misère a arriver il faut tout payer toute augmente moi mes medicament on presque tripler dernièrement j’ai pas le choix faut que je paie ,l’epicerie .etc etc tout a augmenter Mr Trudeau fait ça pour gagner ses elections ouvrez vous les yeux les personnes agés(es) j’espère que vous savez pour qui voter au prochaine election c’est mon opinion

Carole Charbonneau
Carole Charbonneau
7 Mois

Les incitatifs fiscaux pour rénovations ne sont que des prêts sans intérêt; incitatif à l’endettement pour les particuliers. C’était la seule réponse reçue transmise par le JDV suite à la lettre que j’ai écrite à la ministre Joly concernant les 20000$ punitifs attribués au groupe des Pollués de Mtl-Trudeau à verser à ADM suite à un jugement défavorable: un bâillon intolérable.De plus la ministre Joly se demande comment il se fait que les citoyens se plaignent encore des nuisances aériennes puisque le nombre de vols a beaucoup diminué! Quelle vision à courte vue! En vous endettant faites remplacer vos fenêtres pour diminuer les bruits! Les silences actuels des airs ne peuvent que raviver un passé pas si lointain des moteurs tonitruants et qui reviendront dans un futur proche. À chacun de se plaindre si vous espérez un environnement sonore acceptable.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Réaction citoyenne à de la propagande non désirée

Plusieurs résidants d’Ahuntsic-Cartierville, mais aussi de plusieurs autres endroits à Montréal et…
Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

[Vidéo 3] Qu’est-ce qui a poussé les candidates à la mairie à se lancer dans la course?

Dans le cadre de sa série d’entrevues avec les candidates à la…

Emmanuel Dubourg: balayage libéral dans Bourassa

Le député sortant de Bourassa, Emmanuel Dubourg, a été reconduit dans son…

En direct de la Ferme de rue: Composer avec la chaleur

En juillet, il y a pas mal de choses qui se passent…