Magali Simard-Galdès, la jeune soprano qui interprètera l’hymne spécialement écrit pour Ahuntsic-Cartierville à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal. (Crédit-photo: Larissa Lognay)

Le 25 août prochain, l’OBNL Ahuntsic en fugue présente en première mondiale l’hymne d’Ahuntsic-Cartierville, composé spécialement pour le 375e anniversaire de Montréal. La présentation de cette oeuvre se déroulera au pavillon d’accueil du Parcours Gouin et sera le point culminant du Concert des sept stations des berges, à l’issue duquel la partition et le texte seront remis en legs à l’arrondissement, en présence des officiels et des élus.

« C’est une très belle initiative de la part d’Ahuntsic en Fugue de doter notre arrondissement d’un hymne», a déclaré la conseillère Émilie Thuillier au journaldesvoisins.com

Cette élue se réjouit du fait que Ahuntsic-Cartierville soit parmi les tout premiers arrondissements à avoir un hymne.

« J’ai très hâte de découvrir cette oeuvre», a-t-elle ajouté.

La musique de l’hymne est signée par le compositeur ahuntsicois d’origine iranienne et qui mène une carrière à l’international , Kiya Tabassian, directeur artistique de l’ensemble Constantinople,  sur un texte du poète renommé, résidant d’Ahuntsic, Jacques Boulerice.  Cet hommage à notre arrondissement sera chanté, vers 22h15, par la jeune soprano Magalie Simard-Galdès qui sera accompagnée par un ensemble de onze musiciens.  

Auparavant, les participants seront invités, dès 20h, à faire une balade à travers les stations des berges de la rivière des Prairies et dans le parc Basile-Routhier, à la rencontre de musiciens classiques exécutant des œuvres qui ont marqué l’histoire de Montréal.

La petite histoire…

« C’est un projet qui rallie la mémoire musicale, l’émotion, l’histoire et l’imaginaire des gens d’Ahuntsic-Cartierville qui vont être impressionnéss par la poésie et la magie de tout le parcours », promet Clément Canac-Marquis, fondateur d’Ahuntsic en fugue , en entrevue avec journaldesvoisins.com

Pour la réalisation de ce projet, cet organisme  a reçu une contribution de 6 500$ de la part du Comité des fêtes du 375e.

« C’est vraiment un miracle de pouvoir concrétiser cette idée avec si peu de moyens », s’exclame M. Canac Marquis.

Il souligne, aussi, le caractère écologique de l’événement qui sera éclairé sans électricité.

« Ce sera un événement à énergie nette zéro qui respecte l’esprit des lieux et de  l’environnement du pavillon », se réjouit-il.

Il indique que les œuvres musicales qui seront jouées dans les stations du parcours transporteront les participants dans un voyage  dans l’imaginaire à travers les faits saillants de l’histoire de Montréal.

« Quelle chance d’avoir Julie Boulianne ! »

La mezzo-soprano de renommée internationale, Julie Boulianne. (Crédit-photo: Julien Faugère).

La quatrième édition des Concerts Ahuntsic en fugue (commençant vendredi 12 août, jusqu’au 18 août) sera marquée par une grande visite. Une première. Celle de la mezzo-soprano de renommée mondiale Julie Boulianne qui sera la vedette de la Soirée romantique estivale, le 18 août à l’Église de La Visitation.

« Quelle chance d’avoir cette grande artiste aux Concerts Ahuntsic en fugue ! »

Clément Canac Marquis exprime ainsi son immense joie de pouvoir offrir  aux gens du quartier cette occasion exceptionnelle.

Parmi les moments forts de ce rendez-vous artistique, soulignons l’hommage au génie musical d’André Mathieu et plusieurs autres grands compositeurs montréalais, dont François Dompierre et Claude Champagne.

La soirée Autour du génie d’André Mathieu se déroulera, le mercredi 16 août, au Loft 101 du quartier Chabanel.

«C’est un lieu historique chargé d’histoire », indique M. Canac Marquis en annonçant la participation de cinq musiciens à ce spectacle  au cours duquel « un musicien va improviser une pièce musicale inspirée de sa promenade à travers le quartier de Chabanel. »

Le directeur artistique de Ahuntsic en fugue souligne l’animation des Concerts qui sera assurée par le renommé spécialiste Georges Nicholson, ancien vulgarisateur de la musique classique à Radio-Canada.

Les midis-jazz célèbrent les travailleurs de Chabanel

À noter que les midis-jazz se poursuivent jusqu’au 24 août , tous les jeudis à partir de midi, à la Place Iona-Monahan.

Produits par Ahuntsic en fugue en partenariat avec la Société de développement commerciale District Central  (SDC), ces rendez-vous visent à amorcer l’animation culturelle et artistique du secteur.

« Nous sommes très sensibles à porter la musique dans des zones où il y en a moins», indique M. Canac Marquis. Et d’ajouter : «  c’est très touchant de voir des  travailleurs de Chabanel profiter de la pause de midi pour venir écouter du jazz. »

Il raconte à ce propos le témoignage émouvant d’une dame :

« J’ai travaillé 35 ans comme couturière dans le quartier Chabanel, lui dit-elle. Et c’est la première fois que quelque chose de ce genre se passe dans le quartier. Je trouve ça tellement agréable. Quelle belle idée! »

Porté par de tels témoignages de reconnaissance de la part de citoyens et de travailleurs de l’arrondissement, ravi, le fondateur de Ahuntsic en fugue annonce :

« L’an prochain, on va beaucoup s’intéresser à Bordeaux-Cartierville. »

Pour prendre connaissance de la programmation des concerts d’Ahuntsic en fugue qui commencent samedi 12 août, cliquez ici.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Coups de feu Gouin-rue de Lille

Coups de feu à l’angle du boulevard Gouin et de la rue de Lille

Hier, la police a été appelée un peu avant 18 h à…

Le coin communautaire – Semaine du 25 février 2022

Semaine de relâche au Parc-Nature de l’Île-de-la-Visitation 28 février au 6 mars…

Opération Patrimoine 2021: les coulisses

Opération Patrimoine est de retour. Et tout comme l’année dernière, Journaldesvoisins.com s’est…
Vaccination COVID-19

COVID-19 : on souffle enfin… et sans masque

Il y en a qui ont hâte au 14 mai, d’autres s’en…