Photo: Archives JDV

Les trois cégeps se trouvant sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville, soit le Collège André-Grasset, le Collège Ahuntsic et le Collège Bois-de-Boulogne, se sont tous vu décerner la certification Cégep Vert du Québec par ENvironnement JEUnesse, en reconnaissance de leur leadership et de leurs initiatives en faveur de l’éducation relative à l’environnement. 

Toutefois, ces initiatives vertes ne se limitent pas à Ahuntsic-Cartierville, car au total 29 établissements collégiaux sur les 48 cégeps du Québec se sont vu décerner la certification Cégep Vert en 2020. La majorité des cégeps ayant obtenu la certification Cégep Vert du Québec ont également reçu une mention d’excellence. Seulement sept d’entre eux ne l’ont pas obtenu.

Le programme Cégep Vert du Québec est un programme d’accompagnement et de certification environnementale spécifique aux milieux collégiaux. Il permet d’informer et de conscientiser les jeunes à des enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

Engagés depuis longtemps

Ce n’est pas d’hier que les cégeps d’Ahuntsic-Cartierville sont engagés et sensibles aux enjeux environnementaux.

Les collèges Ahuntsic et André-Grasset font partie des établissements pionniers qui reçoivent, depuis maintenant 15 ans, la certification Cégep Vert.

Au fil des ans, les trois cégeps du territoire d’Ahuntsic-Cartierville ont reçu plusieurs mentions spéciales ou mentions d’excellence octroyées par Environnement JEUnesse pour leurs projets liés à l’environnement.

Transport en commun et actif

De façon plus générale, au chapitre de la protection de l’environnement, les trois cégeps de l’arrondissement encouragent le transport en commun et actif.

Depuis 2018, le Collège Ahuntsic est une organisation certifiée Vélo Sympathique de Vélo-Québec. Cette certification reconnaît les différentes initiatives mises de l’avant par le Collège en lien avec les déplacements à vélo et le processus d’amélioration continue.

Un mémoire a été présenté à l’arrondissement par une employée du Collège. Elle vise à repenser l’accessibilité des pôles institutionnels afin, notamment, de poursuivre un virage vers la mobilité active et sécuritaire.

À côté du Collège André-Grasset, des travaux sont en cours dans un espace vert appartenant à la Ville. Une fois les travaux terminés, les usagers pourront accéder au terrain du Collège à partir de la piste cyclable qui passe dans cet espace.

« La direction s’est engagée à aménager le tronçon cyclable sur le terrain du cégep dans le but d’offrir des installations sécuritaires et de faire la promotion du transport actif. Cette piste mènera directement aux supports à vélo dont le nombre a d’ailleurs été augmenté dans les dernières années », explique la responsable des communications du Collège André-Grasset.

Toujours au Collège André-Grasset, la conseillère en environnement propose tous les ans des animations afin d’encourager aussi bien les étudiants que les membres du personnel à délaisser la voiture. Un service gratuit de réparation de vélo figure parmi les activités de sensibilisation.

La pandémie chamboule certains plans

Le comité vert du Collège Bois-de-Boulogne est très orienté sur la mobilité, mais les actions ne sont pas encore en place.

« Nous en étions en 2019-2020 à l’étape de la planification et étions prêts à agir, mais la pandémie est arrivée, indique Julie Tremblay, conseillère aux communications du Collège. Nous avions prévu plusieurs mesures en lien avec la mobilité durable », ajoute-t-elle.

Même son de cloche au Collège André-Grasset.

« Notre conseillère en environnement travaille actuellement sur un projet pilote de transport en commun. Toutefois, son développement a été reporté. En raison de la COVID-19, les étudiants sont plutôt encouragés à limiter leurs déplacements », explique la responsable des communications.

Passes de transport gratuites aux nouveaux étudiants?

Dans le passé, le Collège André-Grasset avait opté pour l’offre de passes de transport gratuites aux nouveaux étudiants. L’initiative n’a pas eu l’effet escompté. Malgré la promotion du programme auprès de la communauté étudiante, le remboursement des titres de transport collectif était peu sollicité.

