L’heure n’est pas à la blague en ce 1er avril alors que les premiers ministres tenaient leur point de presse quotidien respectif. Justin Trudeau n’avait pas de nouvelles enthousiasmantes pour l’avenir. Il ne pouvait garantir que le pays était à l’abri d’une pénurie de matériel de protection et a concédé que la crise de la COVID-19 était appelée à durer encore un bon moment. François Legault a annoncé deux décès de plus et s’est dit très inquiet pour les résidences de personnes âgées.

Les masques N95 se font de plus en plus rares. (Photo Pixnio)

Point de presse du premier ministre Trudeau

Mesures économiques

Justin Trudeau a entamé son point de presse en revenant sur les mesures économiques que son gouvernement a annoncées dans les derniers jours, c’est-à-dire la subvention salariale de 75% aux entreprises et la prestation canadienne d’urgence (PCU) de 2000$ par mois pour les Canadiens mis au chômage.

Le premier ministre a énoncé qu’un citoyen pouvait bénéficier de l’une ou l’autre de ces mesures, mais évidemment pas des deux en même temps.

Il a précisé également que les citoyens qui ont déjà fait leur demande d’assurance-emploi n’ont pas besoin de s’inscrire à la PCU.

Les autres, doivent activer leur compte en ligne avant le 6 avril pour s’inscrire à la prestation.

Le premier ministre a aussi encore une fois prévenu qu’il y aurait de graves conséquences pour ceux qui voudront déjouer le système à travers ces mesures.

« C’est le programme économique le plus important dans l’histoire du Canada », a-t-il déclaré.

Précision du ministre des finances

Dans un autre point de presse plus tard en journée, le ministre des finances Bill Morneau a déclaré que les subventions salariales annoncées coûteront 71 milliards de dollars au trésor canadien.

Les entreprises devront remplir une demande par le biais d’un portail qui sera bientôt disponible sur le site de l’Agence du revenu du Canada. Le ministre des finances a précisé que les fonds seront versés dans un délai de six semaines. Les entreprises devront soumettre une nouvelle demande chaque mois pour la durée du programme.

Encore longtemps à attendre…

Sinon, le premier ministre Trudeau n’était pas porteur de bonnes nouvelles. Il ne peut pas garantir qu’on ne manquera pas de matériel médical. Il n’a pas caché que la crise pourrait durer encore longtemps.

« Les gens doivent s’attendre à ce qu’on soit dans cette situation pendant bien des semaines encore, sinon des mois », a-t-il indiqué.

Point de presse du premier ministre Legault

Optimisme côté matériel

François Legault était de son côté optimiste quant aux quantités de matériel de protection individuelle que possède la province. Il y en aurait maintenant pour une semaine et le premier ministre assure que son gouvernement continue de confirmer des commandes. Des entreprises québécoises fournissent aussi du matériel comme des blouses, des gants, des masques, etc.

Bientôt un scénario?

Le premier ministre ne pouvait dire quand le Québec atteindrait le sommet de la courbe du nombre de cas. Il comprend les citoyens d’être en attente de cette information et s’est engagé à ce que son gouvernement puisse fournir le scénario le plus probable bientôt.

Bilan en chiffres

Il y a, depuis hier, deux nouveaux décès, élevant le total à 33. On compte 4611 cas confirmés et 307 hospitalisations. Il n’y a pas, aujourd’hui, d’augmentation du nombre de personnes aux soins intensifs, leur nombre demeurant à 82.

Inquiet pour les résidences de personnes âgées

M. Legault affirme que les résidences pour personnes âgées constituent sa « plus grande inquiétude ». Il y a 519 résidences au Québec qui comptent au moins un cas de personne infectée. C’est le quart des résidences de la province.

Le premier ministre a annoncé que les entrées et sorties des résidences allaient être contrôlées de manière encore plus sévère.

« Il ne faut pas aller visiter les personnes âgées dans les résidences. C’est une question de vie ou de mort », a-t-il rappelé.

Accès limités à de nouvelles régions

Québec a pris une autre mesure de confinement au niveau des régions.

Ainsi, depuis aujourd’hui, Québec limite l’accès à l’Outaouais, aux Laurentides, à Lanaudière et à la Mauricie aux seuls travailleurs qui offrent des services essentiels.

Le premier ministre a encouragé les gens du Nord de la province à ne pas venir dans le Sud et ceux du Sud à ne pas aller dans le Nord pour éviter la propagation.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Points de presse du 19 mai – 44 197 cas confirmés – Combat pour les préposés aux bénéficiaires

En cette Journée nationale des préposés aux bénéficiaires, le premier ministre François…

Coups de feu, rue Aldéric-Beaulac

Vers 9 h 40 le 3 janvier, des appels ont été logés…

Points de presse du 24 avril – 22 616 cas confirmés — Ott. défraie en partie les loyers commerciaux/QC veut convaincre les citoyens de se «déprogrammer» graduellement

Après avoir invité les Canadiens à observer une minute de silence à…

Les Brèves