Saillie de trottoir fleurie, rue Fleury Ouest. (Photo: Séverine Le Page, JDV)

Cette année, au moins 32 saillies de trottoir en béton seront construites un peu partout à Ahuntsic-Cartierville. À la veille de la rentrée scolaire, des citoyens ont signalé au Journal des voisins qu’elles sont souvent près des écoles.

Elles seront en effet réalisées dans le cadre de la sécurisation des abords des écoles. D’autres saillies sécurisent le déplacement des piétons ailleurs sur le territoire de l’arrondissement.

«La majorité des saillies qu’on construit sont aux abords des écoles, avec ce qu’on appelle le Programme de sécurisation aux abords des écoles (PSAÉ)», a indiqué Emilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement, dans une entrevue au Journal des voisins (JDV).

Pour rappel, la Ville de Montréal avait annoncé un PSAÉ en 2020 qui comprenait entre autres des saillies de trottoir, mais aussi des dos d’âne et d’autres mesures pour réduire les accidents.

Ce sont 73 écoles qui sont concernées à Montréal, dont une dizaine à Ahuntsic-Cartierville. En 2021, le PSAÉ a été élargi aux garderies, aux résidences pour personnes âgées ainsi qu’aux parcs. Une cinquantaine de lieux sont sécurisés cette année.

Saillies de trottoir rue Louisbourg Photo PR (2)b
Saillie de trottoir en construction rue Louisbourg, angle Michel-Sarrazin. (Photo: Phillippe Rachiele, archives JDV)

Les saillies, qui sont des agrandissements de la surface des trottoirs aux intersections, empêchent le stationnement dans les croisements de rues, réduisent la distance de traversée et offrent une meilleure visibilité aux conducteurs et aux piétons. L’enveloppe totale pour les années 2020 à 2022 totalisait 25 millions $.

Cela dit, toutes les saillies ne sont pas autour des écoles.

«Certaines sont aussi réalisées quand on fait des réaménagements majeurs de rue», a relevé Mme Thuillier. Elle a évoqué notamment des travaux sur la rue Hamel près de la rue Sauvé et de la rue Sackville.

Diversité

L’arrondissement aménage deux types de saillies. Celles qui sont végétalisées simplement et d’autres qui sont végétalisées et drainantes. Ces dernières permettent l’arrosage des plantes par les eaux de ruissellement.

«L’eau de la rue est envoyée vers la saillie, au lieu d’aller vers les égouts», explique Mme Thuillier.

Saillie de trottoir non végétalisée à l’angle des rues Meilleur et Mont-Cassin. (Photo: Philippe Rachiele, archives JDV)

Outre ces saillies en béton, il y a aussi les saillies citoyennes. Du moins celles qui sont proposées et entretenues par des résidents du coin. Il s’agit de bacs qui sont verdis et disposés à certaines intersections.

«C’est en train de se déployer en ce moment. Les bacs ont été livrés dans les derniers jours. Ils vont être plantés la semaine prochaine», précise la mairesse.

C’est l’organisme Ville en vert qui s’en occupe, avec la participation de quelques citoyens. Il reste qu’en dehors des saillies qui sont réalisées en ce moment, d’autres ne sont pas prévues.

L’arrondissement avait également lancé une initiative pour faire adopter les saillies de trottoir par les riverains. Ils entretiendraient ainsi ces aménagements par l’arrosage et le nettoyage. L’idée n’a pas eu beaucoup de succès.

Par ailleurs, des saillies peintes au sol sans structure relevée en béton avaient été aménagées. «Malheureusement, cela n’a pas souvent marché», a confié Emilie Thuillier.

Saillies de trottoirs au sol
Les saillies au sol sans relèvement en béton n’ont pas eu beaucoup de succès. (Photo: archives, JDV)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les loyers sont chers à Ahuntsic-Cartierville

Cet article est paru dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag…
Budget participatif Projet Ligne verte Millen

Budget participatif, 12 projets concernent Ahuntsic-Cartierville

Les résidents de Montréal âgés de 12 ans et plus ont jusqu’au…
CIEC Ahuntsic

Une coop pour s’initier à l’entrepreneuriat

Ils sont une dizaine de jeunes âgés de 13 à 15 ans…

Une résidente d’Ahuntsic chamboule la réglementation sur les poulaillers urbains

Élise Leïzour est parvenue à faire avancer la législation sur les poulaillers…