Solon veut améliorer la qualité de vie locale par une réduction de la circulation automobile. (Photo: Éloi Fournier – JDV)

Au mois d’octobre 2020, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville lançait le projet-pilote Mobilité de quartier pour la réduction de l’auto-solo. Le projet a pour objectif de bonifier et pérenniser le programme LocoMotion, un projet de partage de véhicules géré par l’organisme à but non lucratif Solon, dans Ahuntsic-Cartierville. Deux autres partenaires de recherche contribuent au projet, soit le Centre d’étude en responsabilité sociale et écocitoyenneté (CÉRSÉ) du Collège de Rosemont et la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal. Journaldesvoisins.com a voulu connaître le rôle de ces partenaires provenant de l’extérieur de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville dans ce projet.

Le projet

Le projet Mobilité de quartier pour la réduction de l’auto-solo bénéficie d’un budget de près de 1,5 M$. Les deux tiers proviennent du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, et l’arrondissement fournit 417 359 $.

LocoMotion est né en 2017 dans Rosemont–La Petite-Patrie et offre non seulement la possibilité à des voisins de partager une voiture, mais aussi un vélo cargo, un vélo électrique et une remorque à vélo.

Le projet-pilote durera trois ans. Durant cette période, d’autres initiatives de mobilité durables seront testées. Par exemple, cet été, Solon coordonnera le projet Vélo pouce pour aînés.

Les partenaires extérieurs à l’arrondissement, le CERSÉ du collège de Rosemont et la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal, vont suivre le projet.

Le CERSÉ

Le CERSÉ offre des services de recherche appliquée, d’aide technique ou méthodologique, qu’il préfère appeler « accompagnement », de formation et de diffusion d’information.

Ce centre d’étude travaille déjà avec l’organisme Solon dans Rosemont. C’est pourquoi ses services seront aussi offerts dans Ahuntsic-Cartierville.

Il étudiera comment se font le changement social et le changement de comportement.

En faisant une enquête sur les gens qui participent au programme de partage de véhicule, il examinera les raisons qui poussent les citoyens à vouloir changer de moyen de mobilité.

Le CERSÉ entend aussi réaliser une grande enquête de terrain dans Ahuntsic pour déterminer ce qui amènerait les gens à changer leur comportement. Le directeur de cabinet d’Ahuntsic-Cartierville indique que jusqu’à 6 000 ménages seront rejoints par cette enquête.

« En plus de sonder les gens, cette démarche servira à faire connaitre le projet », ajoute-t-il.

La Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal

Fondée en 2010 à Polytechnique Montréal, la Chaire de recherche Mobilité se veut un lieu privilégié de recherche, d’expérimentation et de développement méthodologique pour soutenir l’évaluation des contributions des projets, politiques et plans de transport au développement durable.

Dans le cadre du projet Mobilité de quartier pour la réduction de l’auto-solo, l’équipe de la Chaire mènera un projet de recherche qui visera notamment à caractériser le territoire d’étude et à estimer les émissions de gaz à effet de serre générées par différents scénarios de changement de comportement en matière de mobilité.

Quelques étudiants travailleront sur ce mandat pour les trois prochaines années. Ils se questionneront sur l’impact du projet sur les émissions de gaz à effet de serre et l’influence que les changements de comportement peuvent avoir sur le niveau des émissions.

Rappelons que le projet Mobilité de quartier pour la réduction de l’auto-solo s’inscrit dans la vision du Plan local de déplacements d’Ahuntsic-Cartierville, qui vise à améliorer la mobilité tout en prenant en compte la Vision Zéro ainsi que l’urgence climatique.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Vif succès des Boîtes Mai dans Ahuntsic-Cartierville

Une initiative qui cadre bien avec le Jour de la Terre, les…

Monter sur les planches…pour démontrer l’urgent besoin de logements sociaux

Vendredi 14 mai, le CLAC et le FRAPRU tenaient une pièce de…

Exproprier pour réaliser la future Promenade des Berges?

Pour réaliser la future Promenade des Berges, entre les parcs de l’Île-de-la-Visitation…

Élections municipales 2021: Jérôme Normand a encore beaucoup à offrir

Selon Jérôme Normand, conseiller dans Sault-au-Récollet, Projet Montréal a transformé la culture…