Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Brèves – Semaine du 23 février 2018

Publié le 23/02/2018
par Rédaction

Campagne «Osez Agir»

Le 14 février dernier, avait lieu une activité bien spéciale au Jardins Millen, celle de jouer à la bataille avec des policiers du poste de quartier 27. Un jeu de cartes préventif donnant des conseils sur chacune d’elles et un cache-monnaie ont été remis aux résidents des Jardins Millen. Ce fut une belle façon de faire connaître la campagne « Osez Agir » pour contrer le vol et la fraude envers les aînés. Beaucoup de rires et de bonnes humeurs étaient au rendez-vous.  Passez au poste pour recevoir votre jeu de cartes!! Disponible jusqu’à épuisement des stocks !! (Source : PDQ 10)


Travaux de construction sur le boulevard St-Laurent

L’arrondissement souhaite informer la population que des travaux de construction d’une conduite principale d’eau du lundi 26 février jusqu’au 2 mars, sur le boulevard Saint-Laurent (entre le boulevard Crémazie et la rue Beauharnois). Cette construction est réalisée dans le cadre des travaux de reconstruction du Complexe Crémazie de la STM. Les travaux auront lieu entre 7 h et 17 h.  Bien qu’aucune voie de circulation ne soit fermée sur le boulevard Saint-Laurent, entre le boulevard Crémazie et la rue Beauharnois, un ralentissement de la circulation est à prévoir dans ce secteur. En raison des travaux, les résidents du secteur pourraient subir des interruptions temporaires du service de l’eau ainsi que des baisses de pression d’eau. Il y aura des interdictions de stationnement dans la zone des travaux et possibilité de bruit durant la période des travaux. L’arrondissement est conscient des inconvénients que ces travaux peuvent causer et elle prend tous les moyens pour en minimiser les impacts. (Source : Arrondissement)


Révisions du règlement animalier!

Le conseiller associé aux services aux citoyens et à la mobilité, M. Craig Sauvé, annonce la tenue d’une réflexion citoyenne visant à modifier le Règlement sur le contrôle des animaux de la Ville de Montréal. Cette consultation citoyenne se fera du 16 février au 4 mars 2018 à l’aide d’un sondage sur le web et lors de rencontres d’échanges en présence des citoyens, d’organismes et de représentants de l’administration municipale. Le conseiller Sauvé rencontrera également des parties prenantes issues du milieu de la gestion animalière.

« Dans le cadre de la réforme du Règlement sur le contrôle des animaux, nous avions annoncé en décembre dernier que les citoyens seraient consultés afin d’obtenir leur avis pour l’élaboration du prochain règlement. Nous voulons aussi connaître leur opinion sur les différents enjeux liés à la gestion animalière, notamment sur l’encadrement réservé aux chiens dangereux. Notre objectif est d’écouter les citoyens et les experts pour élaborer un règlement qui assurera la sécurité des citoyens tout en encourageant le bien-être des animaux », a déclaré M. Sauvé.

Les citoyens montréalais désirant exprimer leur opinion et donner leur avis pourront le faire de deux façons. Ainsi, du 16 février au 4 mars, les citoyens sont invités à participer à un sondage en ligne qui est accessible sur le site web  www.realisonsmtl.ca/animaux.  Au même endroit, vous trouverez l’horaire de huit assemblées citoyennes qui auront lieu les samedis 24 février et 3 mars dans des arrondissements montréalais, la plus proche étant dans St-Laurent.

« Notre administration est à l’écoute des préoccupations des Montréalaises et des Montréalais, qu’ils soient ou non propriétaires d’animaux.  Cette réflexion citoyenne nous permettra d’obtenir l’opinion des personnes de façon simple et rapide pour ceux qui choisiront de participer au sondage en ligne. Pour les personnes qui préfèrent avoir une discussion ouverte et approfondie sur des aspects du règlement qui leur tiennent à cœur, nous avons prévu des rencontres d’échanges en présence d’élus et de représentants de l’administration municipale. Un rapport de consultation sera produit. Suivra ensuite la présentation du projet de Règlement sur le contrôle des animaux et son adoption au conseil municipal en 2018. Cette approche globale nous permettra d’adopter un règlement qui favorisera une cohabitation harmonieuse, tout en assurant la sécurité de la population », a conclu M. Sauvé. (Source : Cabinet de la mairesse)


