Exemple de la future rue partagée temporaire (Source : Arrondissement)

Les résidants du Sault-au-Récollet pourront jouir d’une nouvelle rue partagée pour automobilistes, cyclistes et piétons, sur le boulevard Gouin, d’abord temporaire à partir du mois d’août et qui deviendra permanente en 2022 après que les citoyens aient pu l’expérimenter et partager leurs commentaires.

Ce projet de rue partagée a notamment pour but de mettre en valeur le patrimoine du secteur, d’aménager des aires de convivialité, d’intégrer des arbres, de diminuer les effets d’ilots de chaleur, d’optimiser l’espace, d’offrir plus d’espace et de confort aux piétons et de donner une accessibilité universelle améliorée pour certaines personnes à mobilité réduite.

« Pour les étés 2020 et 2021, des aménagements temporaires ont été élaborés par la firme LN Paysage et seront réalisés pour permettre aux citoyens de vivre une expérience de partage du boul. Gouin Est. Des bilans seront présentés aux citoyens pour recueillir les commentaires et suggestions à intégrer au concept d’aménagement permanent de l’été 2022 », explique Colette Boudrias, responsable du développement économique à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

Exemple vu des airs de la future rue partagée temporaire (Source : Arrondissement)

Historique du projet

L’arrondissement travaille avec les résidants du secteur sur ce projet depuis 2018. Il y a eu à l’automne 2018 une première rencontre avec les riverains du boulevard Gouin pour les informer du projet. L’arrondissement voulait savoir s’ils étaient d’accord de faire une voie partagée sur leur tronçon de rue. Les résidants ont accepté à condition d’être consultés régulièrement, ce que l’arrondissement s’est engagé à faire.

Des ateliers de création collective avec une centaine de citoyens ont été faits en septembre et novembre 2019 pour imaginer ce que pourrait être la rue partagée.

Les citoyens aux tables de consultation du 5 novembre 2019 (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

L’Îlot de Martigny

Dans le cadre de ces ateliers, des concepts d’aménagements de l’Îlot de Martigny, à l’intersection du boulevard Gouin Est et de la rue de Martigny, ont aussi été travaillés.

Trois concepts ont été présentés et les citoyens en ont choisi un en novembre dernier.

Le concept choisi propose une place avec une fontaine commémorative centrale.

« L’appel d’offres est terminé et les propositions sont présentement analysées par nos professionnels. Nous prévoyons octroyer le contrat au conseil d’arrondissement de septembre prochain si les soumissions sont conformes et respectent le budget planifié », indique Mme Boudrias.

Première année

L’aménagement temporaire de la première année est en cours d’installation. Le mobilier urbain sera installé dans les prochaines semaines. Au mois d’août tout devrait être en place. Les installations seront démantelées à la mi-octobre. Le projet a évidemment été retardé à cause de la COVID-19.

Cette première expérience se fera sur le boulevard Gouin entre les rues De Lorimier et des Prairies. On y trouvera des arbres plantés dans des gros bacs à fleurs, des bancs, poubelles, du marquage au sol et plus.

À l’automne, les citoyens seront invités à donner leur avis sur cette structure. L’arrondissement va compiler ces commentaires, en faire un bilan et le présenter aux résidants en novembre 2020.

Emplacement en rouge de la future rue partagée temporaire pour 2020 (Source : Arrondissement)

La suite

La même chose sera faite à l’été et l’automne 2021 sur une surface allongée.

À la suite des expériences temporaires des étés 2020 et 2021, après avoir reçu les commentaires et suggestions des citoyens, un aménagement permanent de la rue partagée sera fait à l’été 2022.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Enrochement barrage Simon-Sicard à Sophie-Barat PR (1)b

Des travaux faits urgemment qui pourraient être revus?

Un citoyen du Sault-au-Récollet engagé depuis un bon moment dans le dossier…

Le REM accélère déjà l’embourgeoisement de Cartierville

Le chantier du REM inspire les propriétaires d’immeubles. La gentrification est en…
Parkour

«Parkour ton quartier» : danser avec la ville, dans Ahuntsic-Cartierville

C’est le début de l’été, et nombre de parents se heurtent à…

Un investissement de taille pour le Stade Gary-Carter

Les amateurs de baseball de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville pourront se réjouir : jeudi…