Maison du meunier visitation 7
Acte de vandalisme gratuit au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation (Photo: ACIV Martin Desmarais)

Lors d’une simple promenade dans le parc nature de l’Île-de-la-Visitation, Martin Desmarais, un résidant de l’arrondissement, a eu toute une surprise en découvrant qu’une table de pique-nique avait trouvé résidence dans la rivière des Prairies.

« Dès que j’ai pu, j’ai averti les gens de l’entretien », souligne M. Desmarais.

L’événement s’est produit dans les chutes du Festigoût traiteur-café (Bistro des moulins). S’il est difficile d’établir quand exactement la table a été mise à l’eau, M. Desmarais s’est aperçu de sa présence le 1er juin en matinée.

« J’ai vu des gens passer, mais je ne pourrais pas dire si c’est eux ou le groupe d’après ou d’avant qui a jeté la table à l’eau», souligne-t-il.

La table qui pèse, selon lui, presque 500 lb (230 kg) nécessiterait entre trois à quatre personnes pour être soulevée et jetée dans la rivière.

Enfin sortie de l’eau

C’est le mardi 6 juin, au matin, que le service d’entretien du parc a finalement extrait la table de la rivière.

Très abîmée, il n’est pas possible de savoir ce qu’il adviendra de l’objet maintenant hors de l’eau. Journaldesvoisins.com a cherché à en savoir davantage sur cet événement curieux, mais n’a pas obtenu de retour d’appel de la part de l’arrondissement.

Bien qu’il constate beaucoup de bris mineurs comme des incendies de poubelles ou des graffitis, c’est la première fois que Martin Desmarais est témoin d’un acte de ce genre. Il souligne aussi que, selon ses constatations, il n’y aurait pas une augmentation d’actes criminels dans le parc.

« Le parc n’est pas une zone de gangs de rues », rigole-t-il.

Toutefois, ce n’est pas la première fois qu’une table se retrouve à l’eau.

Il y a trois ans, un cas similaire s’est produit. Mais contrairement à cet incident-ci, la table qui avait alors été jetée dans la rivière n’est toujours pas revenue sur la terre ferme. De plus, un quai, qui avait dérivé à la suite des inondations de mai dernier, n’a toujours pas été retiré de l’eau. Son extraction s’avère beaucoup plus difficile et personne ne semble l’avoir réclamé jusqu’à présent.

Un groupe pour la conservation du parc

Grand usager du parc, M. Desmarais milite pour la conservation du site du Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. Il est notamment l’administrateur de la page Facebook « Action citoyenne île visitation » (ACIV) qu’il a lancée pour sensibiliser les membres et les usagers à la nécessité de conserver le site en bon état.

La page, qui compte une centaine de membres, permet d’être au courant des différentes actualités et faits concernant le parc-nature.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Capsule ornithologique: Le Canard branchu, prise deux

Ma première chronique parue en 2016, portait sur le Canard branchu. Comme…
Chorale Antioche

Chorale : comprendre la musique des langues

La chorale Antioche de Cartierville sera sur la scène de la maison…

Brigade Neige, ou pelleter pour une bonne cause

Les premières neiges sont arrivées récemment, et elles ont servi d’avertissement à…

COVID-19 : le taux de vaccination encore faible chez les jeunes dans Ahuntsic-Cartierville

Alors que le passeport vaccinal entre en vigueur au Québec, le taux…