La journée portes ouvertes avec L’honorable Mélanie Joly : un succès pour les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville

Une centaine de citoyens ont pu rencontrer Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville et ministre du Patrimoine canadien, le samedi 17 février à l’occasion des portes ouvertes de son bureau de circonscription sur la rue Chabanel. À la manière d’une clinique sans rendez-vous, la députée a de plus tenu une trentaine de rencontres privées avec ses citoyens pour échanger sur leurs priorités. « C’est important pour moi d’être accessible pour mes concitoyens d’Ahuntsic-Cartierville. Certains d’entre eux ont des besoins, mais ne savent pas à quelle porte cogner ou ne s’y retrouvent plus dans leurs démarches, alors je leur ouvre mon bureau pour les accompagner. D’autres sont heureux de simplement pouvoir me rencontrer le temps d’un café en dehors de leurs heures d’affaires régulières. » a mentionné Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville.  (Source : Bureau de Mélanie Joly)


Le Collège Ahuntsic, certifié Vélosympathique, niveau bronze!

Le Collège Ahuntsic est fier de faire partie du Mouvement et d’obtenir la certification Vélosympathique, niveau bronze dévoilé le 22 janvier dernier par Vélo Québec.

Le Collège Ahuntsic participe activement au volet éducatif et à l’amélioration de son environnement cyclable. L’éducation cycliste est un volet très bien développé au Collège Ahuntsic: une offre de formation variée est offerte et aborde plusieurs thèmes. De plus, le déploiement de la programmation de la semaine « Mon cégep à vélo », depuis maintenant 8 ans est impressionnant. Le Comité d’action et de concertation en environnement (CACE) du Collège Ahuntsic est le maître d’œuvre de plusieurs initiatives d’éducation à la pratique du vélo démontrant l’importance que le Collège accorde aux déplacements actifs de ses étudiants et de ses employés.

Le Collège Ahuntsic met en œuvre plusieurs actions :

  • Stationnements sécurisés pour vélos.
    • Douches et casiers à la disposition des cyclistes.
    •           Station de réparation de vélos.
    •           Bandes cyclables sur la plupart des rues adjacentes.
    •           Formations offertes par des spécialistes sur divers sujets concernant la pratique du vélo.
    •           Diffusion d’information sur la pratique du vélo par l’intermédiaire de ses outils de communications internes et publiques.
    •           Accès à une flotte de cinq vélos en libre-service pour les étudiants de sa résidence étudiante.
    •           Prix offerts aux étudiants et aux employés qui se déplacent à vélo.
    •           Campagne de sensibilisation sur la prévention du vol.
    •           Une partie des stationnements pour vélos est sous la surveillance de gardiens de sécurité ou de caméras.

Le CACE travaillera au développement d’un plan d’action spécifique à la promotion du vélo ainsi que la mise sur pied d’un service de mécaniciens pour vélos. De plus, le Collège Ahuntsic de concert avec l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville et le Complexe sportif Claude-Robillard participera aux travaux entourant la mise en place d’un pôle de mobilité durable à proximité du Collège, incluant une offre bonifiée de vélos BIXI. (Source : Collège Ahuntsic)


Regroupement de la caisse d’Ahuntsic et Cité-du-Nord-de-Montréal pour former la nouvelle caisse du Centre-nord de Montréal

« Votée par une très forte majorité des membres des Caisses d’Ahuntsic et Cité-du-Nord de Montréal, la création de la Caisse Desjardins du Centre-nord de Montréal (CDCNM) répond aux besoins d’un milieu cosmopolite dans lequel se développent de plus en plus d’entreprises qui côtoient de jeunes familles et des professionnels, souligne d’entrée de jeu le directeur général de la nouvelle caisse, Richard Georges. Et nous sommes assurément mieux équipés pour faire face à la croissance de notre milieu. »

Avec ses 61 000 membres représentés par 20 dirigeants élus, la Caisse Desjardins du Centre-nord de Montréal gère près de 2 G$ d’actif et 3,8 G$ de volume d’affaires. « C’est la deuxième caisse en importance financière sur l’île de Montréal », clarifie Richard Georges. La fusion permettra environ 1,6 M$ d’économies sur deux ans et les ratios de capitalisation dépassent ceux du Mouvement. Ces économies et la bonne santé financière permettront de rehausser les ristournes dès 2019.

