L’afficheur dynamique qui ne fonctionne toujours pas depuis la mi-février 2020 rue St-Laurent près de l’école Ahuntsic (Photo : JDV Philippe Rachiele)

La vitesse des véhicules constitue un problème aux abords des écoles qui peut mettre en danger les écoliers, ce qui inquiète à juste titre les parents. L’arrondissement a procédé à la sécurisation autour des écoles par différents moyens. Après quelques ratés avec les afficheurs de vitesse situés à proximité de certaines écoles du territoire d’Ahuntsic-Cartierville, voilà que l’arrondissement donne le feu vert en vue de l’installation de nouveaux afficheurs près de cinq écoles.

L’arrondissement a accordé un contrat de 394 991$ pour des travaux d’implantation des systèmes de panneaux affichant deux vitesses aux abords des écoles Ahuntsic, Christ-Roi, Louis-Colin, François-de-Laval et Augustin-Roscelli dans le but d’améliorer la sécurité autour de ces écoles.

« Le contrat vient d’être donné; nous sommes en attente de l’échéancier de l’entrepreneur. Les dates d’installation de ces afficheurs vont dépendre des délais de fabrication, de livraison et d’acceptation des dessins d’atelier », a mentionné Émilie Miskdjian, chargée de communication à l’arrondissement, en réponse à une question du journaldesvoisins.com.

Certains panneaux afficheurs avaient déjà été installés par le passé auprès de certaines écoles, notamment Christ-Roi et Ahuntsic, mais avaient été vandalisés.

Afficheur de vitesse non fonctionnel (maintenant retiré) le 2 février 2017 rue Berri près de l’école Christ-Roi (Photo : jdv – Philippe Rachiele

«Les afficheurs qui ne fonctionnent pas ont été dérobés de leurs batteries. On prévoyait installer plus en hauteur les batteries et poser un cadenas. » a expliqué Emilie Miskdjian.

Compartiment des batteries (volés) de l’afficheur de vitesse (maintenant retiré)  rue Lajeunesse près de l’école Christ-Roi (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Dans le cas de l’école Christ-Roi, journaldesvoisins.com avait remarqué que les afficheurs ne fonctionnaient pas dès février 2017.

Dans le cas de l’afficheur du boulevard St-Laurent en fonction pour mesurer la vitesse des véhicules à la hauteur de l’école Ahuntsic, le jdv avait observé qu’il fonctionnait au mois d’août 2018, mais ne fonctionne plus depuis au moins la mi-février 2020.

Plutôt que de réparer l’afficheur en question, Mme Miskdjan a affirmé:

« Nous avons pris la décision de ne pas investir dans sa réparation, étant donné que quatre afficheurs dynamiques sont présentement en installation dans ce secteur: deux sur le boulevard Saint-Laurent et deux sur le boulevard Henri-Bourassa. »

Quelques autres afficheurs sont encore en opération près de de certaines écoles sur le territoire, notamment sur Salaberry près de l’école Ste-Odile ainsi que sur Prieur près de l’école de la Visitation.

Pour certains modéles d’afficheurs de vitesse récents (modèle I-Safe-1), comme ceux installés sur le boulevard St-Laurent près de l’école Ahuntsic, le fabricant offre un logiciel gratuit qui permet d’analyser le nombre de véhicules qui passent à proximité ainsi que leur vitesse. Cette offre n’a toutefois pas été retenue par l’arrondissement.

Afficheur de vitesse sur St-Laurent à l'école Ahuntsic. (Photo : Nicolas Brasseur)
Afficheur de vitesse indiquant plus de 45 km/h sur St-Laurent à l’école Ahuntsic alors que l’afficheur fonctionnait encore en juin 2019. (Photo :  jdv – Nicolas Brasseur)

 

« Pour les données, nous utilisons une autre méthodologie, a précisé Émilie Miskdjan. Le nombre de voitures est compté et la vitesse est mesurée sur deux semaines pour obtenir des valeurs suffisamment représentatives de la situation. »

 

Appaareil de l’arrondissement pour calculer la vitesse et le nombre de véhicule (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Afin d’obtenir les informations spécifiques à un tronçon de rue, il faut malheureusement passer par le processus d’accès à l’information, ce qui occasionne des délais supplémentaires importants pour pouvoir informer nos lecteurs.

Avec les nouveaux afficheurs qui seront déployés prochainement, l’arrondissement espère que la sécurité à proximité des cinq écoles concernées sera améliorée.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Collège Regina Assumpta veut s’agrandir

L’établissement secondaire privé, le Collège Regina Assumpta, situé sur Sauriol Est non…

Points de presse du 5 juin – 52 398 cas confirmés — PAB: Québec pose ses conditions/Ottawa allonge 14 milliards de $ aux provinces

Aujourd’hui, au Québec, dans le dossier de la Covid-19, à retenir: plus…

Vague de violence dans Ahuntsic-Cartierville: au-delà des faits divers (2e et dernier texte)

Le SPVM semble avoir fait un effort pour tenter de comprendre le…

Les Pollués de Montréal-Trudeau interpellent Ottawa

Condamnés à verser 20 000 dollars en dommages à Aéroports de Montréal…