Carte des arrondissements montréalais du budget participatif de la Ville-centre qui y sont inscrits en orange. (Source: Ville de Montréal)

Après le franc succès du budget participatif d’Ahuntsic-Cartierville, les résidants de l’arrondissement peuvent maintenant se prononcer sur celui de la Ville-centre.

Il s’agit du même principe que pour le budget citoyen de l’arrondissement, mais cette fois les projets proposés s’étendent sur tout le territoire de Montréal. De Rivière-des-Prairies à Pierrefonds, les personnes intéressées peuvent voter pour les projets qu’elles veulent le plus voir réaliser. 

Les idées mises de l’avant à l’échelle de la Ville sont axées sur une transition écologique et sociale du territoire. Parmi les projets proposés, les résidants de 12 ans et plus, ainsi que les commerçants, pourront faire leur choix et voter jusqu’au 11 juillet pour leurs cinq favoris dans l’espoir de les voir se réaliser.

Les 35 projets finalistes sont reliés à quatre grandes thématiques: la mobilité durable et active, le verdissement et la biodiversité, l’agriculture urbaine et l’alimentation, ainsi que les milieux de vie inclusifs.

Dix d’entre eux seraient réalisés en partie dans Ahuntsic-Cartierville ainsi que sur le territoire de quelques autres arrondissements. Le JDV vous les présente succintement:

1-Vélostation de proximité

Il s’agit de l’installation d’abris multifonctionnels pour vélos. Les structures comporteraient des places de stationnement, des branchements électriques, des outils de réparations, des points de détente et des rafraîchissements pour les cyclistes. Le coût du projet s’élèverait à 2,6 millions de dollars.

2-Jardins d’éducation cycliste

L’idée est d’aménager quatre parcs qui seraient des endroits protégés dans lesquels les enfants et les adolescents pourraient sécuritairement développer leurs compétences à vélo. Ils pourront aussi y apprendre les bases des comportements sécuritaires sur la route. Le budget alloué au projet serait de 2,3 millions de dollars.

3-Chemins verts et locaux

Le projet consiste en la transformation partielle de rues en chemins piétonniers. Cela permettra l’aménagement de corridors de marche pour relier des parcs locaux et des lieux achalandés du quartier. Dans Ahuntsic-Cartierville, le projet prendrait forme sur le boulevard Gouin Est, entre la rue Saint-Firmin et l’îlot de Martigny. Il coûterait 3 millions de dollars. 

4-Parcours riverain Gouin

Il s’agit d’établir et de verdir un parcours le long de la rivière des Prairies. Celui-ci relierait cinq arrondissements et encouragerait la mobilité active et le plein air dans toute la portion nord de l’île. Le budget serait de 3 millions de dollars.

5-Verdissement de rues

La Ville implanterait de nouveaux espaces verts sur des rues fortement minéralisées. Au coût de 1,8 million de dollars, des saillies de trottoirs, des bandes végétalisées, des fosses d’arbres élargies et des terre-pleins verts seraient aménagés. Toutes ces idées serviraient à réduire les îlots de chaleur et à améliorer la qualité de l’air. 

6-Zones nourricières écologiques

Il s’agit de l’aménagement d’espaces pour la culture d’arbres et de végétaux comestibles. Les plantes indigènes seraient priorisées sur les sites. Ceux-ci seraient des alternatives écologiques à la pelouse et offriraient des lieux de détente et d’accès à la nature à la population. Le budget serait de 2,9 millions de dollars.

7-Des jardins pour la rue Millen

Entre les rues Sauriol et Sauvé, la moitié Est de la rue Millen serait transformée en parc linéaire et en en jardins cultivables pour la population locale. Cela n’affecterait pas la circulation. Au coût de 2,5 millions de dollars, ce projet encouragerait l’agriculture urbaine de proximité et le verdissement du secteur et augmenterait la sécurité des piétons et des cyclistes.

8-Des jardins renouvelés pour Montréal

Il s’agit de la bonification du réseau des jardins communautaires et collectifs de Montréal grâce à la mise aux normes et à la rénovation des jardins existants ou à la création de nouvelles surfaces cultivables en terre ou en bacs. Le coût du projet s’élèverait à 2,9 millions de dollars.

9-Au fil de ma contemplation

Au coût de 1,3 million de dollars, la ville aménagerait des stations adaptées à la pratique d’activités méditatives, contemplatives et thérapeutiques telles que le yoga, la méditation pleine conscience ou l’observation de la faune et la flore.

10-L’espace Meilleur

Il s’agit de la valorisation d’un espace urbain vacant, situé à l’extrémité de la Place Meilleur dans le secteur Fleury Ouest, en y ajoutant des placottoirs, des bacs d’agriculture urbaine, des aires de jeux, etc. Cela coûterait 1,3 million de dollars et permettrait de tisser des liens dans la communauté.

Pour en savoir plus, c’est ici.

Pour voter, c’est ici.

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Appel aux suggestions pour l’aménagement du parc Avila-Vidal

Une consultation publique virtuelle concernant le parc Avila-Vidal, situé près de l’école…

Les sentiers du parc Ahuntsic en eaux troubles?

Le printemps est finalement arrivé. Mais la transition entre la saison hivernale…

Sans modules de jeux, les plus jeunes se tournent les pouces

Le parc J.-J. Gagnier attend depuis 2010 un réaménagement de ses modules…
Employés de la ville avec poteau indiquant la limite de la crue 2017. Rue Crevier lors des inondations 2019 dans Cartierville (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic-Cartierville Montréal

Ouvrage de protection, rue Crevier : prévenir plutôt que guérir

L’eau aura le temps de couler sous les ponts avant que le…