Prudence covid

Malgré la baisse des cas qui se poursuit, la situation reste précaire dans l’arrondissement où plusieurs indicateurs restent préoccupants.

Bien que le nombre de nouveaux cas ait diminué à Ahuntsic-Cartierville, suivant la tendance observée dans les deux dernières semaines à Montréal, l’arrondissement arrive au second rang des arrondissements qui ont enregistré le plus de nouveaux cas entre le 12 et le 25 janvier selon le plus récent état de situation hebdomadaire de la Direction régionale de la santé publique (DRSP) de Montréal.

« Tous les indicateurs à Montréal sont en baisse », indique le porte-parole de la DRSP, Jean-Nicolas Aubé, qui précise du même souffle que de nombreux arrondissements demeurent toutefois dans le rouge.

Des cas en baisse, mais des taux d’incidence encore élevés

Avec 787 cas qui ont été rapportés depuis deux semaines, le nombre de nouveaux cas est en baisse notable par rapport aux 14 jours précédents, où plus de 1000 cas avaient été enregistrés. Le secteur de Bordeaux-Cartierville, qui a enregistré 287 cas sur la même période, a également connu une diminution de près de 100 nouveaux cas par rapport aux deux premières semaines de janvier.

Dans la dernière semaine, 17 nouveaux décès et 315 nouveaux cas ont été rapportés dans Ahuntsic-Cartierville, ce qui porte le taux d’incidence hebdomadaire à 234,65 nouveaux cas par 100 000 habitants, soit le taux le plus bas depuis la mi-décembre, mais encore nettement supérieur au taux moyen à Montréal qui s’élève à 180,91 cas/100 000.

Dans les secteurs plus chauds, le taux d’incidence demeure beaucoup plus élevé. C’est le cas dans Ahuntsic (17 nouveaux cas, 324,12 cas/ 100 000) Bordeaux-Cartierville (128 cas, 324,46 cas/100 000), Saint-Sulpice (34 cas, 271,46 cas/100 000) qui sont les trois seuls secteurs de l’arrondissement qui figurent cette semaine dans la liste des secteurs le plus touchés de la métropole.

Le taux de positivité dans l’arrondissement est repassé sous la barre des 10 % la semaine dernière, mais il demeure à 9,9 % dans Bordeaux-Cartierville, indique la DRSP.

Les hospitalisations se maintiennent

La relative accalmie dans le nombre de cas ne s’est pas encore reflétée sur les hospitalisations qui restent au même niveau qu’il y a une semaine avec 95 personnes hospitalisées dans les hôpitaux du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal, soit une de moins que la semaine dernière.

Le nombre de personnes aux soins intensifs a par contre pratiquement doublé avec 21 personnes atteintes de la COVID aux soins intensifs, dont la majorité à l’hôpital Sacré-Coeur. Une vingtaine de patients sont encore traités pour la COVID à l’hôpital Fleury qui a fait face à une éclosion majeure à la mi-janvier.

« La situation est stabilisée à l’Hôpital Fleury et les admissions et visites ont repris à l’urgence le 24 janvier », fait savoir la porte-parole du CIUSSS, Marie-Hélène Giguère.

Le CIUSSS confirme toujours faire face à sept éclosions actives, réparties dans ses trois centres hospitaliers, mais ne précise pas quelles unités sont touchées. Cinq de ces éclosions « concernent uniquement des travailleurs de la santé qui ont tous été placés en isolement ».

 

« Pour l’instant, nous n’avons pas d’éclosion dans les urgences de nos centres hospitaliers », indique-t-elle.

Les milieux de vie pour aînés encore touchés

Si la situation s’est stabilisée dans les CHSLD d’Ahuntsic-Cartierville où il ne restait qu’une dizaine de cas actifs en date du 27 janvier, plusieurs décès supplémentaires sont survenus depuis une semaine dans ces milieux de vie et de soins.

Quatre résidents du CHSLD Cartierville ont notamment succombé à la COVID, a constaté le JDV en consultant l’état de situation quotidien des cas actifs et des décès en CHSLD tenu par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Plusieurs résidences pour aînés (RPA) sont encore aux prises avec des éclosions, dont la résidence Christ-Roi qui est toujours considérée comme en situation critique par le MSSS. Un décès y est survenu depuis la semaine dernière.

Avec 22 cas actifs, le Carrefour Fleury figure pour sa part sur la liste des installations sous haute surveillance du MSSS.

La vaccination qui devait débuter cette semaine dans les résidences privées pour aînés a été retardée en raison de problèmes d’approvisionnement en vaccins du gouvernement du Québec.

En date de mercredi, le CIUSSS avait toutefois procédé à la vaccination d’environ 2400 résidents de CHSLD et de plus de 5200 travailleurs du réseau public de la santé et quelque 1000 travailleurs de la santé du secteur privé.

À ce jour, 60 membres du personnel du CIUSSS sont atteints de la COVID.  La DRSP indique pour sa part qu’un peu plus de 1000 travailleurs de la santé résidant à Ahuntsic-Cartierville ont été infectés depuis le début de la pandémie, dont 25 sont actuellement atteints.

Des cas dans presque toutes les écoles

Quant à la situation en milieu scolaire, pratiquement toutes les écoles publiques et privées du quartier comptent au moins un cas cette semaine, selon les statistiques officielles tenues par le ministère de l’Éducation.

Le Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) rapporte un total de 49 cas confirmés en date du 26 janvier, dont 38 élèves et neuf membres du personnel, soit deux cas de plus au total, mais sept cas de plus chez des élèves. Au total , neuf classes de cinq écoles différentes sont en isolement cette semaine, mais le CSSDM assure qu’aucune éclosion en milieu scolaire n’a été confirmée par la Santé publique pour l’instant.

Le CSSDM n’a pas confirmé si des tests de qualité de l’air avaient été réalisés depuis la rentrée à Ahunstic-Cartierville.

« Nous effectuons des tests du taux de dioxyde de carbone (CO₂) qui se déroulent chaque jour dans nos écoles depuis le mois de décembre. En date d’aujourd’hui, nous avons réalisé des tests dans 59 écoles. Des mesures seront menées dans toutes nos écoles d’ici au 15 mars », a laissé savoir le porte-parole du CSSDM, Alain Perron.

Il précise que les résultats seront disponibles « prochainement » sur le site Web du Centre de services scolaire.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Nadine
Nadine
9 Mois

Merci pour ce rapport détaillé!

Élaine Bissonnette
Élaine Bissonnette
9 Mois

Ils doivent commencer le a distribuer le a Colchicine. Live de t le risque ?? Medicament utilisé en cardiologie depuis un certain temps sans effets secondaires ?! Alors ?

Vous pourriez aussi aimer ces articles

La vaccination contre la COVID dans Ahuntsic-Cartierville avance à petits pas

Environ 1000 personnes âgées hébergées dans des milieux de vies et de…
vaccination_frobertdurand_26022021-081719

Couverture vaccinale : Ahuntsic-Cartierville encore en rattrapage

Ahuntsic-Cartierville est en passe de rattraper son retard en matière de couverture…

Net ralentissement des nouveaux cas de COVID dans Ahuntsic-Cartierville

Les nouveaux cas de COVID-19 sont en baisse à Montréal depuis la…

Deux éclosions importantes dans des résidences d’Ahuntsic-Cartierville

Alors que les éclosions dans les milieux de vie et de soins…