L’agglomération de Montréal et le réseau de la santé sont à pied d’œuvre pour soutenir les personnes en situation d’itinérance et l’ensemble des organismes qui interviennent auprès d’elles, afin de maintenir l’offre de services qui les concernent et de les protéger du coronavirus. Ainsi, de nouveaux centres de jour extérieurs et refuges d’urgence ouvriront leurs portes dès aujourd’hui pour accueillir cette clientèle vulnérable et isolée, qui vit dans la rue.

« La pandémie de la COVID-19 crée des enjeux importants pour les personnes en situation d’itinérance, notamment avec la fermeture de centres de jour et la réduction du nombre de lits dans les services d’hébergement d’urgence. Grâce à l’appui de nos partenaires communautaires et institutionnels ainsi que du réseau de la santé, trois nouveaux centres de jour extérieurs, ainsi que trois nouveaux sites d’hébergement d’urgence verront le jour dans les prochains jours. À ces sites fixes, s’ajoute dès aujourd’hui une cantine mobile afin de rejoindre les personnes en situation d’itinérance des arrondissements périphériques du centre-ville. Nous fournissons aussi du matériel de protection individuelle aux différentes ressources en itinérance de première ligne. Ces mesures supplémentaires permettront de pallier rapidement et efficacement la diminution de l’offre de services causée par la pandémie et d’offrir un cadre sécuritaire et de qualité aux employés, aux bénévoles et usagers et usagères. Je remercie chaleureusement tous nos partenaires d’avoir mis l’épaule à la roue afin d’améliorer les conditions de vie de cette tranche vulnérable de la population montréalaise », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Les centres de jour extérieurs de la Place du Canada, du parc Jeanne-Mance et à proximité de l’aréna Francis-Bouillon accueilleront leurs premiers citoyens et leurs premières citoyennes aujourd’hui. Ils s’ajoutent aux sites récemment ouverts au square Cabot et à la place Émilie-Gamelin.

Les refuges du Complexe Guy-Favreau, du YMCA Centre-Ville et du Marché Bonsecours offrent désormais 202 lits supplémentaires à la population itinérante. D’autres refuges ouvriront leurs portes, au Centre Jean-Claude-Malépart et au Royal-Victoria, au cours des prochains jours. Ces projets d’hébergement ne pourraient se réaliser sans l’action concertée de la Ville, du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et de nos partenaires communautaires tels que la Mission Bon Accueil, la Mission Old Brewery et la Maison du Père.

Ces initiatives s’ajoutent à la série de mesures temporaires mises en place par la Ville de Montréal visant à soutenir concrètement les personnes en situation d’itinérance dans le contexte de la pandémie. Pour de l’information sur les actions entreprises par la Ville, nous vous invitons à consulter le : https://montreal.ca/actualites/la-ville-prend-des-mesures-en-soutien-aux-sans-abri

Portail web de la Ville de Montréal :  montreal.ca

Pour en savoir plus sur les conseils de prévention : Santé Montréal

(Source : Ville de Montréal)

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Brèves – Faits saillants du conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville du 8 juin 2020

Voici les faits saillants de la séance du conseil d’arrondissement du 8…

Brèves – Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant

Aujourd’hui, le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé le lancement de la…

Brèves – Chaleur extrême

Montréal passe en mode Intervention et met tout en œuvre pour assurer…

Brèves – La stérilisation et le micropuçage deviendront obligatoires pour les chiens et les chats

Propriétaire de chat ou de chien – la stérilisation de votre animal…