Pour la première fois depuis longtemps, Montréal n’a pas renouvelé l’état d’urgence sur son territoire cette semaine. Toutefois, la quatrième vague est bien installée à Montréal, selon la DRSP de Montréal, et nombreux sont ceux et celles qui craignent une recrudescence des cas avec la rentrée scolaire, déjà entamée aux niveaux primaire, secondaire et collégial. Le nombre de personnes doublement vaccinées augmente, mais le variant Delta fait grimper le nombre de cas dans la métropole et ailleurs au Québec.  Les mesures sanitaires demeurent et le passeport vaccinal entrera en vigueur dans tout le Québec mercredi 1er septembre prochain .

Compte tenu de l’évolution de la situation de la Covid-19 et de l’augmentation du nombre de cas due notamment au variant Delta, les écoles primaires et secondaires  de Montréal et d’Ahuntsic-Cartierville qui accueillent les jeunes ces jours-ci doivent répondre à de nouvelles normes non prévues, ni en juin dernier, ni il y a deux semaines. C’est que la situation évolue chaque jour.

Statistiques au 26 août

Courbe épidémique des cas de Covid-19 confirmés à Montréal (Source: DRSP de Montréal)

Au 26 août, la Direction régionale de la Santé publique (DRSP) de Montréal rapportait qu’il il y avait 174 nouveaux cas de Covid-19 accumulés au cours des 14 jours précédents dans Ahuntsic-Cartierville, ce qui plaçait l’arrondissement en troisième position au chapitre des arrondissement avec le plus grand nombre de cas depuis 14 jours, derrière les arrondissements de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (198) et Villeray-St-Michel-Parc-Extension (193).

Sur l’entièreté du territoire montréalais, c’est le groupe d’âge des 20-29 ans qui compte le plus grand nombre de cas cumulés dans les 14 jours précédant le 26 août. Ainsi, sur un total de 2246 nouveaux cas, à Montréal, 692 jeunes de 20-29 ans ont été testés positifs, suivis par les 30-39 ans (410), et les 40-49 ans (246 cas).

Aucun décès dû à la Covid-19 n’est rapporté ni sur le territoire de l’arrondissement, ni à Montréal, en ce qui concerne les 14 jours précédant le 26 août dernier.

Au total, au Québec, 119 personnes étaient hospitalisées, en date du 25 août, selon les données de l’Institut nationale de la santé publique du Québec (INSPQ). De ce nombre, 36 étaient hospitalisées aux soins intensifs des divers centres hospitaliers, et 83 hors-soins intensifs. Bien que nous ne disposions pas des chiffres pour l’arrondissement, on note également une augmentation constante des hospitalisations depuis le 11 août dernier.

(Source: INSPQ)

Masques, écoles CSSDM

Avec la rentrée scolaire qui s’est amorcée hier 26 août, les écoliers du niveau primaire et les élèves du secondaire de neuf régions du Québec, dont Montréal, doivent désormais porter le masque de protection en classe. Les élèves du niveau préscolaire (maternelle 4 ans et maternelle 5 ans), eux, en sont exemptés.

C’est ce qu’a annoncé, en conférence de presse, mardi 24 août, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

En deux semaines, depuis le 11 août, alors que le ministre avait tenu une autre conférence de presse, la situation a changé pour les jeunes de neuf des 17 régions du Québec. Ce qui témoigne de la virulence du variant Delta et du fait que la situation de la quatrième vague nécessite des ajustements.

«La présence de nouveaux variants plus contagieux sur le territoire québécois invite toutefois à la prudence et à apporter des ajustements au Plan de la rentrée scolaire de juin dernier, tel que prévu», peut-on lire dans le communiqué émis par le cabinet du ministre de l’Éducation, le 11 août.

Pour le moment, donc, à ce jour, les cours en présence profs-enfants sont de nouveau au programme, à tous les niveaux scolaires, mais avec masques, ce qui constitue une amélioration par rapport à l’année dernière.

Les jeunes de ces neuf régions sont également tenus de porter le masque dans les aires communes et dans leurs déplacements.

Dans les autres régions du Québec, les jeunes ne sont pas tenus de porter le masque en classe, seulement dans les aires communes.

En conférence de presse, mercredi 25 août, la directrice de la Santé publique de Montréal (DRSP), la docteure Mylène Drouin, a salué les annonces faites la veille, rappelant que le variant Delta était des plus contagieux, et que la population étudiante âgée de 12 à 17 ans admissible au vaccin dans les écoles de Montréal n’était pas totalement vaccinée.

«C’est une très bonne idée que le masque soit porté dans les classes», a-t-elle affirmé, faisant valoir que les jeunes du secondaire (12-17 ans) ne sont vaccinés qu’à 53% dans les écoles à Montréal.

De son côté, concernant la vaccination des adultes dans les écoles et les services de garde, la directrice de la Santé publique de Montréal a précisé :

«Soyez conscients que le virus va circuler. Je vous invite si vous n’êtes pas vaccinés, à aller chercher votre double dose. Le vaccin est très accessible.»

Augmentation de cas, la faute au Delta

Cas confirmés (aubergine) et cas présomptifs (rose) du variant Delta au Québec en date du 26 août 2021 (Source: INSPQ)

Au cours de la même conférence de presse, tout en précisant que la quatrième vague était bien installée à Montréal et que la charge virale était plus importante avec le variant Delta, la docteure Drouin a fait état de quelques secteurs de l’Île dont le taux de positivité était plus élevé, notamment Bordeaux-Cartierville.

