L’abribus Henri-Bourassa/Saint-Denis, direction Ouest, tel qu’il était avant la modification et maintenant. (Photos: P. Rachiele, montage JDV)

En décembre 2016, à la suite d’une inquiétude transmise par une citoyenne au journaldesvoisins.com, votre média s’était penché sur une situation dangereuse existant à l’intersection du boulevard Henri-Bourassa et de la rue Saint-Denis, non loin du terminus d’autobus. L’entrée de l’abribus se trouvant à cette intersection était positionnée d’une manière telle que les voyageurs attendant l’autobus s’agglutinaient de façon imprudente entre l’abribus et la rue. Quelques années plus tard, la situation a-t-elle été corrigée?

Auparavant, les usagers pouvaient longer le “couloir” entre l’autobus et l’abribus pour prendre le bus, (Photos: archives JDV)

La citoyenne avait sensibilisé le jdv après avoir vu des gens en difficulté quand ils s’apprêtaient à prendre l’autobus en direction ouest sur le boulevard Henri-Bourassa.

L’entrée de l’abribus ne donnait pas sur le boulevard mais plutôt de l’autre côté vers les commerces. Les gens se regroupaient plutôt devant l’abri alors que l’espace pour circuler y est très réduit, s’exposant au risque de glisser sous les roues de l’autobus, surtout avec la neige et le froid.

Propos de la STM

Mis au fait de cette observation, le service des relations publiques de la Société de transports de Montréal (STM) avait indiqué au journaldesvoisins.com que la situation allait être évaluée « sur le terrain ».

« L’abribus n’est pas dangereux comme tel, notait en 2016 la porte-paroles Amélie Régis, conseillère corporative en affaires publiques à la STM. Il est installé selon des normes prédéfinies en termes de triangle de visibilité ou de retrait de la chaussée. Mais, parfois, le comportement des clients nous oblige à modifier l’aménagement », reconnaissait-elle.

Pourtant, malgré le fait que la STM soulignait au jdv que l’abribus n’était pas dangereux, à la lumière de nos observations, il semble que la société de transport ait décidé d’apporter certains aménagements «autour» de l’abribus.

En 2020, changement notable

Aujourd’hui, en mars 2020, l’abribus n’a été ni déplacé, ni modifié. Toutefois, un changement important (voir photo) a été apporté par la STM pour éviter que les usagers n’utilisent l’espace entre la rue et l’abribus pour monter dans les bus.

L’abribus n’a pas bougé, mais l’affichette annonçant le numéro du bus est à l’extrémité est de l’abribus. L’autobus s’arrête donc à cet endroit pour prendre les passagers. (Photo: P. Rachiele)

D’abord, l’affichette indiquant le numéro des bus a été installée avant le «couloir» problématique. Ensuite, étant donné le nouvel emplacement de cette affichette, les autobus arrêtent pile devant, faisant en sorte que les usagers ne sont pas tentés de se placer entre l’abribus et le bus, dans un espace de trottoir très étroit puisque les bus sont garés avant cet espace. (ndlr: voir photo).

Ainsi, Amélie Régis signale au jdv:

« (…) le panneau d’arrêt a été installé sur la façade est de l’abribus de façon à ne pas permettre aux utilisateurs de circuler entre l’abribus et le bus pendant l’embarquement et le débarquement ».

La porte-paroles de la STM affirme aussi que « l’emplacement de l’abribus respecte toujours le triangle de visibilité et les normes de dégagement par rapport aux autres mobiliers urbains et bâtisses. La distance entre l’abribus et la bordure du trottoir est également réglementaire et approuvée par l’arrondissement ».

La distance réglementaire est de 60 cm, soit 2 pieds du bord de la chaussée. La règle du 60 cm est respectée dans ce cas.

À ce jour, il n’y a pas eu d’accident rapporté à cet endroit.


Vous avez apprécié cet article? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Nouveaux CPE de Bordeaux-Cartierville : pour les enfants du quartier?

  L’ouverture prévue en septembre 2022 des CPE au Centre communautaire et…

Le mois de novembre en photos

Le journaldesvoisins.com vous offre un récapitulatif du mois de novembre par l’entremise…
Spikevax de Moderna, fiole de 10 doses

COVID-19 : une septième vague sous contrôle… pour le moment

La septième vague de COVID-19 voit le nombre de décès et d’hospitalisations…
Jeunes au parc Ahuntsic

Travailleurs de rue recherchés

Il y a un manque de travailleurs de rue à Ahuntsic-Cartierville. Si…