Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Départ de Nathalie Fortin, directrice du CLIC

Publié le 15/03/2019
par Jules Couturier
Lors de la signature du livre d'or au conseil d'arrondissement du 11 mars 2019

Nathalie Fortin (assise) lors de la signature du livre d’or au conseil d’arrondissement du 11 mars 2019 (Photo: JDV)

Vendredi 15 mars 2019. C’est la dernière journée de Nathalie Fortin au Conseil local des intervenants communautaires (CLIC). La directrice du CLIC quitte son poste pour rejoindre l’équipe de l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM). Elle y occupera le poste d’adjointe à la directrice générale.

« C’est une semaine émotive, nous a confié Mme Fortin. Je suis nostalgique. Je laisse des collègues et amis derrière moi, mais je quitte la maison en paix. »

Nathalie Fortin a travaillé 18 ans pour le CLIC. Elle estime qu’au fil des années, l’organisme a réussi à maintenir une culture du travail collectif et concerté dans Bordeaux-Cartierville.

« À travers tous les projets et toutes les actions menées par l’organisme, on a toujours réussi à travailler ensemble, en ayant constamment en tête le bien commun de la population. »

Plusieurs sources de fierté

L’ancienne directrice du CLIC se dit particulièrement fière de certains projets. Parmi ceux-ci, l’inauguration du YMCA de Cartierville en 2010, résultat d’une mobilisation remarquable des citoyens ainsi que des acteurs communautaires et municipaux pendant plusieurs années.

Elle est également fière de la démarche de revitalisation urbaine intégré (RUI) que le CLIC mène depuis 2006 dans le secteur Laurentien-Grenet. Elle nous explique qu’il y a eu une très importante hausse du sentiment de sécurité de la population dans ce secteur.

Un autre motif de fierté : les changements majeurs ayant eu lieu dans les lots de la Place l’Acadie. Lorsque Nathalie Fortin a commencé au CLIC en 2001, la place l’Acadie était un milieu où il ne faisait pas bon vivre, notamment à cause de l’insalubrité des logements. En 10 ans, le CLIC, avec la communauté, a réussi à transformer cet endroit qui compte aujourd’hui 250 logements sociaux et un centre de la petite enfance.

Même si elle en retire une grande satisfaction, Nathalie Fortin estime que l’endroit est encore loin d’être parfait. Elle considère qu’il y a toujours du travail à faire pour qu’il y ait une réelle mixité sociale.

Enfin, elle se réjouit de l’avancée du projet de maison de quartier qui verra bientôt le jour dans Cartierville, à l’intérieur du Centre de la Providence sur la rue Grenet. Il s’agira d’un nouveau centre communautaire et culturel, un espace par et pour les citoyens, conçu pour favoriser les rencontres et les échanges. Ce projet, soutenu par Centraide, devrait voir le jour au début de l’année 2022.

Nathalie Fortin (au centre) lors du 25e anniversaire du CLIC

Un désir de changement

Après 18 ans au sein du CLIC, Nathalie Fortin a eu envie de changement, de voir ce qui se faisait ailleurs et d’affronter des défis plus larges.

Un emploi à l’Office municipal d’habitation de Montréal lui permet de rester partie prenante du développement social. C’est ce qui la motive le plus.

Son poste d’adjointe à la directrice générale consiste en un rôle de conseillère cadre. Elle sera responsable de l’élaboration et de la mise en place du plan stratégique et des plans d’actions annuels. C’est un travail de soutien dans le développement et la vision d’avenir de l’OMHM. C’est cette nature du mandat qui l’a fait choisir le poste.

L’avenir du CLIC

Le CLIC est actuellement dans une démarche de planification pour le prochain plan de quartier à être adopté en septembre. Nathalie Fortin espère que cette démarche va pouvoir être aussi concertée et collective que la précédente.

« Je souhaite à tout le monde du CLIC de continuer à travailler collectivement, à mettre les intérêts personnels de côté pour penser au bien commun de la population. »

Elle ajoute, de manière plus concrète :

« Je leur souhaite également bien sûr d’inaugurer la maison de quartier comme prévue au début 2022. C’est définitivement le plus gros projet qui s’en vient dans Bordeaux-Cartierville. »

Mme Fortin se dit en confiance pour l’avenir du CLIC malgré son départ.

« Le CLIC est géré par une petite, mais très bonne équipe. Ses membres sont engagés, la concertation est en santé. Je n’ai aucune crainte pour leur avenir », nous dit-elle.

Le conseil d’administration du CLIC est présentement en processus de recrutement pour trouver quelqu’un pour succéder à Nathalie Fortin.