Le Collège Ahuntsic a pensé à la même stratégie. Toutefois, comme c’est un établissement public, « cela peut être complexe », croit le technicien en environnement du Collège.

Cette même stratégie faisait partie des initiatives qui ont été chamboulées par la COVID-19 au Collège Bois-de-Boulogne.

Stationnement

Finalement, pour ce qui est du stationnement, le nombre de places vient d’être réduit au Collège André-Grasset. Le Collège dénombre actuellement 116 espaces pouvant accueillir des véhicules (incluant deux cases pour personnes à mobilité réduite) pour l’ensemble de sa communauté composée d’environ 1 100 étudiants. L’ancien stationnement offrait 174 places (incluant deux cases pour personnes à mobilité réduite).

Au Collège Ahuntsic, il y a à peu près 825 cases de stationnement. Environ 600 vignettes annuelles de stationnement sont disponibles et vendues parmi les 7 500 étudiants qui fréquentent le Collège. Ainsi, environ 8 % des étudiants sont des utilisateurs habituels du stationnement du Collège.

Récent exemple d’initiative

Un des plus récents exemples de mention spéciale du programme Cégeps verts du Québec vise les travaux d’optimisation et de modernisation des installations de chauffage et d’éclairage intérieur au Collège André-Grasset. Cette initiative aura pour effet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 151,1 tonnes de CO2 par année, soit l’équivalent du retrait de 52 voitures sur les routes, explique Elizabeth Forget-Le François, conseillère en communication au Collège André-Grasset.

Le Collège André-Grasset (Photo : archives jdv)

Politique environnementale au Collège Ahuntsic

Depuis plusieurs années déjà, le Collège Ahuntsic a adopté une politique environnementale.

Pascal Labonté, technicien en environnement et en développement durable au Collège Ahuntsic, explique que cette politique permet de faire un suivi de la gestion environnementale de différents aspects, notamment la gestion des matières résiduelles, l’efficacité énergétique et l’intégration de l’éducation relative à l’environnement.

Il ajoute qu’elle permet surtout d’agir pour changer les comportements auprès des étudiants, mais aussi auprès du personnel.

Pour mettre cette politique en application, le Collège s’est doté d’un comité d’action et de concertation en environnement.

Ce comité regroupe différents acteurs, dont des gestionnaires, des enseignants, du personnel de soutien et surtout des étudiants.

Aussi, un fonds environnemental permet de soutenir la réalisation de projets et aussi de retenir les services de personnes-ressources qui peuvent accompagner la communauté du cégep dans ses projets environnementaux.

Beaucoup de projets à André-Grasset

Le Collège André-Grasset aussi bénéficie d’une personne-ressource et d’un comité en environnement.

« La conseillère en environnement du Collège chapeaute de nombreux projets, de la gestion de nos ruches, à l’entretien de notre jardin mellifère en passant par la production de houblon et la signature du Pacte de l’école québécoise », explique Elizabeth Forget-Le François. De plus, plusieurs de nos étudiants s’impliquent au sein du comité l’ENVERT qui s’occupe de la friperie, de la production de semis, de la vente de chocolat équitable, de l’organisation d’activités de sensibilisation, etc. », ajoute-t-elle.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
École Évangéline (1)

Les variants entrent dans les écoles d’Ahuntsic-Cartierville

Deux semaines après qu’un premier cas de variant se soit déclaré dans…

COVID-19 : les indicateurs passent au jaune dans Ahuntsic-Cartierville

Pour la première fois en neuf mois, Ahuntsic-Cartierville a enregistré moins de…
Purificateur air_

Pour ou contre les purificateurs d’air dans les classes ?

Au moment du retour des élèves sur les bancs d’école, début janvier,…

En direct de La Ferme de rue – De l’espace pour tous, et tout!

S’il est encore trop tôt pour planter la plupart de vos plants…