Mélanie Busby (à gauche) lors d’une ancienne réunion du MEAC (Photo : Archives JDV)

Des ateliers ayant pour but de mobiliser les communautés en faveur de la transition énergétique et de l’atteinte de la carboneutralité seront bientôt organisés dans cinq arrondissements de Montréal, notamment à Ahuntsic-Cartierville. Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville (MEAC), Solon et Solidarité Ahuntsic seront les co-organisateurs locaux de ces ateliers dans Ahuntsic-Cartierville Ils sont plus largement chapeautés par le Front commun pour la transition énergétique (FCTÉ) qui regroupe 90 organisations environnementales, citoyennes, syndicales, communautaires et étudiantes. Les séances auront lieu le mardi 23 mars, ainsi que le 6 et le 20 avril 2021, de 19h à 21h30.

Les ateliers

L’objectif principal de ces ateliers appelés les Ateliers Montréal ZeN est de rassembler et d’outiller des citoyens pour qu’ils se mobilisent et mobilisent leurs concitoyens en faveur de la transition dans leur collectivité, notamment en identifiant les résistances au changement face à ces enjeux et en élaborant des pistes de solutions à ces résistances.

« On veut donner dans ces ateliers du contenu aux citoyens pour les outiller à devenir des ambassadeurs de la transition. On veut les aider à mobiliser les gens autour d’eux, à mettre en place des comités citoyens, à parler de la transition énergétique de manière efficace, à faire comprendre l’importance de l’action collective pour atteindre notre objectif », développe Mélanie Busby, membre de l’organisme MEAC.

Des petits groupes de 20 à 25 personnes pourront ainsi discuter de ces enjeux virtuellement, pandémie oblige. Ils seront accompagnés de chercheurs, de spécialistes en transition, en gestion du changement, en communication sur le climat et en mobilisation ainsi que d’acteurs sociaux influents dans le milieu.

Une rencontre commune de retour sur les ateliers pour les cinq arrondissements participants suivra les trois rencontres. Il y aura ensuite dépôt d’une compilation des résultats obtenus et proposition de suites à donner.

Le projet Québec ZeN

Le tout s’inscrit dans le projet Québec ZeN (zéro émission nette) du FCTÉ. Il s’agit d’une initiative de dialogue social ayant pour but d’accélérer la transition vers une société carboneutre.

« La première phase de ce projet consistait à établir une feuille de route établissant comment faire la transition énergétique en la positionnant davantage comme un défi de transformation sociale plus que de transformation technique ou technologique », explique Mme Busby.

Plus de 190 personnes, membres du Front commun et spécialistes externes appartenant à plus de 80 organisations différentes et à une vingtaine de départements, chaires de recherches ou facultés de 12 universités, y ont participé.

La deuxième phase marque le passage à l’action. Elle doit réunir les acteurs clés des collectivités du Québec. C’est là que les Ateliers Montréal ZeN entrent en jeu. Les citoyens participants pourront susciter l’adhésion à cette vision.

Au terme du projet, le FCTÉ vise 100 personnes formées, 300 engagées activement, 3 300 influencées positivement et 33 000 touchées dans leurs actions de rayonnement.

À Ahuntsic-Cartierville, Mélanie Busby du MEAC affirme qu’avec ce projet, les citoyens de l’arrondissement peuvent démontrer « qu’ils ont tout ce qu’il faut pour réussir la transition, qu’ils sont prêts et qu’ils veulent la faire ! ».



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Une mosquée de Cartierville lance une cagnotte après le tremblement de terre au Maroc

Les immigrants marocains de Montréal sont très affectés par l’important tremblement de…

Les ratés de la protection de la biodiversité au Québec vus par Martin Patenaude-Monette

Martin Patenaude-Monette, dit Martin PM, est un illustrateur et biologiste de formation.…

Crues: l’ouvrage de protection permanent encore retardé

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville se tient prêt à faire face aux crues printanières, comme…
Arbres matures coupés au parc Ahuntsic.

Faut-il s’inquiéter pour les arbres du parc Ahuntsic?

Alors que les engins de construction sont partis et les ouvriers ont…