Le stationnement du 800, boulevard Henri-Bourassa Ouest comptait des dizaines de jeunes frênes attaqués par l’agrile; on peut en apercevoir quelques-uns ici sur cette photo prise avant janvier 2020 et l’abattage de ces arbres. La photo a été mise sur le site de Google récemment. (Photo Google Maps)

Un vide s’est formé, en décembre dernier, dans le stationnement qui était déjà occupé par EXO  l’été dernier à proximité de la gare Bois-de-Boulogne. le terrain de l’ancien Loblaws. En effet, 53 arbres ont été coupés à cet endroit. 

Les 53 arbres malades ont été coupés l’an dernier. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Selon l’arrondissement, interrogé par le jdv, ces arbres étaient tous des frênes déjà attaqués par l’agrile en 2017. D’après Marlène Ouellet, chargée de communication de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, c’est la Ville-centre qui a exigé que les arbres soient coupés dès octobre 2017. Deux ans plus tard, l’entreprise propriétaire s’est exécutée.

Tous ces arbres étaient situés sur les terre-pleins qui délimitent les différentes zones du stationnement. Auparavant, l’épicerie Loblaws gérait le stationnement; l’entreprise Provigo en est toujours propriétaire aujourd’hui. 

La Ville de Montréal impose quatre conditions pour abattre un arbre: 

  • Il pourrait causer un dommage sérieux ou une nuisance à la personne ou aux biens.
  • Il est mort, montre un dépérissement irréversible ou est atteint d’une maladie pour laquelle les mesures de contrôle reconnues ne peuvent être appliquées et où l’abattage est la seule intervention recommandable.
  • Il constitue une nuisance pour la croissance d’arbres voisins de plus grande valeur monétaire.
  • Il est situé dans l’aire d’implantation d’un bâtiment à construire.

Comme les arbres du stationnement au 800, boulevard Henri-Bourassa Ouest étaient tous malades, leur coupe respectait les consignes de la Politique de l’arbre montréalaise, selon l’arrondissement. 

Dans le cas des grands feuillus qui entourent le stationnement de l’ancienne épicerie, ceux-ci sont en bonne santé.

Les arbres sont très importants dans les grandes aires asphaltées afin d’éviter les îlots de chaleur durant les mois d’été. L’arrondissement Ahuntsic-Cartierville s’est d’ailleurs donné comme objectif de planter un arbre pour chaque arbre public abattu sur son territoire. 

Mme Ouellet nous a confirmé que « le propriétaire des lieux est tenu de remplacer les arbres coupés selon le règlement ». De nouveaux arbres devront donc être plantés dans le stationnement éventuellement.

[Mise à jour: 2020-06-25] Voici l’information qu’une porte-paroles de l’entreprise nous a communiquée, jeudi 25 juin:

«Le propriétaire du terrain, Propriétés de Choix, a effectivement dû couper en urgence une cinquantaine d’arbres situés dans le stationnement de l’ancien magasin Loblaws, sur Henri-Bourassa. Ces frênes, tous malades, menaçaient de casser et tomber, pouvant même entraîner des dommages ou blessures puisque le terrain est présentement loué et utilisé par l’ATM. Présentement, divers scénarios et projets de développement sont à l’étude pour ce terrain, mais il est trop tôt pour confirmer quoi que ce soit à ce stade-ci.»

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 4 octobre 2019

Soirée de présentation du nouveau plan de quartier Bordeaux-Cartierville 2019-2024 !  Depuis…

Sept décès et 24 résidants infectés : situation tendue au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci

La situation demeure tendue au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci (face à la prison de…

Les Brèves

Des vents à faire peur

Des vents du sud-ouest soufflant jusqu’à 100 kilomètres à l’heure ont fait…