L’aire de jeux des enfants au parc Nicolas-Viel est sans doute plus facilement accessible pour les enfants et les propriétaires de chiens durant la belle saison. (Photo: jdv P. Rachiele)

Trois parcs sont destinés à accueillir les chiens dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Cette offre ne semble pas suffisante aux yeux de certains propriétaires canins. Quelques uns d’entre eux laissent leur chien libre, sans laisse, dans des aires de jeux clôturées destinées aux enfants même si cette pratique est illégale. C’est notamment le cas dans l’aire de jeux du parc Nicolas-Viel. Un voisin de ce parc a contacté le jdv pour s’en indigner.

Le voisin en question, qui préfère rester anonyme, demeure sur la rue Waverly. Sa cour donnant sur le parc, il a une vue privilégiée sur la situation. Tous les jours, il voit des propriétaires utiliser l’aire de jeux pour enfants comme parc à chiens. Le fait qu’elle soit clôturée fait en sorte qu’ils peuvent détacher leur animal et le laisser courir à sa guise.

Le problème pour lui c’est que ce n’est pas l’usage prévu pour ce parc. Il y voit un enjeu sérieux de sécurité et de salubrité.

« Les chiens font leurs petits besoins dans ce parc et ensuite les petits enfants jouent à quatre pattes dans cette aire-là. Ça n’a pas de bon sens!», s’exclame-t-il, visiblement en colère.

Infraction passible d’amende

Ce genre de pratique peut avoir des conséquences. Un surveillant circule dans ce parc à certaines heures. Les citoyens peuvent aussi appeler le 311 pour rapporter ce qu’ils observent. Lorsqu’un propriétaire de chien est surpris à utiliser l’aire de jeux à cet effet, un avertissement puis un constat d’infraction lui est remis.

Image libre de droit. (Ce panneau n’est pas au Parc Nicolas-Viel)

Le témoin anonyme de la rue Waverly affirme qu’il y avait auparavant deux affiches indiquant l’interdiction de chien dans cette aire de jeux sous peine d’une amende de 300$. Or, une a été arrachée et l’autre est plus ou moins visible.

« Ça fait trois ou quatre fois que j’appelle la Ville pour qu’on remette la pancarte et rien ne se fait », se désole-t-il.

Marlène Ouellet, chargée de communication de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, affirme pour sa part qu’elle est au courant de la situation et que de nouvelles affiches seront installées.

Aire de jeux pour enfants au Parc Nicolas-Viel sans pancarte d’interdiction de chiens, mais diffilciement accessible l’hiver (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Par ailleurs, journaldesvoisins.com a pu constater que, ces jours-ci, la neige obstrue la porte de la clôture et, à moins d’être fort mince, il est quasi impossible pour quelqu’un d’entrer dans l’aire de jeux des enfants, avec ou sans chien. Pour l’heure, donc, aucun chien n’a pu être observé courant librement dans l’aire de jeux pour enfants.

L’année dernière, avant que ne commencent les travaux au parc Nicolas-Viel, votre média avait rencontré deux promeneurs avec leur chien qui faisaient courir le meilleur ami de l’homme dans les courts de tennis, inoccupés l’hiver. Cet hiver, compte tenu des travaux toujours en cours, cela n’est pas possible.

Un nouveau parc à chiens

Devrait-on construire un parc à chiens au Parc Nicolas-Viel pour éviter que l’aire de jeux soit illégalement utilisée ainsi?

À cette question, Marlène Ouellet rappelle que le district d’Ahuntsic possède déjà deux parcs canins et que celui du parc Ahuntsic est sensiblement près du parc Nicolas-Viel.

« On ne veut pas de parc à chiens dans ce parc », dit le témoin anonyme.

Ce dernier s’est rendu aux représentations qui se sont tenues lorsque le parc Nicolas-Viel a été transformé. C’est un avis majoritaire, les autres citoyens non plus ne voulaient pas de parc à chiens.

Le témoin affirme être convaincu que cette situation ne se limite pas au Parc Nicolas-Viel. Selon lui, toutes les aires de jeux pour enfants fermées à Montréal ont sans doute le même problème.

C’est donc une situation plus large qui demeure à surveiller.

Parcs peu aménagés

Daniel St-Onge, président du comité qui s’occupe du parc canin du Sault-au-Récollet, est entièrement contre le principe de laisser libre son chien dans une aire qui ne lui est pas destinée.

Cependant, il croit aussi que les parcs canins de l’arrondissement devraient être mieux aménagés. Selon lui, l’arrondissement se fiche complètement des parcs canins et n’y investit presque rien. Cela fait en sorte, à son avis, qu’il manque de structures comme, par exemple, un banc pour s’asseoir ou un endroit pour se couvrir en cas d’intempérie.

«Ce n’est pas invitant, ajoute-t-il, quand on arrive dans un parc canin et qu’il est laissé à lui-même.»

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le site Louvain Est : consultation fructueuse malgré les inquiétudes

Malgré la météo peu clémente, la pluie n’ayant toujours pas cessé de…
Inondations 2019 (Photo : jdv - Jules Couturier) Ahuntsic Cartierville Montréal

Inondations : l’état d’urgence perdure

L’état d’urgence décrété vendredi dernier en raison des inondations réelles ou anticipées…
Les sucres au Flo Fest 2019 sur la rue Fleury Ouest dans Ahuntsic-Cartierville à Montréal

Coronavirus: 35 cas, 14 de plus que samedi – Nous n’irons pas aux sucres en mars…

Vous pensiez aller aux sucres au cours des deux prochaines semaines? Oubliez…

Abribus Henri-Bourassa et Saint-Denis : toujours dangereux?

En décembre 2016, à la suite d’une inquiétude transmise par une citoyenne…