Montréal, le 6 février 2023 – Le jury du concours intercollégial de poésie a dévoilé le nom des gagnantes et des gagnants de l’édition 2022-2023, après avoir lu et évalué près de 140 poèmes en provenance des cégeps participants à l’échelle du Québec. La Fondation lavalloise des lettres, partenaire du concours, ainsi que le poète Patrick Coppens ont décerné deux prix et quatre mentions, reconnaissant les œuvres des étudiants-auteurs au talent littéraire remarquable.

Organisé dans le cadre de la publication du recueil intercollégial de poésie, Pour l’instant, dont le tirage annuel s’élève à 1 500 exemplaires, le concours met chaque année en vedette les poèmes gagnants lors de sa publication au printemps.

Voici le nom des gagnantes et gagnants :

Audrey-Ann Caron, du Cégep de Victoriaville, remporte le 1er prix. Navigant entre colère et déception, la poésie imagée de Martine découvre les hommes exsude une violente sincérité. L’écriture fluide et expressive de l’auteure ainsi que sa maitrise des figures de style a retenu l’attention du jury.

Noé Bélanger, du Cégep de Saint-Laurent, mérite le 2e prix pour À la lisière du corps. Le jury a apprécié la discrétion évocatrice de ce poème inspiré et intimiste qui démontre une certaine maturité et enlace la beauté de nos terres intérieures.

La 1re mention est attribuée à Gaëlle Deschaintre, du Collège Ahuntsic. Clair de lune est un poème simple, nuancé et sans pathos empruntant le chemin d’une méditation harmonieuse.

Lily-Mei Fournier, du Cégep de la Gaspésie et des Iles, campus de Gaspé, reçoit la 2e mention pour Sur la colline de Visočlca. Son poème de guerre, d’amour et de mort prouve que l’actualité peut donner naissance à une authentique poésie.

La 3e mention va à Emmy Dumont, du Cegep Champlain-St. Lawrence. Ancré dans l’instant, À toi, de moi s’adresse à l’absent. Poème sur l’amour et ses embuches, il traduit bien la vulnérabilité et la fragilité des amours juvéniles.

Marie Bélanger, du Collège Jean-de-Brébeuf, se voit remettre la 4e mention pour Intacte, poème refuge, entre rêve et fable, qui oscille de l’incertitude à l’équilibre.

Le poète, peintre et écrivain Patrick Coppens a attribué le prix qui porte son nom à Annabelle Caron, du Cégep de Matane, pour son poème Sommet. Il a ajouté ce commentaire :

« Un poème, habile, vif, original, surprenant, qui renoue avec un genre brillamment  illustré par Guillaume Apollinaire. Il s’agit du calligramme qui — comme on lit dans le Petit Larousse illustré — est un texte, le plus souvent poétique, dont la disposition typographique représente le thème ou la figure qu’il évoque. L’œuvre se lit de bas en haut, comporte une bonne dose d’humour et fait appel à la perspicacité du lecteur.

La disposition typographique du poème d’Annabelle Caron représente une toupie. Le thème en est, à notre sens, une pensée qui tournerait sur elle-même, malgré les vagues conseils des adultes. De ce risque, l’auteure a tiré une stratégie personnelle pour s’exprimer bien qu’elle soit « pleine de pensées qui ne veulent pas être gravées. » Qui lira ce poème — qui aurait pu s’intituler Prolégomènes ! (notions préliminaires à une science) — perdra peut-être, à tout jamais, l’angoisse paralysante de la page blanche ».

Les prix seront remis lors du lancement du recueil de poésie qui se tiendra en mai  prochain, organisé par le Collège Ahuntsic.

Depuis 1993, le Collège Ahuntsic édite le recueil intercollégial de poésie Pour l’instant. Ce recueil permet de témoigner du talent littéraire des étudiants du réseau collégial. Il regroupe les textes primés, créés par des étudiants issus de 55 institutions membres du Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ). Le livre est réalisé par les étudiants des programmes de Graphisme, d’Infographie en prémédia et de Techniques de l’impression du Collège Ahuntsic.

Pour l’instant ne pourrait voir le jour sans ces précieux collaborateurs : les responsables socioculturels des collèges participants, le RIASQ, les départements des communications graphiques du Collège Ahuntsic (Techniques d’impression, Infographie en prémédia, Graphisme), la Fondation lavalloise des lettres, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et la direction du Collège Ahuntsic.

– 30 –

Source :
Direction des affaires étudiantes
Collège Ahuntsic — 9155, rue Saint-Hubert, Montréal (Québec) H2M 1Y8
Valérie Charron/Conseillère à la vie étudiante
(514) 389-5921, poste 2677

Pour information :
Sophie Beauregard
Conseillère en communications
Collège Ahuntsic
514 389-5921, poste 2741
Sophie.beauregard@collegeahuntsic.qc.ca

www.collegeahuntsic.qc.ca



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ – Activités hivernales dans les arrondissements de Montréal à Ahuntsic-Cartierville

Premier Marché de Noël sur la Promenade Fleury! L’ambiance des Fêtes s’emparera…

COMMUNIQUÉ: Consultation publique sur le parc Lefebvre

L’arrondissement désire consulter la population du secteur de Bordeaux-Cartierville sur le réaménagement…

COMMUNIQUÉ : PRIX MÉRITAS CLÉMENCE-BOUCHER (Résidence Berthiaum-Du Tremblay)

Montréal, le 12 juin 2023 – C’est avec beaucoup de fierté que…

COMMUNIQUÉ : Concerts Ahuntsic en fugue prend une pause!

Montréal, 9 août 2023 – Depuis sa fondation en 2013, l’organisme Concerts…