Plusieurs édifices commerciaux sont à louer sur la rue Lajeunesse, dans le secteur Youville. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Trois regroupements ou associations de gens d’affaires d’Ahuntsic-Cartierville bénéficieront de 50 000 $ chacun pour les aider à dynamiser leurs artères commerciales. Fleury Est, Gouin Ouest et l’Association commerciale et citoyenne Youville (ACCY) pourront, avec le soutien de l’arrondissement, prendre des décisions qui favoriseront leurs interventions.

Les commerces situés en dehors des trois Sociétés de développement commercial (SDC) de la Promenade Fleury, de Fleury Ouest et du District Central n’ont pas accès au même financement que celles-ci. C’est pourquoi la Ville de Montréal a mis en branle ce nouveau programme géré par les arrondissements.

Les commerces faisant partie de SDC sont obligés de cotiser de par la Loi des cités et villes. Une association ou un regroupement de gens d’affaires ne reçoit que des cotisations volontaires avec, comme conséquence, un financement très bas qui ne permet pas d’avoir, par exemple, de permanence ou de gestionnaire.

Gouin Ouest, la rue Lajeunesse dans Youville et Fleury Est sont les trois secteurs qui recevront 50 000 $ chacun de la Ville de Montréal, un budget géré par l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pour soutenir les rues commerciales ne faisant pas partie d’une société de développement commercial (SDC). (Plan: https://montreal.ca/ahuntsic-cartierville. Annotation: Anne Marie Parent, JDV)

Soutien financier

Un des objectifs de la Ville de Montréal et de l’arrondissement est d’apporter un soutien à ces regroupements et organisations pour dynamiser leurs artères commerciales, en vue de favoriser l’achat local.

Carlos Costa, commissaire adjoint au développement économique pour l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, rappelle que le soutien offert par l’arrondissement en est un sur mesure pour chacun des secteurs.

«Les réalités de chacun sont très différentes et nous adapterons nos actions selon les besoins de chacun. Ce n’est pas la Ville qui décidera ce qui est bon pour eux. C’est un travail de collaboration étroite et un suivi personnalisé qui feront de ce programme une réussite pour chacun.»

Fleury Est

Le projet de Fleury Est s’appelle «Soutien à la relance d’une artère commerciale structurée». Ce secteur n’a pas de regroupement pour le moment, mais il a réussi à obtenir une mobilisation des commerçants. Leur objectif est d’arriver à créer une association de gens d’affaires pour les commerces qui sont situés sur la rue Fleury entre l’avenue Papineau et la rue J.-J.-Gagnier.

Le restaurant Bouillon de saveurs est un commerce situé dans le secteur Fleury Est. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Cinq interventions sont prévues et ont été décidées à la suite d’une consultation avec les personnes concernées.

La première intervention est la réalisation d’une étude économique pour une bonne pratique d’affaires. Bien comprendre l’écart entre l’offre et la demande, mieux connaître la clientèle et avoir un portrait socio-économique réaliste, tout cela pour adapter l’offre et la communication à la réalité et mettre sur pied un regroupement qui répond aux besoins.

Deuxièmement, un accompagnement vers le zéro déchet soutiendra les commerçants afin d’alléger les effets de la nouvelle règlementation sur la réduction du plastique à la source. Avant la pandémie, Fleury Est avait mis en ligne un site web qu’il doit actualiser pour, entre autres choses, inclure une campagne d’achat local.

Un nouveau décor lumineux sera mis en place pour rendre plus attrayante l’artère commerciale au bénéfice des commerçants et des citoyens. Enfin il restera l’enregistrement de l’association avec comme objectif la création d’une société de développement commercial.

L’artère Lajeunesse

Du boulevard Crémazie à la rue Louvain Ouest, le regroupement de l’Association commerciale et citoyenne Youville (ACCY) aura comme but d’améliorer la notoriété de la rue et de changer la perception des citoyens face à son image avec trois actions majeures.

«La mobilisation innovante des citoyens, des organisations et des commerçants de l’artère Lajeunesse a créé l’ACCY qui est un modèle unique et très prometteur à Montréal», selon Carlos Costa.

La rue Lajeunesse. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

La réalisation d’un concept de signalétique urbaine pour bien identifier l’artère et créer un lien d’appartenance sera le premier objectif à atteindre. L’élaboration et la diffusion d’une campagne d’achat local seront aussi à l’horaire, tout comme un accompagnement vers le zéro déchet, toujours aidé par l’arrondissement, selon la réalité du secteur Lajeunesse.

«Le secteur a une réalité autre en raison de l’implication des organisations présentes», soutient M. Costa.

Le secteur Gouin Ouest

Une tout autre réalité est celle de l’Association des gens d’affaires de Gouin Ouest (AgaGO), qui couvre la section qui s’étend de la rue Sommerset à la rue Notre-Dame-des-Anges. Ce secteur a beaucoup évolué au fil des années, du Parc Belmont à une société multiculturelle avec plus de 70 communautés différentes et une forte mobilisation communautaire.

L’Association des gens d’affaires de Gouin Ouest (AgaGO) représente les commerçants du boulevard Gouin Ouest entre les rues Sommerset et Notre-Dame-des-Anges. (Photo: courtoisie, tirée du site gouinouest.ca)

L’objectif spécifique du programme est de renforcer le lien avec les communautés locales. Les commerçants issus de la diversité ont une réalité et des préoccupations différentes. «Le potentiel économique et culturel est énorme et nous voulons le partager encore plus», affirme M. Costa.

La mise en œuvre d’un événement festif et d’un marché des fêtes est un outil intéressant et rassembleur pour tisser des liens avec la communauté et créer une synergie. La conception et la diffusion d’une campagne d’achat local viendront renforcer ses liens si importants.

Un accompagnement vers le zéro déchet fera partie des objectifs à atteindre et sera mis en branle en collaboration avec les commerçants et adapté au territoire.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Épicerie Maxi

Deux Maxi ouvriront à Ahuntsic en 2024

L’année prochaine, deux épiceries Maxi ouvriront à Ahuntsic, a confirmé le Journal…

Dossier Technologie – PixMob, fleuron techno d’Ahuntsic-Cartierville

Installée rue Louvain Ouest, dans le District Central, PixMob est désormais une…

Dossier technologie – Ufrost: un «micro-ondes du froid» fait ici

Tirer profit du froid québécois: voilà le pari que s’est donné un…
Revenus - Calculatrice, clé à molette enserrant des pièces de monnaie et état de compte - Crédit: illustration Pixabay

Revenus: la fracture économique s’intensifie à Ahuntsic-Cartierville

Ahuntsic-Cartierville est très déséquilibré du point de vue des revenus des familles,…