La docteure Drouin a précisé que même si le variant de cette quatrième vague échappait en partie aux vaccins, ces derniers permettaient tout de même d’éviter des formes plus graves de la maladie chez les personnes atteintes quand elles sont doublement vaccinées, ou vaccinées à une dose.

Elle a insisté sur le fait que la transmission communautaire était plus importante qu’auparavant et que les mesures sanitaires devaient encore être appliquées même si les gens étaient vaccinés.

«Il faut reprendre les gestes que l’on a appliqués depuis un an et demi : le masque, la distanciation. Et on évite les rapprochements même si on est vaccinés deux doses. »

Modalités du passeport vaccinal

Par ailleurs, les modalités du passeport vaccinal ont été annoncées par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, il y a quelques jours également. Le passeport vaccinal sera en vigueur dès le mercredi 1er septembre prochain. Une période de grâce de deux semaines est toutefois prévue. Ce passeport sera exigé pour tous les Québécois de 13 ans et plus dans les lieux désignés.

Le ministre Dubé a précisé qu’il y aurait des amendes si les directives n’étaient pas suivies, autant chez les commerçants que chez les citoyens. Par ailleurs, toute reproduction falsifiée d’une code QR et d’une preuve de vaccination, ou toute utilisation frauduleuse, est passible d’une accusation criminelle.

Ce passeport vaccinal –que d’aucuns appellent déjà le passeport vers la liberté sur les réseaux sociaux– sera nécessaire pour accéder aux bars, restaurants, gymnases, et autres endroits ciblés. Chaque personne désirant s’y rendre devra présenter la preuve de sa vaccination, soit au moyen du code QR reçu sur son téléphone cellulaire, soit avec un pdf sur le cellulaire également, ou une impression de son code QR sur papier, tout en présentant une preuve de son identité.

Pour obtenir les applications à installer sur son cellulaire, le cas échéant, c’est ici.

À noter que dans certaines activités parascolaire du secondaire, le passeport vaccinal sera requis pour les jeunes.

Vaccination

Au chapitre de la vaccination, selon les données de la DRSP de Montréal en date du 24 août, 92 858 résidants d’Ahuntsic-Cartierville âgés de 12 ans et plus avaient reçu au moins une dose de vaccin, soit 82,9% de la population.  De ce nombre, à la même date, 77 894 d’entre eux, toujours âgés de 12 ans et, plus avaient reçu une deuxième dose, soit 71,1% des résidants.

La docteure Drouin a mentionné en conférence de presse mercredi que la Santé publique va faire, commençant dès la rentrée, une tournée de toutes les écoles pour rehausser le taux de vaccination.

En entrevue au journal La Presse+, le responsable de la vaccination au Québec, Daniel Paré,  a déclaré, par ailleurs, que dès que le vaccin pour les moins de 11 ans sera autorisé au Canada, les écoliers et les tout-petits Québécois pourront être vaccinés, sans doute en deux phases, soit les 5-11 ans d’abord, puis les 6 mois à 5 ans. Il anticipe que ce soit d’ici la fin de l’année.

Toujours selon La Presse+, le ministère de la Santé et des Services sociaux fait état d’une population d’un peu plus de 1 million d’enfants de 0 à 11 ans au Québec, ce qui représente 12,7 % de la population totale. Plus particulièrement, la tranche des 5 à 11 ans compte 655 101 personnes au Québec.

Le vaccin est toujours disponible pour la première dose et la deuxième dose dans différents endroits du territoire du CIUSSS du Nord-de-l’Île, avec ou sans rendez-vous.

Dans Ahuntsic-Cartierville, la clinique permanente est située dans l’édifice de l’ancien Loblaws, au 800, boulevard Henri-Bourassa Ouest. La clinique est ouverte chaque jour, de 8 heures à 20 heures.

 

Pour en savoir plus sur la situation actuelle à Montréal, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les règles sanitaires en vigueur dans les écoles d’Ahuntsic-Cartierville du CSSDM, cliquez ici.

Pour connaître toutes les modalités du passeport vaccinal, cliquez ici.

Pour lire le communiqué de presse du 24 août du ministère de l’Éducation, cliquez ici.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Sylvie Baillargeon
Sylvie Baillargeon
3 Mois

Imposer un traitement médical va à l’encontre du serment d’Hippocrate et à l’encontre des Droits de l’Homme. Le Code de Nuremberg interdit les expérimentations sans consentement libre et éclairé…
Ces injections sont expérimentales, le saviez-vous ?
Les informations sur les effets secondaires de ces injections sont censurées et les médecins qui en parlent se font museler.

La ‘passeport de la liberté’, vraiment ??
Alors la définition du mot ‘liberté’ a beaucoup changé…

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Covid-19 et vaccination: Un spectacle musical en prime avec le vaccin

Les 4, 21 et 30 juin prochain, la clinique de vaccination d’Ahuntsic,…

Arrestation du proprio du 575-577 boul. Henri-Bourassa Est

Naveen Kolan, le propriétaire du 575-577 boulevard Henri-Bourassa Est, l’édifice qui surplombe…

Des slogans militants collés partout en ville

« ROZON, SALVAIL, VIOLEURS ACQUITTÉS, QUEL MESSAGE VOUS ENVOYEZ? », « JUSTICE…
Caserne Bois de B

Revue de l’année 2020: pour finir l’année en beauté, sourions un brin!

Comme c’est de coutume depuis quelques années, le JDV vous présente quelques…