Une première rue partagée sera créée dans Ahuntsic-Cartierville sur le boulevard Gouin, entre les rues Hamelin et De Martigny.  La première phase temporaire aura lieu en 2020 entre les rues De Lorimier  et De Martigny (ndlr: en rouge sur l’image ci-dessus).  À l’occasion de la consultation publique du 18 septembre, l’arrondissement a appris à la cinquantaine de citoyens du Sault-au-Récollet qui étaient présents que l’objectif est de rendre le tout permanent pour 2022.

Animé par le Centre d’écologie urbaine, la rencontre a permis aux citoyens d’apprendre que les rues partagées  permettent l’accès à tous, incluant piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite, et voitures. Toutefois, la limite de vitesse est de 20 km/h.  La priorité sur une rue partagée est accordée aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite qui peuvent dorénavant se trouver sur toute la largeur de la rue comme indiqué à droite sur le dessin plus haut.

Citoyens présent à la consultation publique sur l’aménagement de la rue partagée

La rue partagée sur le boulevard Gouin dans le Sault-au-Récollet permettra de «rendre à cet espace le cachet qui lui revient », selon l’arrondissement.

Comme indiqué sur cette diapositive, il y a de nombreux avantages à instaurer une rue partagée, tels que la création d’une place publique linéaire, l’optimisation de l’espace et l’accessibilité universelle.

Cependant, cette innovation comporte également son lot de défis, notamment celui de changer les habitudes des usagers pour lesquels un temps d’adaptation est nécessaire.

Parmi d’autres défis notés par les citoyens, en atelier, on signale notamment les voitures en transit provenant de l’autoroute 19 et qui passent sur le boulevard Gouin à l’ouest de la rue De Lorimier pour ensuite se diriger vers l’est sur Henri-Bourassa.

En outre, le trajet du grand autobus articulé de la STM sur l’avenue Papineau ( la 45) passe également par le boulevard Gouin à cet endroit. La pertinence du passage de ce bus sur une rue partagée soulève également des questions de la part des citoyens.

Îlot De Martigny

Le réaménagement de l’îlot de Martigny a fait également l’objet d’une présentation lors de la soirée.  Trois scénarios ont été suggérés pour cet emplacement sur lequel était installé un abreuvoir pour les chevaux au début 20e siècle.  C’est le concept de La maison des fontaines qui a été retenu par les participants en atelier.

À la suite des commentaires des citoyens, l’arrondissement a prévu d’organiser une deuxième consultation publique en novembre afin de présenter les suggestions retenues pour les mesures temporaires à implanter en 2020.

Puis, à l’automne 2020, une autre consultation des citoyens permettra de faire le bilan des aménagements qui auront eu lieu à l’été 2020, en prévision des mesures temporaires de l’année suivante, en 2021.

 

Citoyens du boulevard Gouin depuis cinq ans, Martin Rodrigue et Valérie Eme ont mentionné au journaldesvoisins.com qu’ils sont tout à fait en accord avec ce qui est projeté comme rue partagée.

«Les aménagements font très 21e siècle, très moderne, tout en rendant hommage à l’histoire », ont-ils dit.

Les fonds pour ces aménagements proviennent en partie du  Programme des rues piétonnières et partagées de la Ville-centre. La rue piétonne Stanley-Park dans Ahuntsic-Cartierville a également pu bénéficier de ce programme.

 

(Crédit pour les diapositives : Arrondissement Ahuntsic-Cartierville) (Photos : jdv – Philippe Rachiele)

 

 

 

Total
28
Shares

2 commentaires
  1. C’est désolant de constater que les fumeurs n’utilisent pas les cendriers mis à leur disposition les mégots tapissent les dessous des tables de pique-nique
    Aucune préoccupation de l’environnement

    1. Le civisme fait grandement défaut , vous avez parfaitement raison. Il faudrait remettre des contraventions . Il y en a pour cracher … pourquoi pas pour les malpropres. Ce serait rentable même en payant des agents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le site Louvain Est : consultation fructueuse malgré les inquiétudes

Malgré la météo peu clémente, la pluie n’ayant toujours pas cessé de…

De nouvelles ruelles vertes annoncées pour 2020

Le programme de ruelles vertes et communautaire d’Ahuntsic-Cartierville se poursuit pour une…

Un dépotoir derrière chez soi

Une résidante de Cartierville, Sandrine Laroche, nous décrit le terrain derrière chez…
Entrée principale de l'école Sophie-Barat (Photo : Archives jdv)

Surpopulation à l’école Sophie-Barat : que faire?

L’école Sophie-Barat est surpeuplée. C’est un problème. Les élèves et la présidente…