Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Maintenant recouvert de neige...

Stationnement de Montréal verdit enfin le stationnement Fleury/Chambord

Publié le 27/11/2018
par Alain Martineau

Nouveaux arbustes décoratifs plantés récemment par Stationnement de Montréal au stationnement angle Chambord et Fleury grâce aux demandes répétées du citoyen Daniel Gaudry (Photo: courtoisie)

Un citoyen du quartier sensible au couvert forestier du territoire et aux différentes questions environnementales exulte; les pressions finissent par porter fruits. Et bien que la neige ne laisse pas deviner à ce point les récentes plantations, elles sont bien là!

Daniel Gaudry, qui demeure dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, a vu ses efforts récompensés il y a quelques semaines avec l’aménagement paysager complété dans le stationnement municipal situé au coin nord-est de l’intersection Fleury-Chambord, en plein cœur de la Promenade Fleury.

Stationnement de Montréal avait fait planter des arbres quand l’opération asphaltage avait été complétée après de longs travaux de décontamination. Pour la petite histoire, c’est un garage Shell qui occupait le stratégique coin nord-est de l’intersection alors qu’avant l’actuelle pharmacie Jean Coutu, de l’autre côté de la rue, c’était une pharmacie Cloutier qui avait pignon sur rue.

De petits arbustes ont aussi été ajoutés au stationnement Chambord-Fleury. Le printemps les ramènera sans doute plus feuillus… (Photo: courtoisie)

Mais il restait à faire du travail de terrassement dans le stationnement avec davantage de végétation pour encadrer les véhicules stationnés, pour avoir autant sinon plus que ce qu’il y avait autrefois. Déjà, le  stationnement  est en soit un îlot de chaleur «dérangeant» avec tout son bitume.

Le citoyen Gaudry est intervenu à quatre reprises auprès des autorités. Il avait fait aussi part de son mécontentement au journaldesvoisins.com car l’organisme paramunicipal (il va bientôt revenir dans le giron de la municipalité) lui avait signifié que la qualité du sol «limitait» l’ajout de végétation.

Soutien Alzheimer - Des fêtes pour tous : Info ici!

Publicité

«  En fait, le 1er juin dernier, on motivait le refus en disant notamment : « La raison est que le sol est composé de sable, ce qui nuit à la bonne santé des racines de bien pousser et de se nourrir. » J’ai dû envoyer d’autres courriels pour réfuter leurs arguments (notamment les 1 juin, 2 août, 30 août) » a-t-il indiqué au jdv.

Mais coup de théâtre, Stationnement de Montréal est intervenu en milieu d’automne pour «compléter» son travail; l’emplacement aux dires de M Gaudry, «possède maintenant un peu plus de verdure». Il dit espérer qu’à l’avenir, les décideurs auront pris cette nouvelle habitude.

«  Cela a pris quatre courriels, poursuit M. Gaudry, pour enfin obtenir un verdissement adéquat sur cet emplacement. La toute dernière réponse de Stationnement de Montréal au 1er juin dernier était négative. Il m’a donc fallu persévérer et apporter des arguments encore plus percutants pour enfin leur faire changer d’idée ».

Dans la chronologie des événements, il y a un an, Stationnement de Montréal planifiait réaliser des activités de l’aménagement paysager au printemps 2018.  Puis le 1er juin dernier, on signalait à M. Gaudry qu’on  ne pouvait pas planter de nouveaux arbustes sur ce terrain. Finalement, changement de cap, ils ont obtempéré.

En fait, M. Gaudry souhaitait  simplement voir aménager la partie sud-est du terrain, comme autrefois (voir photo) alors que l’on y trouvait des plantes et une belle haie.

Dans les dossiers de l’année à suivre pour 2018, journaldesvoisins.com avait d’ailleurs inscrit ce verdissement du stationnement comme un dossier à suivre:

«Stationnement Chambord-Fleury : la promesse d’y mettre plus de verdure en 2016 sera-t-elle tenue par Stationnement de Montréal en 2018 ?»

Idem pour 2017…

Rappelons que la saga du stationnement Chambord/Fleury avait fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières années. Après des rumeurs de vente du terrain en 2005 et en 2013, le site ayant déjà servi à une station-service Shell a fait l’objet d’une importante opération de décontamination et de reconstruction.

L’endroit a finalement rouvert, en juin 2015, soit près de 10 mois plus tard. Ce stationnement dépanne souvent les clients dans ce secteur commercial. En outre, à l’occasion de tempêtes, les citoyens sont autorisés à y garer leur véhicule quand la machinerie lourde doit déneiger le secteur.

Ruelle verte

Il va sans dire que le secteur prend et prendra un coup de vert, car la ruelle qui jouxte le stationnement de la ville deviendra verte l’été prochain.

Le 17 novembre dernier, une trentaine de résidants ayant vue sur la ruelle (demeurant en fait sur les rues Sacré-Cœur ouest et Chambord est entre les rues Fleury et Prieur, de même que les locataires des Habitations Hélène-Desportes, sur Prieur, là où commence ou se termine la ruelle en ‘’T’’), ont participé à une rencontre dans la ruelle avec des intervenants de Ville en vert et des spécialistes en aménagement notamment pour parler des éléments à ajouter dans l’espace béton.

Le but est de faire en sorte que la ruelle ne sert pas aux automobilistes qui veulent prendre des raccourcis. Elle est faite pour les gens de la place qui veulent l’utiliser à des fins récréatives (souvenez-vous des parties de hockey ou de ballon-chasseur dans nos ruelles d’antan).

Déjà, des gens du secteur ont suggéré des pistes intéressantes comme l’ajout de bacs de fleurs (ou légumes) ou encore la concrétisation d’une ou de deux murales représentatives de la vie de quartier, sur des murs de garage.

Il est question aussi de bloquer totalement ou partiellement une sortie de la ruelle pour éviter la vitesse ou la traverse à l’opposé du sens unique en interdisant l’entrée par la rue Chambord. De gros panneaux seront installés pour bien faire comprendre aux visiteurs que la ruelle est verte.

Un budget d’environ 35 000$ est prévu pour chacune des quatre ruelles qui ont été retenues par l’arrondissement.