Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Travaux majeurs à la bibliothèque Ahuntsic

Aval du comité exécutif ; à venir, approbation du conseil municipal

Publié le 09/01/2019
par Christiane Dupont

Rampe d’accès pour les personnes ayant des limitations fonctionnelle à la bibliothèque Ahuntsic, sur Lajeunesse.

C’est le Groupe St-Lambert, entrepreneur général en construction dont les bureaux sont situés dans Ahuntsic-Cartierville, qui sera sans doute retenu par le conseil municipal, le 28 janvier prochain, pour l’exécution des travaux de rénovation de la bibliothèque Ahuntsic, rue Lajeunesse, qui devraient commencer en février. Le Comité exécutif a donné son aval au projet à sa réunion du 9 janvier.

Comme journaldesvoisins.com l’avait mentionné dans son article précédent, dès février, la bibliothèque Ahuntsic sur Lajeunesse fermera ses portes pour une période de six mois. La bibliothèque restera tout de même ouverte pendant les six mois approximatifs que nécessiteront les travaux, alors que des locaux temporaires seront accessibles deux étages plus haut dans le même immeuble.  Dans l’édifice, un ascenseur est disponible pour s’y rendre depuis le rez-de-chaussée. Durant cette période, les heures d’ouverture seront par ailleurs allongées de 15 heures pour atteindre 68 heures par semaine, ce qui réjouira sans doute les bibliophiles.

Toutefois, seulement une petite partie de la collection sera disponible sur place, ainsi que les ouvrages les plus fréquemment empruntés. En outre, il sera toujours possible de réserver des livres d’une autre bibliothèque sur le Web –comme c’est déjà le cas– et de les récupérer dans les locaux temporaires au-dessus de la Maison de la Culture.

Travailler ou lire dans les locaux temporaires sera plus difficile, mais pas impossible, durant les travaux. Michèle Blais, chargée de communication à l’arrondissement, précise, par ailleurs, que le Café de Da sera mis à contribution:

«Le Café de Da servira de salle de lecture pour les adultes, et ce, durant les travaux tandis qu’au 2e étage, il est prévu cinq (5) places assises pour les adultes. Pour les moins de 14 ans, une salle fermée avec des tables pouvant accueillir environ 25 personnes est prévue. Le Wifi ne sera pas disponible au 2e étage, voilà entre autres, pourquoi le Café de Da est mis à contribution.»

Le Café de Da est situé dans le même bâtiment, l’édifice Albert-Dumouchel. L’entrée se fait par la rue Fleury, angle Lajeunesse.

Travaux prévus

Durant la fermeture des locaux qu’occupe actuellement la bibliothèque, l’entrepreneur procédera, notamment, à l’installation d’un système de retour automatique. [Pour en savoir plus, lire notre précédent article]. Les visiteurs qui rapporteront des livres devront dorénavant déposer les livres qu’ils souhaitent retourner à un comptoir automatisé.

À l’heure actuelle, déjà, le service de prêt est offert par les bornes automatisées à ceux et celles qui souhaitent s’en prévaloir. Les autres usagers doivent attendre qu’une préposée se libère au comptoir d’accueil.

Selon le sommaire décisionnel préparé par le service de la Gestion immobilière de la Ville-centre et qui sera présenté à la réunion du conseil municipal du 28 janvier, les travaux de rénovation comprennent les éléments suivants :

  • Réaménagement du secteur de l’entrée afin d’optimiser les services aux usagers par l’intermédiaire de la technologie RFID (radio-identification ou, selon l’acronyme «radio frequency identification»;
  • Intégration de solutions de retour et de tri automatisé;
  • Révision des espaces de travail des transits interbibliothèques des documents. L’objectif est de favoriser des aménagements sécuritaires qui réduisent les risques d’accident de travail;
  • Aménagement de deux salles de rencontre pour les usagers et de prises électriques et USB et réalisation des aménagements connexes reliés à ces interventions (Ces derniers travaux sont toutefois financés par l’arrondissement lui-même).

Dépenses totales prévues

La dépense totale prévue est de 1 901 154,40 $, taxes incluses.

L’octroi du contrat au Groupe St-Lambert fait suite à un appel d’offres public auquel sept soumissionnaires ont répondu sur les 12 qui avaient demandé un cahier des charges. Les soumissionnaires sont: Le Groupe St-Lambert inc; Procova inc; Media Construction; Afcor Construction inc; Axe Construction inc; Norgéreq Ltée; et Roland Grenier Construction Ltée.

Ces travaux sont effectués dans le cadre du programme de rénovation, d’agrandissement et de construction des bibliothèques de Montréal (le Programme RAC) qui est admissible à un financement par l’entremise d’une entente conclue entre le Ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) et la Ville de Montréal.

Le programme consiste à soutenir la consolidation et le développement du réseau des bibliothèques de Montréal. La répartition du financement est généralement de 40 % en provenance du MCCQ et de 60 % en provenance du Service de la culture de la Ville de Montréal.

Les élus d’Ahuntsic-Cartierville ont, pour leur part, approuvé, lors de la réunion du conseil de décembre dernier, la partie financière que l’arrondissement assume [133 843,87 $, taxes incluses ] dans ce projet de rénovation.

Bibliothèque verte?

Selon le sommaire décisionnel du conseil municipal, ce projet respecte les objectifs de la Politique de développement durable pour les édifices de la Ville de Montréal.

Toutefois, compte tenu du type et de l’envergure des travaux, le projet ne vise pas la certification LEED [«Leadership in Energy and Environmental Design»].

Cependant, le document rappelle que plusieurs principes de développement durable seront appliqués tels que : le choix de matériaux les moins dommageables pour la santé; le choix d’équipements écoénergétiques; le choix de produits à base de matière recyclée; ainsi que la gestion des déchets de construction.

Finalement, il y a de l’espoir pour les bibliophiles à l’horizon : si tout va bien, la fin des travaux est prévue pour août prochain.

Avec la collaboration de Joran Collet