La nouvelle Caisse maintient ses 5 principales places d’affaires qui comptent près de 20 guichets automatiques et ses 6 centres libre-service. Bon nombre des 4 500 entreprises établies sur le territoire de la nouvelle caisse y sont déjà clientes, et la Caisse Desjardins du Centre-nord de Montréal compte bien en aider davantage, tant par des conseils appropriés que par des investissements pertinents. La grande caisse pourra également participer à plus de projets dans sa communauté. « Déjà 325 000 $ avaient été distribués par les deux caisses l’an dernier, et nous sommes confiants de contribuer davantage à l’amélioration de la qualité de vie dans le secteur nord de Montréal », précise le directeur général. (Source : CDCNM)


Des familles en action à l’école Ahuntsic

Deux classes d’élèves de l’école Ahuntsic ont entrepris une aventure de découvertes dans l’univers des gestes écoresponsables. Ils participent cette année au projet de la Bourse du carbone Scol’ERE à travers 9 régions administratives au Québec. Développée par la Coop FA de Lévis et offerte depuis 2011 aux élèves de la 4e à la 6e année, la Bourse du carbone Scol’ERE est un projet éducatif unique et clé en main qui se décline sous la forme de 5 ateliers de 2 heures. Par une activité d’enquête, des jeux en classe ainsi qu’une plateforme Web sécurisée qui permet aux élèves d’échanger leurs connaissances et leurs découvertes, la Bourse du carbone Scol’ERE vise l’adoption volontaire de nouvelles habitudes de vie écoresponsables par les enfants et leur famille. Dans Ahuntsic-Cartierville c’est l’organisme Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE, Montréal) qui s’occupe de  coordonner la mise en place du projet. Projet rassembleur, la Bourse du carbone Scol’ERE réunit sous une même enseigne les jeunes citoyens ainsi que les décideurs d’aujourd’hui et offre deux options : réduire vos émissions de GES (volet Je m’engage) et compenser vos émissions de GES (volet Je compense). (Source : Bourse du carbone Scol’ERE)


Début de la troisième phase des travaux au parc Saint-Paul-de-la-Croix

« L’arrondissement investira cette année 2,8 millions de dollars pour reconstruire le pavillon du parc et la pataugeoire, et pour installer des jeux d’eau, indique la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Mme Émilie Thuillier. Ces travaux majeurs montrent l’importance que nous accordons à la qualité des parcs et des équipements de loisirs de nos quartiers. »

Les travaux, réalisés dans le cadre du Programme triennal d’immobilisations de l’arrondissement, seront concentrés dans le secteur nord-est du parc et dureront jusqu’à l’automne.

La nouvelle pataugeoire sera dotée d’un système de filtration automatique, plus performant et écologique que celui en place. Un aménagement paysager sera réalisé. De nouveaux locaux dans le pavillon du parc permettront d’accueillir les divers organismes et associations qui l’utilisent. Des vestiaires y seront également aménagés pour les baigneurs, l’été, et pour les patineurs, l’hiver. Des mesures d’accessibilité universelle seront mises en place.

« Les nouveaux aménagements répondront aux besoins des jeunes familles et des aînés, qui sont nombreux à fréquenter le parc Saint-Paul-de-la-Croix, souligne le conseiller de la Ville du district du Sault-au-Récollet, M. Jérôme Normand. Ces travaux sont très attendus par les résidents et résidentes du district et par les visiteurs. » Le parc demeurera ouvert pendant les travaux, sauf la partie en chantier qui sera clôturée. (Source : Arrondissement)


Le Canada annonce une aide financière pour améliorer la gestion de la réponse aux catastrophes naturelles en Haïti

Le député fédéral de Bourassa, M. Emmanuel Dubourg, a annoncé aujourd’hui que le Canada versera 15,15 millions de dollars sur trois ans en appui au Programme des Nations Unies pour le développement, et ce, afin d’améliorer la gestion de la réponse aux catastrophes naturelles en Haïti. La contribution du Canada renforcera la capacité des autorités haïtiennes à préparer et à mettre en œuvre des plans communautaires en matière de secours d’urgence. Cet appui permettra ainsi de mieux définir les priorités en ce qui concerne l’organisation des activités à la suite d’une catastrophe naturelle, ce qui comprend la remise à niveau des infrastructures, la relance des services de base et le rétablissement de l’activité économique. De même, ces fonds soutiendront les efforts de secours et de reconstruction auprès des communautés les plus vulnérables, et favoriseront l’inclusion et la participation des femmes en tant qu’actrices socio-économiques et agentes de changement. De cette manière, ces communautés deviendront plus résilientes et mieux préparées à se relever d’une catastrophe naturelle.

