Masques de la couturière Sylvie Desjardins. Le plus grand (le noir), pour les adultes; le plus petit (le rouge), pour les enfants. (courtoisie)

Le port du masque est maintenant recommandé par le gouvernement du Québec lorsque la distanciation physique de deux mètres ne peut être respectée. Les masques gagnent donc fortement en popularité. À l’instar de plusieurs entreprises québécoises, des couturières d’Ahuntsic-Cartierville, se sont aussi mises à la fabrication de masques qu’elles vendent aux résidants de l’arrondissement ou d’ailleurs au Québec. Journaldesvoisins.com s’est entretenu avec deux d’entre elles.

Les motivations

La couturière Sylvie Desjardins, diplômée en confection sur mesure et retouches depuis 2003, également propriétaire de la compagnie de sacs à main Loli, s’est lancée dans la fabrication de masques lorsque son colocataire, qui travaille avec des personnes âgées, lui a demandé de lui faire des masques. Comme la couturière avait perdu tous ses contrats, elle en avait le temps.

Ce sont ensuite ses amis qui lui en ont demandés puis ce fut au tour de ses clients et juste avec le bouche-à-oreilles, ses demandes ont explosé.

« Comme les besoins sont très grands et que je n’ai plus du tout de contrat, pourquoi pas ? », s’est-elle dit.

Marie Yolène Giordani, une autre couturière d’Ahuntsic-Cartierville qui s’est mise à la confection de masques, ressentait elle-même le besoin de se protéger en portant un masque. Après en avoir fait pour ses enfants aussi, comme la situation perdurait, elle a pensé en faire pour d’autres personnes et les vendre.

La couturière est d’autant plus motivée que son frère est décédé aux États-Unis à cause de la COVID-19.

La fabrication

Des masques de la couturière Marie-Yolène Giordani

Les masques de Mme Giordani protègent tout le bas du visage et le menton jusqu’au niveau du cou. Elle dit avoir essayé de les faire le plus sécuritaire possible en tenant compte des remarques transmises par les médias.

La couturière Sylvie Desjardins a aussi fait ses recherches et suivi les recommandations pour les matières et le patron. Après plusieurs essais, elle estime être arrivée au « masque parfait ». Elle utilise du coton, du coton/polyester et bientôt du non-tissé polypropylène. Il y a une tige en haut pour un meilleur ajustement au nez et des élastiques ajustables qui s’attachent derrière la tête au lieu des oreilles pour un meilleur soutien.

Mme Desjardins vend ses masques 20$ chacun et offre un prix réduit à l’achat de plusieurs. On peut s’attendre à un délai de sept à neuf jours à la suite de la commande.

Marie Yolène Giordani vend les siens 10$.

Encore plus d’artisanes

D’autres artisanes de l’arrondissement, pas nécessairement couturières, se sont également lancées, par initiative personnelle, dans la fabrication et la vente de masques.

Isabelle Tessier est l’une d’entre elles, qui confectionne normalement des sacs réutilisables, et qui reçoit maintenant une demande très forte de masques qu’elle offre en une variété de tissus.

Voici les liens si vous voulez vous procurer des masques :

Sylvie Desjardins

Lien Etsy: https://urlz.fr/cvCT

Téléphone: 514 657-4265

Courriel: info@lolidesign.net

Marie Yolène Giordani

Site Internet : www.coutureterreocre.com

Téléphone : 438 333-1479

Courriel : redgrime.64@gmail.com

Vous pouvez trouver d’autres personnes qui confectionnent des masques, comme Isabelle Tessier, sur Facebook, notamment dans le groupe Le bazar d’Ahuntsic.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les Pollués souhaitent toujours aller en Cour d’appel

Après avoir subi un cuisant échec juridique au début du mois d’août,…

COVID-19 : Points de presse, 30 mars – 3430 cas confirmés – Extension de l’aide fédérale aux entreprises

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau avait une bonne nouvelle à…

Des jeunes pourront goûter à la gare d’Ahuntsic…en pain d’épice!

Noël est à nos portes. Cette année, des jeunes Ahuntsicois issus de…

Neige fraîche, blues d’hiver, et mag papier…

C’est jour de tempête, et l’hiver se poursuit! Pour mettre un peu…