Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)
Les trois candidates à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

Dans le cadre de sa série d’entrevues avec les candidates aux élections municipales du 7 novembre, le JDV a demandé aux candidates à la mairie d’arrondissement si elles étaient favorables à un moratoire sur l’enrochement au barrage Simon-Sicard. Voici ce qu’elles avaient à dire à ce sujet.

Chantal Huot — Ensemble Montréal, entrevue réalisée le 14 octobre au parc Ahuntsic

« Je comprends qu’il y a des discussions qui sont en cours et je pense qu’Hydro-Québec fait une belle job de consultation à ce sujet-là, mais je pense que ce sont des travaux qui vont devoir avoir lieu. »

Émilie Thuillier — Projet Montréal, entrevue réalisée le 12 octobre au parc Saint-Paul-de-la-Croix

« Il pourrait y avoir un BAPE [Bureau d’audiences publiques sur l’environnement], et nous ce qu’on a toujours dit, c’est que nous allons demander à Hydro-Québec d’aller devant le BAPE. Nous allons demander au gouvernement du Québec de faire un BAPE pour les travaux d’Hydro-Québec. »

Kassandre Chéry Théodat — Mouvement Montréal, entrevue réalisée le 8 octobre au parc de l’île de la Visitation

« Oui, je trouve qu’il devrait y avoir un moratoire et quand on fait des consultations, ne pas juste prendre en considération certaines remarques, mais vraiment peser le pour et le contre quand on avance dans un dossier.  »

En plus de sa série de capsules vidéo, le JDV publie ces jours-ci les transcriptions intégrales de nos entrevues avec la mairesse sortante et candidate de Projet Montréal, Émilie Thuillier, la candidate d’Ensemble Montréal, Chantal Huot, et la candidate de Mouvement Montréal, Kassandre Chéry Théodat.

Avec la collaboration d’Éloi Fournier.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Jocelyn Duff
Jocelyn Duff
1 Mois

Il est étonnant que la candidate d’Ensemble Montréal (équipe Coderre) aille à l’encontre de l’opposition à peu près généralisée des citoyens qui sont contre les enrochements des berges. Elle dit:« Je comprends qu’il y a des discussions qui sont en cours et je pense qu’Hydro-Québec fait une belle job de consultation à ce sujet-là, mais je pense que ce sont des travaux qui vont devoir avoir lieu. » Visiblement, elle ne connaît pas le dossier ou ne veut pas se faire élire.

Daniel
Daniel
1 Mois

À la lecture de ces propos de la candidate d’Ensemble Montréal, je crois aussi qu’elle ne s’était pas familiarisée avec ce dossier à ce moment. Aujourd’hui il faut vraiment espérer que sa position soit différente car l’aspirante-conseillère du district de Sault-au-Récollet, Gaetana Colella, a même affirmé dans un journal d’aujourd’hui que:
« Les plans pour le mur de soutènement du barrage Simon-Simard sont inconciliables avec notre vision de la protection de l’environnement, en plus de ne pas garantir un accès public aux paysages. Nous sommes également d’avis qu’Hydro-Québec n’a pas su être à l’écoute de la population d’Ahuntsic-Cartierville dans ce dossier », fustige-t-elle.”

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Incursion sur la formation en éthique des élus

Après chaque élection municipale, la mairie de Montréal se charge d’organiser et…

Valérie Plante espère faire des gains dans Ahuntsic-Cartierville

La mairesse sortante de Montréal a choisi d’entamer le dernier droit de…

Une année (presque) comme les autres

Avec l’arrivée impromptue de la COVID-19 au printemps dernier, 2020 aura été…

Développement immobilier rue Jean-Bourdon : tractations immobilières (3 de 3)

Après avoir tenté in extremis d’empêcher le lotissement du terrain de la…