241 fleury ouest
Le 241, Fleury ouest juste après l’incendie criminel en 2020. (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

L’ancienne clinique médicale au 241, rue Fleury Ouest sera démolie et remplacée par des locaux commerciaux et des logements. Toutefois, le projet est soumis à un certain nombre de conditions, notamment le délai de réalisation limité à un maximum de trois ans.

Pour le moment, seule une esquisse de ce qui est à venir a été présentée à la séance publique du comité de démolition qui s’est tenue le 14 novembre, à la salle du conseil de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.  Le propriétaire du 241, rue Fleury Ouest, la société en commandite Blucap Fleury, demande d’abord un permis pour la démolition.

L’édifice de deux niveaux envisagé à cet endroit est composé de trois commerces au rez-de-chaussée et d’une quinzaine d’appartements à l’étage.

Le projet devra être réalisé en 36 mois et une garantie bancaire représentant 10 % de la valeur des travaux sera exigée par l’arrondissement jusqu’à l’achèvement de la construction.

Avant de lancer son chantier, le promoteur devra notamment faire un inventaire des éléments architecturaux récupérables à intégrer dans le futur immeuble ainsi qu’un décompte des arbres et de la végétation autour de l’édifice.

La décision du comité de démolition semble prendre en compte les commentaires reçus par écrit, mais aussi oralement lors de la séance publique tenue le 14 novembre.

Valeur

L’opposition formulée dans un courrier mettait en avant la présence d’une sculpture sur la devanture du bâtiment ainsi que de vitraux.

Le bâtiment qui date de la fin des années 1950 a connu plusieurs ajouts les années suivantes dessinés notamment par l’architecte Guy De Varennes, à qui Montréal doit,  avec Almas Mathieu, la station de métro de la Savane.

L’usage de la couleur par l’architecte dans la conception de la clinique de la rue Fleury Ouest est mentionné dans l’édition de novembre 1961 de la revue Architecture – bâtiment – construction de l’Association des architectes et paysagistes du Québec (AAPQ).

« Le bâtiment présente des éléments de l’architecture brutaliste, qui n’est pas très populaire et qui est rare dans l’arrondissement », a souligné Jacques Lebleu, membre de la Société d’histoire d’Ahuntsic-Cartierville. Il s’interrogeait sur la possibilité de voir établir un inventaire des éléments architecturaux qui pourraient être recyclés.

Le bâtiment comprenait jusqu’en juin 2020 une clinique médicale, une pharmacie et un cabinet de physiothérapie. Il avait connu un important incendie de nature criminelle. L’intérieur est irrécupérable.

Perturbations

Des membres du voisinage se sont demandé si le projet ne venait pas bousculer leurs habitudes. La devanture se trouve en effet sur une rue commerciale; l’arrière du terrain jouxte par contre des maisons.

« Qu’est-ce qui va nous arriver à nous autres les riverains? La quiétude qu’on avait. Les arbres qu’on a, vont-ils être coupés? » s’est inquiétée une voisine.

Le représentant du propriétaire a indiqué que la construction a été reculée le plus loin possible de la limite du terrain et seuls les balcons de quatre logements donnent sur l’arrière.

Selon le projet préliminaire, le futur bâtiment est conforme à la réglementation et dès lors n’aura pas besoin de passer le test des projets dérogatoires. Le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) se prononcera une fois les plans définitifs présentés sur l’intégration architecturale du projet.

Jusqu’en 2017, le 241, rue Fleury Ouest abritait la Clinique d’urgence 241 Ahuntsic. Celle-ci avait déménagé sur la Promenade Fleury. En 2018, la clinique Longévité et un physiothérapeute s’y étaient installés, se joignant à une pharmacie Jean Coutu qui s’y trouvait déjà. Après l’incendie de 2020, tout le monde a été forcé d’évacuer le bâtiment resté vide depuis lors.

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lise Denis
Lise Denis
1 Année

Pourquoi encore des condos pourquoi pas des logements a prix maudique ya bcp de gens qui ne peuvent pas louer un condo dans le coin ci yen a déja au coin St Laurent vraiment pas drole les acheteur pensent juste a leur poches

Robert Aubin
Robert Aubin
1 Année

Pourquoi seulement 2 étages?
Pour densifier, 3 étages seraient mieux.

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Tournées agricultures montréalaises

À la découverte de la diversité des agricultures montréalaises

Les tournées des agricultures montréalaises sont des occasions rares pour se familiariser…
Marathon 2022 boul. St-Laurent PR (3)

Marathon de Montréal, des déplacements difficiles à Ahuntsic-Cartierville

Ce dimanche 24 septembre, le Marathon de Montréal traversera une partie d’Ahuntsic-Cartierville.…

Les brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 20 mai

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour des nouvelles à…

Coin communautaire – Semaine du 11 septembre 2023

Atelier d’information sur le logement social : Vous voulez connaître les différents types…