Cyclistes solidaires en direction du SNAC pour aller chercher des livraisons à effectuer pour aider lors de la pandémie de la COVID-19 (Photo : jdv – Philippe Rachiele

S’il y a des points positifs à retenir de la crise de la COVID-19, l’essor de l’entraide et du bénévolat en est un. Le mercredi 29 avril dernier, un système de livraison de nourriture à vélo à des populations vulnérables a été lancé par des organismes communautaires de l’arrondissement. Cette initiative est appelée à se développer.

Genèse du projet

Un des besoins auxquels il est essentiel de répondre en cette période de crise est la sécurité alimentaire. C’est pourquoi Christine Bouchard, chargée de projet d’impact collectif à Solidarité Ahuntsic, explique que son organisme, en association avec le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC), a commencé la livraison en voiture de paniers de nourriture pour les personnes vulnérables qui ne peuvent pas sortir de leur domicile. En temps normal, le SNAC ne fait jamais de livraison.

Parallèlement, Agathe Lehel de l’organisme citoyen Cyclistes solidaires pour la sécurité alimentaire a réuni quelques 400 cyclistes dans tout Montréal, des bénévoles pour prêter main forte dans la livraison à vélo pour le dépannage alimentaire.

La jeune femme a contacté l’organisme Solon, à la barre du projet Locomotion, qui met des remorques à disposition des organismes communautaires pour assurer la livraison à vélo de paniers alimentaires à des gens vulnérables, pour lui fournir des cyclistes bénévoles. Ils sont 23 pour Ahuntsic-Cartierville.

Solon a contacté le SNAC pour dire que ces cyclistes bénévoles étaient disponibles pour venir aider à la livraison.

Les bénévoles ont reçu une formation pour respecter un protocole sanitaire.

Cyclistes solidaires en direction du SNAC pour aller chercher des livraisons à effectuer pour aider lors de la pandémie de la COVID-19 (Photo : jdv – Philippe Rachiele

Une première expérience réussie

Le mercredi 29 avril dernier, six des bénévoles se sont réunis devant le SNAC, ont rempli leur remorque de paniers alimentaires et sont partis faire des livraisons.

Louise Donaldson, directrice adjointe du SNAC, décrit le contenu de ces paniers : cinq sacs d’épicerie, contenant respectivement fruits, légumes, pains, produits secs et produits laitiers.

Comme les boîtes peuvent peser de 30 à 40 livres, Maude Lapointe, coordonnatrice chez Solon, estime que c’est une chance de pouvoir avoir les remorques de Locomotion, sans quoi la tâche serait beaucoup plus ardue.

Au total 15 livraisons à vélo ont été faites cette journée-là.

Christine Bouchard, de Solidarité Ahuntsic, parle d’une « super expérience » qui s’est « très bien passé ».

Cyclistes solidaires lors de la cueillette des livraisons à effectuer pour aider lors de la pandémie de la COVID-19 (Photo : jdv – Philippe Rachiele

Une initiative appelée à durer

L’expérience se répétera à chaque mercredi pour le reste du confinement.

Maude Lapointe assure que Solon est en démarche pour assurer la pérennité de l’initiative.

« C’est une initiative qui, on l’espère, va perdurer dans le temps et se maintenir même après le déconfinement », dit-elle.

Louise Donaldson du SNAC y voit une initiative qui, en plus d’être un outil de plus pour vaincre l’insécurité alimentaire, valorise l’écologie et l’activité physique en plus de représenter un bel élan de solidarité collective et de mobilisation de quartier.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

4 commentaires
  1. bonjour,
    je suis intéresser à mettre l’épaule à la roue, avant. ha aha a. J’habite hochelaga-maisoneuve. Si l’idée se répends. J’en suis.

    marcel lauzier

  2. Merci pour l’article! 😀 Pour joindre les cyclistes solidaires comme cyclistes ou OBNL c’est ici que ça se passe : https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Cyclistes_solidaires_pour_la_securit%C3%A9_alimentaire
    Quelques infos de plus sur les Cyclistes solidaires :
    Le groupe Cyclistes solidaires pour la sécurité alimentaire est une mobilisation spontanée et bénévole de cyclistes montréalais pour soutenir les organismes communautaires et d’économie sociale à rejoindre leurs usagers considérés comme “vulnérables” directement chez eux. Nos livraisons sont, pour l’instant, des denrées alimentaires.
    Le groupe des cyclistes solidaire ne fera des livraisons que pour des organismes communautaires ou d’économie sociale.
    Les personnes livrées ne seront que des personnes dites “vulnérables” dont l’accès à une alimentation saine et variée se voit mise en danger par le confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Enfin, l’ouverture des parcs canins !

Enfin, nos chiens pourront courir ! Depuis le 22 mai, tous les parcs…

Pot pourri de la rentrée et de la fin d’été… un mag papier en distribution

Si la belle saison se poursuit tristounette sous la pluie, les nuages,…

Nous sommes tous piétons, un jour!

Au Québec, environ huit piétons sont heurtés quotidiennement par un véhicule, et…
assemblée publique

Le JDV continue de diffuser les avis publics gratuitement

Depuis septembre, les avis publics de la Ville-centre n’apparaissent plus dans les…