Des résidants d’Ahuntsic s’inquiètent à la suite de vols survenus à leur domicile au cours des dernières semaines ou des méfaits sur leur terrain. Du côté du poste de quartier 27, on affirme qu’il n’y a pas de vague de vols. La légère hausse du nombre d’entrées par effraction peut s’expliquer par la période des Fêtes. 

Sur le groupe Facebook Bazar d’Ahuntsic, une mère de famille interrogeait les membres, le 25 novembre dernier, pour savoir s’ils avaient été victimes ou témoins de vols à domicile au courant des jours précédents.

Dans sa publication, elle indiquait qu’une entrée par effraction avait eu lieu dans son domicile et que la porte avait été laissée ouverte. Le voleur serait reparti avec des bijoux et des appareils électroniques.

Plusieurs citoyens ont réagi et se sont montrés inquiets face à la situation. Une citoyenne a mentionné avoir vu un homme faire du repérage un soir sur la rue Taché.

Pas de vague de vols, dit le SPVM

Du côté du poste de quartier 27 du Service de police de la Ville de Montréal, on affirme qu’une légère hausse du nombre d’entrées par effraction a été observée au mois de novembre, mais rien de significatif.

«On parle d’une trentaine pour tout le mois de novembre et les six premiers jours de décembre, comparativement à une vingtaine par mois habituellement», détaille le lieutenant François Tessier.

Selon lui, il n’y a pas de quoi s’alarmer, mais souligne qu’il est malheureusement impossible de prévenir tous les vols à domicile.

«On essaie de prévenir, mais il y en a toujours, on ne peut pas s’en cacher», affirme le lieutenant François Tessier  du poste de quartier 27. Il ajoute que les résidences unifamiliales sont particulièrement visées par les voleurs,

«Les voleurs viennent souvent à pied, c’est donc assez rare qu’ils repartent avec une télévision, explique le lieutenant  Tessier. «Les objets volés sont donc bien souvent des bijoux, des jeux vidéo, des DVD, des téléphones, des ordinateurs et tout autre petit objet de valeur.»

Le policier admet toutefois qu’une hausse du nombre d’introduction par effraction est souvent observée lors de la période des Fêtes.

«Il faut demeurer vigilant.»

Programme Tandem

Le lieutenant réfère les citoyens au programme Tandem de la Ville de Montréal, où les victimes de vols sont habituellement orientées pour voir quelles mesures devraient être entreprises afin de sécuriser leur logis. L’organisme peut aussi se déplacer chez les résidants qui en font la demande à titre préventif.

 

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Mimi Can
Mimi Can
6 Années

Si ça augmente au temps des Fêtes, il y a donc une “vague” de vols.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

L’actualité du mois de décembre en photos à Ahuntsic-Cartierville

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois de décembre…

«Je suis déjà censuré en Algérie… et il faut que je sois censuré ici»

L’écrivain Amine Esseghir, aussi journaliste au Journal des Voisins, a été exclu…

Dossier itinérance – Vieillir dans la rue

Les aînés, eux-mêmes touchés par la crise du logement et l’inflation, ne…

Les nouvelles brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 1er avril

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de sujets…