Photo: Sandrine Laroche, 12 juillet 2019

Une résidante de Cartierville, Sandrine Laroche, nous décrit le terrain derrière chez elle comme un « dépotoir à ciel ouvert ». Lorsque journaldesvoisins.com se rend sur place pour vérifier l’état des lieux, force est d’admettre que la zone est effectivement d’une grave insalubrité. Or, ce terrain appartient à la Ville et Mme Laroche a commencé à s’en plaindre à l’été 2018. Pourquoi le terrain est-il toujours dans ce si triste état?

Capture d’écran Google Maps. La zone en rouge est la zone insalubre.

La zone en question se trouve entre la rue Ranger et la voie de chemin de fer et entre la rue Grenet et le boulevard Marcel-Laurin. (Voir photo)

On y trouve des déchets de tout genre : des couches souillées de bébé, de la vitre brisée, une cuvette de toilette, des pneus de voitures, des vêtements déchirés, une antenne satellite, des bouteilles de plastique et bien plus.

Pareille malpropreté est une véritable source de honte pour la résidante de la rue Ranger.

Historique de la situation

À l’été 2018, Mme Laroche a prévenu la Ville de cette situation par le biais du comité de logement. Des inspecteurs ont vu des photos mais n’ont pas voulu s’engager, estimant que ce n’était pas leur responsabilité. Rien n’a été fait.

En octobre 2018, Mme Laroche a décrit la situation au conseil d’arrondissement en montrant ses photos du terrain. Elle n’a pas eu de nouvelles. La neige est tombée et les déchets ont été recouverts.

Au printemps, tout est réapparu. Mme Laroche a ouvert un dossier auprès de la Ville en avril 2019. Deux jours plus tard, deux inspecteurs étaient sur les lieux pour constater l’état des lieux. Elle n’a par la suite eu aucune nouvelle.

La mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, qui n’avait jusque là pas donné suite aux courriels de Mme Laroche, lui a finalement répondu le 21 août dernier. Elle lui a confirmé que la situation avait été signalée aux services de l’arrondissement et qu’elle avait demandé à ce qu’une solution durable soit trouvée pour régler le problème. Elle lui a aussi promis qu’à court terme, une équipe de l’arrondissement allait être envoyée sur les lieux pour ramasser les détritus.

Photo: Jules Couturier, jdv

Un dossier difficile

Mme Thuillier a également confirmé au journaldesvoisins.com que des employés de la Ville sont allés sur les lieux la semaine dernière et que tous les déchets seront enlevés dans les prochains jours.

Elle admet que ce n’est pas un dossier évident. Le terrain insalubre qui appartient à la Ville est totalement enclavé. Il faut passer par la rue Grenet et traverser à pied trois terrains appartenant à EXO pour y accéder et y ramasser les déchets.

Dans le cadre du plan de propreté d’Ahuntsic-Cartierville, l’arrondissement s’est doté d’un camion tasseur pour ramasser les dépôts sauvages. Or, comme cet endroit est inaccessible de la rue,  il était impossible d’utiliser ce camion tasseur.

Conditions météorologiques en cause

Mme Thuillier explique aussi l’inaction des équipes de nettoyage par les conditions météorologiques. La première neige étant tombée très tôt, le 15 novembre, ses équipes n’ont pas eu le temps d’y aller à l’automne.

Ensuite, au printemps, il y a eu les inondations et tout le monde était occupé sur le bord de la rivière. Une fois les inondations terminées, elle avoue que le dossier de Mme Laroche est quelque peu tombé dans l’oubli et que ses équipes auraient dû aller y faire le nettoyage.

« C’est ce qui explique que la situation a pris des proportions si importantes, que l’on considère inacceptables », affirme la mairesse de l’arrondissement.

Photo: courtoisie.

Solutions

Émilie Thuillier nous informe que l’arrondissement réfléchit présentement à des solutions pour que ce genre de situation ne se reproduise plus.

« La requête de Mme Laroche a vraisemblablement été oubliée quelque part et n’a pas été remise sur le dessus de la pile après la neige et les inondations », admet-elle.

Un nouvel agent technique devrait bientôt entrer en fonction pour faire le suivi des demandes 311 et s’assurer que des oublis comme celui-là ne se reproduisent plus.

La solution à l’insalubrité pour la mairesse est aussi d’occuper l’espace. Elle nous apprend qu’il y a de fortes chances qu’une piste cyclable soit installée dans ce segment le long de la voie ferrée.

« Il n’y a pas encore de date précise pour l’installation de cette piste cyclable, mais on y réfléchit sérieusement », affirme-t-elle.

Un problème supplémentaire

Photo: Jules Couturier, jdv

Ces solutions régleront-elles entièrement le problème de Mme Laroche? Ce n’est pas certain puisqu’une autre source d’insalubrité se trouve sur le stationnement attenant au terrain de la ville, longeant le boulevard Laurentien.

Un mécanicien viendrait y faire de la mécanique au moins deux fois par semaine et y balancerait dans les buissons ses débris mécaniques (pneu, banquette de voiture, etc.).

Lors de sa visite, journaldesvoisins.com a observé sur les lieux le camion du mécanicien et ses débris.

Photo: courtoisie

À la suite d’une interaction qui aurait mal viré entre la résidente et le mécanicien, Mme Laroche aurait appelé la police. Le mécanicien aurait dit à la police que le Marché Euro Latina 80, situé au 11 847, rue Lachapelle, était propriétaire du stationnement et qu’on lui aurait accordé la permission de travailler sur cet emplacement.

Le poste de police du quartier de Cartierville (PDQ27) ne retrouve pas trace de cette intervention dans ses archives.

Pour leur part, le gérant du Marché ainsi que son propriétaire ont tous deux confirmé au journaldesvoisins.com qu’ils n’étaient pas au courant de cette situation et qu’ils n’avaient jamais donné de permission à un mécanicien pour travailler dans le stationnement.

Mme Laroche nous dit qu’elle voit régulièrement un employé du Marché discuter avec le mécanicien.

Une situation qui demeure encore mystérieuse, mais dont les conséquences sont définitivement préoccupantes et source de frustration pour la résidante.

Total
16
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Une première rue partagée à venir dans Ahuntsic-Cartierville

Une première rue partagée sera créée dans Ahuntsic-Cartierville sur le boulevard Gouin,…

Les Brèves – Semaine du 20 septembre 2019

Un marché public d’automne à Ahuntsic-Cartierville!   Le 28 septembre prochain, de…

Le coin communautaire – Semaine du 20 septembre 2019

Soirée musicale pour la paix   Spectacle de différents groupes de musique…

Un permis de 50$ sera requis pour déposer sa neige sur le domaine public

Après les embûches suscitées par le déneigement privé sur le domaine public,…