CHSLD Louvain
Le CHSLD Louvain changera bien de vocation, malgré la récente déclaration du ministre Barrette, à l’Assemblée nationale (Photo: archives jdv)

Une intervention du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, à l’Assemblée nationale, au début du mois, en a fait sourciller plusieurs dans Ahuntsic- Cartierville. On pensait bien alors que le CHLSD Louvain, selon ses propos, allait rester ouvert finalement. Mais tout porte à croire qu’il s’agit plutôt d’un imbroglio amorcé par Gaétan Barrette lui-même alors qu’il voulait probablement parler du CHSLD de Cartierville, sur la rue Grenet, dans Cartierville, là où il avait annoncé un an plus tôt un investissement de 17 millions $ pour revamper une centaine de chambres.

Rappelons qu’à la fin novembre, notre CIUSSS du Nord-de-l’Île avait été clair au sujet de la fermeture du CHSLD Louvain. Et vérification faite auprès de la direction des communications au CIUSSS, rien ne change, et l’institution de la rue Saint-Denis (près du métro Sauvé et de la gare) fermera pour faire place à d’autres services en santé.

Comme prévu, dès la fin du printemps 2018, les résidants du Centre d’hébergement de Louvain déménageront dans des résidences «mieux adaptées» à leurs besoins, l’édifice situé à un jet de pierre de la voie ferrée du Canadien national «ne répondant plus aux normes exigées pour les CHSLD», selon la version du CIUSSS d’ici.

De plus, «des rénovations ne sont pas possibles en raison de la structure du bâtiment», avait expliqué Marie-France Simard, la directrice générale adjointe – programmes sociaux et en réadaptation au CIUSSS.

Imbroglio

Au début du mois, dans une intervention à l’Assemblée nationale à la suite d’une question posée par un député péquiste, le ministre Gaétan Barrette parlait pour sa part de «relocalisation temporaire» à Louvain, une déclaration qui a «surpris» mais «rassurés» les péquistes du nord de Montréal.

« La réponse du ministre Barrette est à la fois réjouissante pour les citoyens et les citoyennes d’Ahuntsic mais aussi très surprenante », avait indiqué dans un communiqué l’Association du Parti Québécois de Crémazie, dans une intervention faite de concert avec d’autres groupes souverainistes du Nord de Montréal.

Le PQ n’avait alors pas raté l’occasion de relever la position de M. Barrette qui tranchait nettement avec la position du CIUSSS d’ici.

«  (…) Dans la situation particulière du CHSLD de Louvain, il y a des rénovations et des travaux qui seront en cours et il y aura eu l’obligation effectivement de relocaliser des gens de façon temporaire; c’est en lien avec des transformations physiques », a-t-il mentionné.

Des travaux avaient toutefois été exécutés ces dernières années, notamment pour les ascenseurs.

L’Opposition officielle a rappelé que le conseil d’administration du CIUSSS du Nord de l’Île de Montréal avait entériné «à l’unanimité», la recommandation du comité de direction pour mettre fin à la vocation du CHSLD Louvain.

«  Le scénario évoqué par le ministre Gaétan Barrette est carrément le contraire du plan mis en place par le CIUSSS du Nord de l’Île de Montréal »,  a affirmé le PQ, avant que l’on constate l’erreur.

Toutefois au moment de mettre cet article en ligne, l’attachée de presse du ministre Barrette n’avait pas encore fourni d’explications au journaldesvoisins.com. ⌈Mise à jour⌋ Quelques minutes après la mise en ligne et l’envoi de l’Actualité sur les réseaux sociaux, l’attachée de presse du ministre a contacté journaldesvoisins.com : «Monsieur Barrette a droit à l’erreur et s’excuse».

Décision CIUSS

Le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal avait aussi affirmé, à la fin de l’automne, avoir lancé des appels d’offres afin de développer 141 places en ressources intermédiaires sur son territoire.

Quoi qu’il en soit, les péquistes du Nord, qui semblent plus actifs dans les médias alors que les élections auront lieu dans un peu plus d’un an et demi, avaient profité de l’occasion pour s’en prendre à la députée libérale de Crémazie, Marie Montpetit.

« Dans ce dossier, a alors déclaré le PQ, elle était restée silencieuse sur ce possible déménagement (NDLR : ou fermeture), elle, qui est (pourtant) l’adjointe parlementaire du ministre Gaétan Barrette ».

Des membres de la Table de convergence souverainiste (regroupant les associations péquistes de Crémazie, de l’Acadie, et de Saint-Laurent ainsi que le Bloc Québécois Ahuntsic-Cartierville notamment) comptent intervenir à la prochaine réunion du conseil d’administration du CIUSSS, qui aura lieu le 22 mars à l’auditorium de l’hôpital du Sacré-Cœur.

 

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Parc des Hirondelles: les travaux ont pris leur envol et atterriront à la belle saison

La première phase des travaux de réaménagement est bien avancée, et les…

Centre communautaire et culturel Bordeaux-Cartierville: les travaux avancent

La première pelletée de terre a eu lieu le 8 mars, et…

COMMUNIQUÉ – Amélioration des parcs et des plateaux sportifs : une priorité pour l’équipe Thuillier

Montréal, le 28 octobre 2021 –  La candidate de Projet Montréal à…

Le coin communautaire – Semaine du 4 février 2022

Nouvelles du SNAC Retour des dîners communautaires les LUNDIS au SNAC Dès…