Le projet-pilote de Communauto améliorera la flotte de véhicules dans notre arrondissement (Photo: courtoisie Communauto)

Un projet-pilote, mené par Communauto en collaboration avec la Ville de Montréal et l’Agence de mobilité durable, déploiera 90 nouvelles «stations-zones» dans 10 arrondissements. Ahuntsic-Cartierville fait partie de la liste et devrait donc voir sa flotte de Communauto améliorée d’ici à 2024.

La mobilité durable se développe à Montréal, où de plus en plus de citoyens décident de choisir l’autopartage au profit d’un véhicule personnel. L’année 2022 a en effet marqué un nombre record d’utilisation du service Communauto avec quelque 2,3 millions de trajets comptabilisés.

Cette augmentation de 24% des trajets avait alors suscité un ajout de 550 véhicules au parc de l’entreprise l’année dernière. De plus en plus populaire, c’est aujourd’hui près de 12% des Montréalais qui utilisent le service Communauto.

«Selon une enquête menée auprès des utilisateurs d’autopartage à Montréal cette année, 78% d’entre eux déclarent avoir vendu ou renoncé à l’achat d’une voiture après leur adhésion à Communauto et d’avoir réduit de 34% les kilomètres parcourus annuellement», a souligné Benoit Robert, président et fondateur de Communauto.

Cette année, Communauto s’associe avec la Ville de Montréal, en partenariat l’Agence de mobilité durable, pour le lancement d’un projet-pilote dans 10 arrondissements. Ce dernier lancera 90 nouvelles «stations-zones», un nouveau concept alliant le volet FLEX et le service de réservation en station.

Via ce projet-pilote, ce sont donc 885 véhicules Communauto qui rejoignent l’offre de l’entreprise à travers la métropole en 2023. Pour répondre à la demande, particulièrement forte en période estivale, 710 voitures seront en service d’ici la fin de l’été. La flotte de Communauto devrait ainsi compter un peu plus de 3 500 véhicules à la rentrée.

Stations-zones

Les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal ont expérimenté ce projet-pilote de «stations-zones» il y a quelques mois. Le deuxième comprend désormais une vingtaine de «stations-zones» permanentes.

Ces stations, qui allient les deux volets du service Communauto, permettent aux utilisateurs de rendre les véhicules réservés dans des périmètres plus étendus.

En outre, les voitures en «stations-zones» pourront être réservées jusqu’à un mois en avance, à l’instar des véhicules des stations régulières. Ces véhicules seront toutefois garés sur la chaussée, et l’utilisateur pourra donc les retrouver n’importe où dans un périmètre défini.

Les «stations-zones» ne répondent donc pas aux règlementations d’un stationnement fixe. L’utilisateur pourra stationner le véhicule où il se souhaite au moment de le rendre, à la manière d’un Flex.

La participation de la Ville de Montréal et l’Agence de mobilité durable, mais aussi celle des arrondissements, permet cette vignette universelle appliquée à ces véhicules.

Le projet-pilote des «stations-zones» sera d’abord mené dans Rosemont-La Petite-Patrie (avec 11 zones) et Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (7 zones). En fonction de la faisabilité du projet, sept autres arrondissements suivront, dont celui d’Ahuntsic-Cartierville.

Mobilité durable

La mobilité durable connaît une évolution notable (bien que récente) dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, sur le plan de l’autopartage. Les Véhicules en libre-service (VLS) ont été autorisés dans l’arrondissement en 2018, à l’entrée en fonction d’Emilie Thuillier à titre de mairesse.

Car2Go dans Villeray_Photo Philippe
Véhicule Car2Go dans Villeray (Photo : Archives, JDV)

Les véhicules Communauto et Car2go avaient ainsi fait leur entrée dans notre territoire, avec une vignette universelle. Celle-ci continue de soulever la désapprobation chez certains résidents, qui ne sont pas au bout de leur peine avec les nouvelles «stations-zones».

La vignette universelle permet en effet aux véhicules de stationner dans les zones réservées aux vignettes de stationnements pour résidents.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Les premières stations en bois ont été installées à Ahuntsic-Cartierville afin d'accueillir les vélos Bixi cet hiver. (Photo: courtoisie La Hutte)

Des stations en bois pour accueillir les BIXI d’hiver à Ahuntsic-Cartierville

Pour la première fois, les vélos BIXI seront disponibles tout au long…
Vélo d'hiver sortie

Une deuxième subvention pour le vélo d’hiver

Les amateurs de bicyclette, intéressés à pédaler durant la saison froide, pourront…

Un camion poids lourd à reculons devant un parc-école

«Je n’aime pas ce que je viens de voir!» s’exclame David Shoofer,…
Jean Beaudet conseil d'arrondissement

Sur Henri-Bourassa, les grands changements divisent

L’implantation du corridor de mobilité durable sur le boulevard Henri-Bourassa vole la…