(Photo: archives jdv P. Rachiele)

Le petit commerce — qui porte le nom de leur fille de 16 ans, Merry — accueille chaque jour clients du quartier, habitués, et passants à pied ou en voiture. Ce dépanneur a eu plusieurs propriétaires depuis trente ans.

« Quatre-vingt-dix pour cent des clients qui viennent sont des habitués », dira Ty Shea, copropriétaire avec sa conjointe, Many So, du Dépanneur Merry situé sur la rue Fleury Ouest, entre Clark et Saint-Urbain.  Ty et Many, quant à eux, sont aux commandes de ce commerce de proximité depuis septembre 2006.

Arrivés au Québec respectivement en 1987 et en 1993, en provenance de camps de réfugiés situés en Thaïlande et au Vietnam, Ty et Many sont tous deux nés au Cambodge, mais ont des racines chinoises par leurs grands-parents.

Ils se sont donc établis à Montréal et se sont rencontrés en 1999.

Tous deux travaillaient dans des bureaux de change, quand ils ont décidé de devenir propriétaires du dépanneur, ensemble.

C’est donc au Québec que sont nés leurs deux enfants, leur fils de 10 ans, Victor, et Merry.

Polyglottes, — Many encore plus que son conjoint — ils peuvent accueillir les clients en français, anglais, cambodgien, vietnamien, mandarin et cantonais.

Ils travaillent de longues heures mais il est rare que les clients ne soient pas accueillis avec le sourire. Affables et pleins de gentillesse, ils connaissent bien leur clientèle.

Pendant l’entretien, un client est entré… En le voyant, aussitôt, Ty a ouvert le présentoir de cigarettes pour sortir celles que ce client achète habituellement. « On devine ce que nos clients veulent! », dit-il en souriant.

(Article publié dans le magazine papier de mai-juin 2013 – avec la collaboration de Christiane Dupont pour les mise à jour en juillet 2017).

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Gare aux dépôts sauvages en période de déménagement

Au Québec, le 1er juillet est bien évidemment synonyme de jour du…

Le Far-West des ruelles privées

De nombreux citoyens ignorent que les «ruelles» qui jalonnent le territoire d’Ahuntsic-Cartierville…

Le coin communautaire – Semaine du 1er octobre 2021

Lancement de livre, en hommage à un frère Un lancement de livre…
Suzanne Bourque bénévole et présidente du CA - Diane Bélanger bénévole au SNAC- Dépannage alimentaire du 1er décembre 2021 - Crédit Leila Fayet

Pandémie: les organismes communautaires gardent la tête haute

La pandémie a chamboulé la façon dont les organismes communautaires travaillent dans…