Lors de la visite du ministre de la défense Harjit Singh Sajjan, Mélanie Joly, Émilie Thuillier, Effie Giannou, après l'érection d'une digue lors des inondations 2019 (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville Montréal
Lors de la visite du ministre de la défense Harjit Singh Sajjan, Mélanie Joly, Émilie Thuillier, Effie Giannou, après l’érection d’une digue lors des inondations 2019 (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Le mardi 10 mars dernier avait lieu au futur centre culturel et communautaire de Cartierville une assemblée publique de la Commission de la sécurité publique de Montréal présentant un rapport d’événement et de rétroaction des inondations de 2019. Si on se félicitait du travail de prévention fait en 2019 qui a permis d’éviter de graves conséquences de l’envergure de celles causées par les inondations de 2017, on sentait quand même une certaine frustration chez des riverains présents demandant une solution permanente à ce problème.

Le but de la rencontre était de permettre aux citoyens présents de prendre connaissance du bilan des inondations 2019 et de poser des questions.

Après de courts mots d’introduction d’Alex Norris, président de la Commission de la sécurité publique, d’Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, et de Rosannie Filato, responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal, c’est Annick Maletto, chef de section au centre de la sécurité civile qui a présenté le rapport aux personnes présentes.

Les membres de la Commission de la sécurité publique (Photo: Jules Couturier, jdv)

2019 moins pire que 2017

Mme Maletto a présenté les particularités des inondations de 2019 et les mesures d’urgences mises en œuvre. Elle a de plus résumé les apprentissages qui en ont été tirés et recommandé des actions pour atténuer l’impact de futures inondations et mieux s’y préparer.

On a insisté tout au long de la soirée sur le fait que les conséquences des inondations de 2019 ont été beaucoup moins graves que celles de 2017 grâce aux efforts de prévention qui ont été faits en amont.

« Il y a eu une pire crue en 2019, mais beaucoup moins d’impacts », soulignait Mme Maletto.

Des mesures d’urgence ont été déployées pendant 52 jours en 2017 contre 152 en 2019. Il y a eu 1100 sinistrés en 2017 contre 110 en 2019 et 430 résidences inondées en 2017 contre moins de 100 deux ans plus tard.

Récupération des matières

L’enjeu de la récupération des matières a été abordé au cours de la soirée. Tous ces sacs de sable utilisés pour bloquer l’eau représentent beaucoup de sable à ramasser par la suite.

Inondations 2019 (Photo : jdv - Christiane Dupont) Ahuntsic Cartierville Montréal
Rue Cousineau: digue de sacs de sable et autres matières, 2019. (Photo: archives jdv)

Mme Maletto a expliqué que pour bloquer l’eau, on utilise des sacs de sable, de poussière de roche, de gravier et de terre. On les mélange indistinctement. Si on planifiait davantage, on pourrait éviter de les mélanger et ces matières seraient par la suite plus faciles à ramasser et à valoriser.

À l’égard du ramassage, une citoyenne a mentionné qu’à la deuxième semaine de juillet, sa rue n’avait pas encore été nettoyée. Y traînaient encore de nombreux sacs de sable et des boyaux.

Sacs de sable des inondations 2019 au parc Frédéric-Back (Photo : JDV - Philippe Rachiele) Montréal
Sacs de sable des inondations 2019 au parc Frédéric-Back (Photo : JDV – Philippe Rachiele)

Une piste cyclable se trouve près de sa rue. La citoyenne a fait part du danger que constitue le sable mouillé sur cette piste. Il a fallu qu’elle fasse plusieurs appels à la Ville pour qu’on vienne nettoyer.

Une digue au Club de canotage?

Inondation au club de canotage (Photo: archives jdv)

De nombreux membres du Club de canotage de Cartierville ont assisté à l’assemblée. Son directeur technique, Mathieu Lahaie, affirme que le Club a été oublié et laissé pour compte lors des inondations de 2017 et 2019.

Il dit qu’il n’a pas reçu de réponse à sa demande d’une digue qui pourrait traverser le terrain du club.

Le directeur par intérim et coordonnateur de sécurité civile, Richard Liebmann, a répondu que le Club de canotage était situé à un endroit difficile à protéger et que le Centre de sécurité civile n’avait pas encore la solution à ce problème.

D’autres citoyens membres du club ont insisté sur le fait qu’une digue permanente devrait être installée à cet endroit et qu’ils se sentaient exclus du processus de recherche de solution.

À en juger par les diverses prises de parole au micro, les citoyens voudraient être inclus et consultés. Un résidant a insisté pour que l’on considère davantage l’expertise des citoyens qui demeurent sur les rues affectées.

Une certaine frustration se faisait sentir. Il est clair que les citoyens veulent une solution permanente, et ce, rapidement.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ : UNE 1ÈRE JOURNÉE INSTITUTIONNELLE DÉDIÉE À L’ENVIRONNEMENT AU COLLÈGE ANDRÉ-GRASSET POUR FORMER LES ÉCOCITOYENS DE DEMAIN

Montréal, le 26 septembre 2023 – Le Collège André-Grasset a souhaité poursuivre…

La clôture du parc Nicolas-Viel partiellement réparée huit ans plus tard

La clôture du parc Nicolas-Viel vient d’être partiellement réparée… huit ans après…
Budget participatif Projet Ligne verte Millen

Budget participatif, 12 projets concernent Ahuntsic-Cartierville

Les résidents de Montréal âgés de 12 ans et plus ont jusqu’au…

Fête du 2 juin en Italie, ma non troppo à Ahuntsic-Cartierville

Le 2 juin est la Festa Nazionale Della Repubblica, la Fête nationale…