Mélanie Joly se voit confier de nouvelles responsabilités dans le cadre du remaniement ministériel annoncé par le Premier ministre Justin Trudeau mercredi matin à Ottawa. Une nouvelle qui étonne, à un peu plus d’un an des élections fédérales.

Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, avait annoncé, il y a quelques jours, son désir de procéder à un remaniement ministériel, c’était chose faite mercredi matin.

Mélanie Joly, députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville, qui a dû gérer, non sans difficultés, le controversé dossier Netflix, perd son portefeuille du Patrimoine canadien, mais ne quitte pas pour autant le Cabinet. En effet, elle sera maintenant ministre du Tourisme, des langues officielles et de la francophonie.

C’est son collègue Pablo Rodriguez qui représente la circonscription d’Honoré-Mercier dans l’est de Montréal, qui prendra la relève au Patrimoine canadien.

Mme Joly hérite du ministère du Tourisme qu’occupait jusqu’ici la députée de l’Ontario Bardish Chagger qui se limitera maintenant au travail de leader du gouvernement aux Communes.

Lors d’un entretien récent suivant son investiture officielle dans Ahuntsic-Cartierville en vue de la prochaine élection fédérale d’octobre 2019 (à paraître dans quelques jours), Mme Joly avait reconnu que la politique ” était marquée par des hauts et des bas ” alors que le journaldesvoisins.com voulait savoir si elle avait songé à démissionner en lien avec Netflix. Les observateurs de la scène politique avaient jugé que la ministre avait eu beaucoup de ”difficultés” à défendre ce dossier surtout controversé au Québec.

Par ailleurs, dans cette entrevue qui a eu lieu lundi, Mme Joly avait confié à quel point il est important, pour elle, de défendre ” le fait français au sein de la réalité canadienne ”.

Quoi qu’il en soit, Mélanie Joly compte être très active sur le terrain d’ici l’élection même si elle ne se déroule que dans 500 jours.

Avec un ministère et une charge ”moins lourde”, la représentante d’Ahuntsic-Cartierville devrait être souvent sollicitée par ses collègues candidats et candidates du Parti libéral du Canada afin de les aider dans leurs circonscriptions.

Après son congrès de mise en nomination dimanche, Mélanie Joly avait effectué une tournée du Bas-du-Fleuve.

– Texte d’Alain Martineau-

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

[Vidéo] Quelle vision de développement pour le site Louvain Est?

Vidéo – Dans le cadre de notre série d’entrevues avec les candidates…
Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

[Vidéo] Quelle importance pour le logement?

Les candidates à la mairie ont partagé avec le JDV leur point…
Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

[Vidéo 3] Qu’est-ce qui a poussé les candidates à la mairie à se lancer dans la course?

Dans le cadre de sa série d’entrevues avec les candidates à la…
Les élus municipaux au conseil d'arrondissement du 9 mai 2022

Dix choses à savoir du conseil du 9 mai

Voici l’essentiel de ce qui s’est dit au conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville du…