La bibliothèque temporaire (Photo: Jules Couturier, JDV)

Les bibliophiles d’Ahuntsic devront encore prendre leur mal en patience pour quelque temps, mais, vendredi 11 octobre, l’arrondissement a annoncé que la réouverture était retardée au début de la période des Fêtes. C’est que la bibliothèque du rez-de-chaussée de la rue Lajeunesse n’est pas encore prête à les recevoir. Les travaux ne sont pas terminés et d’autres paramètres entrent aussi dans l’équation. Heureusement, la possibilité d’utiliser le deuxième étage de l’édifice Albert-Dumouchel et le café de Da, l’accueil que le personnel réserve aux usagers avec une augmentation des heures d’ouverture, et le fait de pouvoir utiliser le service de réservation de livres en ligne pallient le retard qu’accusent les travaux de rénovation du rez-de-chaussée. Explications.

En janvier dernier, quand le Comité exécutif et le Conseil municipal de la Ville-centre ont donné leur aval au projet des travaux majeurs à réaliser à la bibliothèque Ahuntsic, rue Lajeunesse, il était prévu que les travaux qui commenceraient en février-mars se termineraient fin août.

Les travaux ont finalement commencé en mars, après le déménagement du personnel, de l’équipement, et de certaines des collections de livres au deuxième étage de l’édifice Albert-Dumouchel, lequel était prêt à accueillir les usagers le lundi 10 mars.

Le mois d’août est arrivé, puis septembre. Le calendrier marque maintenant le 7 octobre et les travaux sont toujours en cours.

Les raisons

[Mise à jour 2019-10-11, 16 h 40] Dans un communiqué expédié en fin de journée, vendredi 11 octobre, l’arrondissement annonce que les travaux ont été retardés à cause de la mauvaise qualité de la surface du sol de l’édifice.

«Amorcé au printemps 2019, le chantier visant à moderniser la bibliothèque d’Ahuntsic et finaliser l’aménagement en libre-service s’est déroulé, jusqu’à présent, selon l’échéancier prévu. Ainsi, le réaménagement de la section jeunesse et la construction des deux salles fermées dédiées au travail d’équipe sont achevés. Le nouveau mobilier sera livré sous peu et le plus grand système de retour en libre-service du réseau des bibliothèques de la Ville de Montréal sera prêt à être installé. Toutefois, il s’est avéré que la mauvaise qualité de la surface du sol de l’édifice Albert-Dumouchel retarde la pose du nouveau revêtement, ce qui entraîne un retard dans la réalisation des dernières étapes des travaux et un report de l’ouverture de la bibliothèque rénovée.

Des travaux additionnels sont donc requis pour l’installation du revêtement de sol qui sera apte à accueillir l’installation prévue pour le retour des livres en libre-service. Pour ce faire, l’arrondissement annonce un délai de plusieurs semaines et repousse l’ouverture au début de la période des Fêtes.

 

Par ailleurs, le jdv a sollicité la permission de filmer l’état d’avancement des travaux pour le bénéfice de ses lecteurs et lectrices. Sans doute une réponse à ce sujet nous sera-t-elle communiquée d’ici la fin de cette semaine.

Aménagements, coûts, entrepreneur, financement

Les travaux de rénovation sont sensés inclure les éléments suivants :

  • Réaménagement du secteur de l’entrée afin d’optimiser les services aux usagers par l’intermédiaire de la technologie RFID (radio-identification ou, selon l’acronyme «radio frequency identification»;
  • Intégration de solutions de retour et de tri automatisé;
  • Révision des espaces de travail des transits interbibliothèques des documents. L’objectif est de favoriser des aménagements sécuritaires qui réduisent les risques d’accident de travail;
  • Aménagement de deux salles de rencontre pour les usagers et de prises électriques et USB et réalisation des aménagements connexes reliés à ces interventions (Ces derniers travaux sont toutefois financés par l’arrondissement lui-même).

Rappelons que la dépense totale prévue est de 1 901 154,40 $, taxes incluses. C’est le Groupe St-Lambert qui a raflé le contrat, à la suite d’un appel d’offres public auquel sept soumissionnaires ont répondu sur les 12 qui avaient demandé un cahier des charges.

Ces travaux sont effectués avec le programme de rénovation, d’agrandissement et de construction des bibliothèques de Montréal (le Programme RAC) admissible à un financement du Ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) et de la Ville de Montréal. La répartition du financement est généralement de 40 % en provenance du MCCQ et de 60 % en provenance de la Ville de Montréal.

En décembre 2018, les élus d’Ahuntsic-Cartierville avaient, pour leur part, approuvé, la partie financière que l’arrondissement assume [133 843,87 $] dans ce projet de rénovation.

Pendant la durée des travaux, les heures d’ouverture de la bibliothèque ont été allongées de 15 heures par semaine pour atteindre 68 heures. À suivre.

 

Total
27
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les brèves – semaine du 27 septembre 2019

Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay: 10e anniversaire Déjà 10…

Ahuntsic-Cartierville tout en musique avec CAF

La musique résonne aux quatre coins d’Ahuntsic Cartierville depuis le 11 août,…

Une artiste d’ici fête son centenaire

Blanche Roy Pellerin entourée de l’équipe des Résidences Chartwell Bois-de-Boulogne. À droite,…
Espace éphémère sur futur site de la Bibliothèque et espace culturel interarrondissement (Photo : jdv - Jules Couturier) Ahuntsic-Cartierville Montréal-Nord Sault-au-Récollet Montréal

Inauguration de la place éphémère Le Bouquiniste

S’il faudra encore attendre quelques années avant de pouvoir visiter la future…