Natasha N.M, alias HYPNOTIK MIND, expose 7 œuvres au pavillon d’accueil du Parcours Gouin jusqu’au 10 décembre 2023. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Explosion de couleurs au 2e étage du pavillon d’accueil du Parcours Gouin. Sept toiles de l’artiste-peintre Natasha N.M, alias HYPNOTIK MIND, illuminent la grisaille de l’automne. Nommée Hypnose, l’exposition se tiendra jusqu’au 10 décembre. Le Journal des voisins était présent au vernissage, le jeudi 5 octobre.

Résidente du quartier Ahuntsic, Natasha N.M, – qui préfère qu’on la nomme ainsi avec les initiales de son nom de famille – est une artiste au départ autodidacte.

Elle commence très jeune à dessiner, notamment des articles de mode et des caricatures. Durant ses études universitaires dans le domaine social, elle découvre la peinture acrylique et décide de se perfectionner: «J’ai pris un cours de peinture à l’université et des cours en dessin au Cestar Collège – Syn Studio», explique-t-elle.

Natasha explore également d’autres formes de création, entres autres les impressions numériques, le pastel, la création de bijoux et la peinture sur vêtements.

Expositions collectives et en solo

Son intérêt pour l’art la conduit à participer à des expositions collectives et à des kiosques éphémères. Elle a par exemple participé au lancement du Festival d’art afro-québécois au Musée de la civilisation à Québec en février 2023.

Pour sa première exposition en solo, au pavillon d’accueil du Parcours Gouin, Natasha a choisi sept œuvres très colorées, inspirées de ses origines haïtiennes. Elle explique sa démarche: «L’exposition comprend des tableaux abstraits et symboliques qui ont pour thème la conscience, la réflexion, la recherche du soi et l’exploration de l’enfant intérieur dans un contexte ludique et coloré.»

On y trouve des messages d’encouragement ou des symboles représentant des concepts qui lui tiennent à cœur, «afin d’inspirer les gens», ajoute l’artiste en décrivant ses œuvres. On remarque d’ailleurs que les tranches de certains de ses tableaux sont peintes et affichent des mots.

Natasha N.M, alias HYPNOTIK MIND, expose 7 œuvres au pavillon d’accueil du Parcours Gouin. Il faut regarder devant… et sur le côté des toiles! (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Intéressant à relever: la toile la plus grande est celle qui lui a pris le moins de temps! «J’ai produit le plus grand tableau de mon exposition en 4 heures, durant une activité d’animation en direct dans un parc», dit-elle, en mimant des mouvements de pinceaux avec les deux mains.

Le Journal des voisins lui a demandé si elle peignait vraiment ainsi: «Non, j’utilise une seule main, répond-elle dans un éclat de rire. Mais c’est vrai que parfois je commence une toile avec des pinceaux dans mes deux mains. C’est une technique pour faire travailler les deux côtés du cerveau», pour stimuler à la fois le créatif et le rationnel.

Natasha N.M, devant trois de ses œuvres au pavillon d’accueil du Parcours Gouin. La plus grande est celle qui lui a pris le moins de temps à produire, soit 4 heures. (Photo: Anne Marie Parent, JDV).

De loisir à carrière?

«Je travaille 4 jours par semaine à la Bibliothèque d’Ahuntsic, par choix, raconte Natasha, pour consacrer une journée à mon art. En ce moment, je suis un cours en ligne sur Zoom Académie, intitulé Lancement d’une entreprise en art visuel. J’ai un côté entrepreneur: j’aimerais vraiment professionnaliser et monétariser mon art.»

En attendant de vivre de ses activités artistiques, «pour les prochains mois, je serai en mode exploration et apprentissage. Je vais terminer mon cours [qui dure 13 semaines], explorer des techniques, peindre tranquillement de nouvelles toiles et continuer à animer à l’occasion des soirées thématiques de peinture que j’annonce sur mon Instagram», conclut Natasha, alias HYPNOTIK MIND.

Vernissage des tableaux de Natasha, alias HYPNOTIK MINK, au pavillon d’accueil du Parcours Gouin le jeudi 5 octobre 2023. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le dernier printemps de Marie, un texte de fiction de Nicolas Bourdon

À Montréal, les pivoines sont les dernières fleurs du printemps. Leur éclosion…
Denis Lévesque: le show

Depuis Ahuntsic, voici Denis Lévesque: le show

Denis Lévesque se lance dans les balados. Il reprend la formule qui…

«Colorier, colorer, couleurer»: une exposition interactive pour les enfants

Entièrement pensée pour les enfants, l’exposition «Colorier, Colorer, Couleurer» est un véritable…

La première foire interculturelle de Bordeaux-Cartierville, un vif succès

La Foire interculturelle de Bordeaux-Cartierville qui s’est tenue samedi dernier, 24 février,…