Haïti est l’un des pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques. La saison des ouragans de 2016 a été particulièrement dévastatrice pour le pays, notamment en raison du passage de l’ouragan Matthew. Les efforts humanitaires se poursuivent dans la région, mais les dommages causés par l’ouragan Irma en 2017 ont aggravé davantage la situation.
« Le Canada se réjouit de pouvoir apporter son aide à Haïti pour l’aider à mieux faire face aux catastrophes naturelles et à poursuivre ses efforts de reconstruction, afin qu’il devienne encore plus dynamique et plus fort. » – M. Emmanuel Dubourg, député fédéral de Bourassa

Rappelons que depuis 2004, Haïti a été frappé par plus d’une vingtaine d’ouragans et de tempêtes tropicales. Le passage de l’ouragan Matthew en octobre 2016 a provoqué l’urgence humanitaire la plus importante en Haïti depuis le tremblement de terre de 2010. (Source : Bureau de Emmanuel Dubourg)


Jacques Boulerice et son plus récent livre «Dans ma voiturette d’enfant»

Après avoir écrit l’hymne d’Ahuntsic , Jacques Boulerice a écrit un recueil de textes parmi lesquels on voit passer quelques figures d’Ahuntsic. Ce livre parle d’instants de bonheur vécus au quotidien. Il en parle comme seul un poète sait le faire. Sous sa plume, les mots prennent vie et nous enchantent. «Avec cette voiture apparaissent les lieux où elle passe, les saisons qui l’ont usée, l’enfance qu’elle promène et tout ce que la vie y accumule depuis plus de soixante ans. Attaché aux ridelles, s’accroche la curiosité de voir ce que demain y fera monter, tous les clins d’œil du bonheur qu’on espère et qu’on invente au besoin.» Poète, chroniqueur et romancier, Jacques Boulerice est l’auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages. (Source : Jacques Boulerice)


Catherine Saleh remporte la finale locale de Cégeps en spectacle au Collège Ahuntsic!

Plus de 350 spectateurs sont venus acclamer les talentueux artistes qui ont présenté douze numéros lors de la 39e finale locale de Cégeps en spectacle, qui a eu lieu le  15 février dernier, au Collège Ahuntsic. Les étudiants Léa Bertin, Antoine Bertrand, Anne-Marie Ménard et Guillaume Pelletier ont animé l’événement avec humour et magie. À l’issue du spectacle, trois gagnants ont remporté des prix :

1er prix : Bourse de 250 $ pour Catherine Saleh, étudiante en Technologie de médecine nucléaire, qui a ému le jury grâce à son interprétation des chansons Dernière danse et Ne me quitte pas. Elle représentera le Collège Ahuntsic lors de la finale régionale de Montréal qui aura lieu le samedi 24 mars 2018, à l’auditorium du Collège Ahuntsic, l’Espace le vrai monde?. 2e prix : Bourse de 150 $ pour Valérie Portelance, étudiante en Technologie de radiodiagnostic, qui a charmé les spectateurs avec sa composition Tard dans la nuit. 3e prix : Bourse de 100 $ pour Jose-Bengarah Bruno, étudiante en Sciences humaines, profil Psychologie et intervention sociale, qui a marqué le public avec sa création Ne m’oublie pas. Le jury était composé de 15 personnes œuvrant dans le domaine artistique ou ayant une connaissance particulière du milieu. Les critères qui guident le jury sont l’originalité, la présence sur scène et le talent. (Source : Collège Ahuntsic) 


Rappel et conditions de publication pour « les brèves» et le «coin communautaire»

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte dans votre courriel ou en format Word à journaldesvoisins@gmail.com avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons ainsi un copier/coller pour éviter les erreurs. Par respect pour nos annonceurs qui nous font vivre, nous ne publions pas les affiches. Pour les tarifs Web, cliquez ici.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici!