Des nouvelles de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville! (Illustration: Camille Vanderschelden, JDV)

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de sujets soumis par nos lecteurs ou glanés par notre équipe, ici et là. 

On cherche un futur juré pour un concours d’art public

Un concours pour choisir l’œuvre d’art qui sera intégrée à la placette de l’intersection des boulevards Laurentien et Keller se tiendra cet automne. (Illustration: Bureau d’art public de Montréal)

La Ville de Montréal cherche une personne pour jouer le rôle de représentant(e) citoyen(ne) dans un concours pour choisir l’œuvre d’art qui sera intégrée à la placette de l’intersection des boulevards Laurentien et Keller. Le projet vise à renforcer le sentiment d’appartenance et de fierté de la population locale, à améliorer la qualité du milieu de vie et à contribuer à l’offre culturelle de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Le concours se fera en quatre étapes, échelonnées de mai à décembre prochains. Si vous résidez ou travaillez dans l’arrondissement et que le projet vous intéresse, vous pouvez soumette votre candidature sur la page du Bureau d’art public de Montréal.

La placette Keller, sans l’œuvre d’art. (Illustration: Facebook)

La Ville de Montréal a entreprise, en 2019, d’importants travaux de réaménagement du boulevard Laurentien, entre les rues Émile-Nelligan et Louisbourg.

Couvre-feu à Saint-Hubert, mais pas à Trudeau

Les citoyens de la Rive-Sud ont remporté une longue bataille visant l’aéroport de Saint-Hubert, avec l’annonce, il y a quelques jours, de la fin des vols de nuit, à partir du 1er avril. Cette directive, qui prévoit un couvre-feu entre 23 h et 7 h, émane de Transport Canada, qui a effectué une étude sur cette question pendant 19 mois.

Par contre, la population de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville ne pourra pas jouir de cette amélioration à sa qualité de vie. Les vols de nuit continueront comme avant à l’aéroport Montréal-Trudeau. Un couvre-feu avait été institué lors du rapatriement des vols internationaux de passagers à Montréal-Trudeau, depuis Mirabel, en 1997 (l’existence de ce couvre-feu est niée officiellement par Aéroports de Montréal). Il n’est pas censé avoir d’activité entre minuit et 7 h, mais les dérogations sont de plus en plus nombreuses depuis la fin de la pandémie. L’administration Thuillier refuse d’ailleurs de se prononcer sur ce dossier.

Le vestiaire mixte de Claude-Robillard fait jaser

De nombreux usagers du complexe sportif Claude-Robillard se plaignent dans les médias et les réseaux sociaux du futur vestiaire universel, qui devrait remplacer les trois vestiaires actuels (femmes, hommes, familles) dans le cadre des travaux de rénovation qui seront entamés sous peu.

La Ville de Montréal affirme respecter la réglementation et dit vouloir lutter ainsi contrer la transphobie. Les usagers mécontents reprochent à la Ville de ne pas les avoir consultés. Certains se sentent mal à l’aise, pour eux-mêmes ou leurs enfants, avec cette formule de vestiaire universel.

Notons que de nombreux centres sportifs récents disposent de tels vestiaires et que, souvent, les problèmes soulevés par les usagers sont les vols. Des rénovations importantes de ce complexe olympique (inauguré durant les jeux de 1976) sont en cours depuis 2022.

Des champions informatiques à Bois-de-Boulogne

Les étudiants du Collège de Bois-de-Boulogne, au Hackathon 2024 du DIRO de l’Université de Montréal. (Photos: Facebook)

Des étudiants en sciences informatiques et mathématiques du Collège de Bois-de-Boulogne (BdeB) ont raflé des prix au dernier Hackathon 2024 du département d’informatique et de recherche opérationnelle (DIRO) de l’Université de Montréal. dont le défi était de créer un logiciel pouvant interagir avec un moteur Large Langage Model (LLM). L’événement réunissait 12 équipes de quatre étudiants et étudiantes en provenance de 4 cégeps différents.

Deux équipes de BdeB se sont distinguées. Gabriel Mikus, Olivier Saint-Vincent, Loïc Desrochers-Girard et Clara Dakessian ont remporté la catégorie du meilleur concept de jeu. L’autre équipe, composée d’Ilyes Belhadda et de Taha Khalfi, a obtenu une mention honorable pour l’originalité de son concept.

Bois-de-Boulogne, cégep le plus mal en point?

Le Collège de Bois-de-Boulogne est en très mauvais état. (Photo: Philippe Rachiele, JDV)

Le Collège de Bois-de-Boulogne est le champion québécois des cégeps en déficit de maintien des actifs, selon des données publiées par Québec il y a quelques jours, issues d’inspections menées annuellement par le gouvernement. Ce déficit est évalué à 52,9 millions de dollars (il était de 30,4 millions l’an dernier). Le pavillon Ignace-Bourget est particulièrement critiqué pour ses problèmes de ventilation. D’important travaux de rénovation sont actuellement planifiés ou prévus bientôt à Bois-de-Boulogne.

Champions d’échecs chez les jeunes de Bordeaux-Cartierville

L’Association des gens d’affaires de Gouin Ouest (AgaGO) et la Maison des Jeunes de Bordeaux-Cartierville organisaient récemment un tournoi d’échecs. Les trois gagnants sont Muiz, qui remporte le premier prix de 150 $, Imane (2e prix, 100 $) et Abderrahmane (3e prix, 50$). Félicitations!

Un séminaire pour les employeurs

PME MTL Centre-Ouest invite les employeurs de l’arrondissement à son Midi-Affaires, le 3 avril, de midi à 13 h en ligne ou à ses locaux, au 1350, rue Mazurette. La conférence animée par Françoise Iaquinta, conseillère aux entreprises de Services Québec, sur le thème: «Du personnel expérimenté, une solution à la pénurie de main-d’œuvre!»

PME MTL considère que les employeurs qui engagent du personnel expérimenté moussent leur efficacité, valorisent la fiabilité, la loyauté et le souci du travail bien fait. Un dîner est offert sur place. Pour s’inscrire.

Le CHSLD de Cartierville envahi par les coquerelles

La semaine dernière, des médias ont rapporté que la cuisine du CHSLD de Cartierville avaient été infestée de coquerelles durant plusieurs mois. Un exterminateur en aurait trouvé des centaines, vivantes ou mortes lors d’une visite, de même que des fourmis. Il aurait aussi piégé une souris.

Un porte-parole du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal a toutefois déclaré que la situation était malgré tout sous contrôle et que la sécurité des résidents n’a jamais été compromise.

Avec la collaboration de Séverine Le Page et d’Anne Marie Parent.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Stationnement: des manifestants occupent la piste cyclable devant une église à Cartierville

Le 16 juillet dernier, une manifestation de cyclistes a eu lieu sur…

Pause Famille inaugure le projet Mosaïque

Vendredi 28 avril a eu lieu l’inauguration du projet Mosaïque, de l’organisme…

Photoreportage: le Spot ouvre ses portes à Ahuntsic

Le salon de barbier Le Spot a ouvert ses portes dans Ahuntsic…

Centre de jour, aide médicale : des services essentiels, mais insuffisants

Face à l’augmentation du nombre de personnes en situation d’itinérance à Ahuntsic-Cartierville,…