Vignette de stationnement

En adéquation avec les recommandations du Plan local de déplacements (PLD) adopté en décembre 2019, et qui sera officiellement présenté aux citoyens de l’arrondissement ce mercredi,  dont l’un des fondements est de réduire l’utilisation de l’automobile en favorisant l’utilisation des transports actifs et collectifs, la tarification des vignettes de stationnement sur rue réservé aux résidants (SRRR) dans Ahuntsic-Cartierville a été modifiée pour 2020.

La tarification de ces vignettes est maintenant modulée selon la consommation d’essence des véhicules dans un effort d’encourager la population à faire le virage vers la mobilité durable et à privilégier des véhicules électriques ou à faible consommation.

Nouvelle année, nouvelle tarification

En 2019, la tarification dépendait uniquement de la date de délivrance des vignettes. En 2020, alors que l’arrondissement s’est engagé à faire de la lutte contre les changements climatiques une priorité, d’autres facteurs, en lien avec la consommation du véhicule, entrent en ligne de compte.

La tarification 2020 des vignettes dans l’arrondissement tient d’abord compte du type de motorisation.

« Le tarif est moins élevé pour une voiture électrique. Il augmente pour une voiture hybride, puis augmente encore pour une voiture à essence », explique Marlène Ouellette, chargée de communication à l’arrondissement.

Pour une vignette délivrée entre le 1er janvier et le 31 mars, valide jusqu’au 30 septembre de la même année, le tarif sera réduit à 45 $ pour une voiture électrique.

La nouvelle tarification inclut aussi dorénavant la notion de cylindrée. Plus la cylindrée est petite, donc moins le véhicule consomme, plus la tarification est faible.

Pour les véhicules à essence, les prix varieront de 65 $ (pour une cylindrée de moins de 2 litres) à 95 $ (pour une cylindrée de plus de 3 litres).

À titre de comparaison, en 2019, la vignette délivrée dans ces mêmes dates avait un prix unique à 60 $ peu importe le type de véhicule.

Le type de motorisation et la cylindrée sont également pris en considération pour le coût de la seconde vignette, ce qui n’était pas le cas en 2019. Le coût de la deuxième vignette associée à une même adresse sera doublé.

Enfin, un tarif « très avantageux » sera accordé aux membres d’un service d’auto partage.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

8 commentaires
  1. De 60$ à 95$ c’est une augmentation de 58% pour certains. Puisqu’il y a beaucoup plus de voitures à essence que d’électriques et d’hybrides, l’arrondissement fera un coup d’argent avec ces augmentations. Taxe de déneigement par ici, nouvelle taxe sur ton gaz par là, tout pour combler le trou, n’est-ce pas.

  2. Wow citoyen de Montréal utilisons les transports publiques (bondés, pas à l’heure et c’est quand il n’y a pas de panne. P.S. Je prend autobus et métro tous les jours depuis 30 ans) pour laisser les gens de la banlieue prendre leur véhicule.
    C’est encore une raison de plus pour qu’on paie des taxes déguisées (sans oublier celle du déneigement !!)
    Vivement les pistes cyclables pour que ça me prenne plus de 1h30 pour aller travailler. Sans oublier que je devrai avoir un vélo tout terrain (avec l’état des rues qui sont épouvantables ) et une combinaison blinder
    si je dois tomber ou me faire frapper.par un auto…….Et j’ose pas imaginer dans quelle état je serai après un long transport… C’EST QUAND LA TAXE D ‘UN PERMIS POUR LES VELOS ? Ça va aider à payer les rues !
    Je ne reconnais plus ma Ville. Toutes ces lois sont pour les gens qui n’habitent pas au Centre Ville ou le
    Plateau.
    Merci de me pousser à quitter Montréal après 52 ans sur son territoire.

  3. On dit que quand elle sort de l’usine, avant même d’avoir parcouru son premier kilomètre, une voiture électrique a déjà émis plus de gaz à effet de serre qu’une voiture à essence. Est-elle vraiment plus écologique?
    Je trouve en effet que l’arrondissement cherche un autre moyen d’amasser de l’argent sans que cela ait l’air d’une taxe. Comme le permis de déneigement.

  4. Si les rues de mon quartier étaient bien entretenues je comprendrais l’augmentation mais, depuis deux ans c’est lamentable. Mal déneigées et déglacées, jusqu’en juin, mal nettoyées en été, feuilles mortes en automne (il y a encore des feuilles en janvier) et c’est à n’en plus finir. Et depuis deux ans, nos taxes municipales grimpent en plus d’avoir des nouvelles taxes sur tout ce qui bougent!!! Et la visite des équipes volantes l’été pour nous dire ce qu’on a le droit de faire et ne pas faire dans notre cour! Ras-le-bol!

  5. On a tous un endroit pour brancher une auto électrique… on a tous les moyens d’avoir une auto électrique. En plus de recevoir une importante subvention à l’achat, de ne plus payé de taxe sur l’essence des nouveaux rabais sur le stationnement.

    J’ai vu des immenses VR remorqué une voiture électrique subventionné sur la route…un non sens qui profite au plus aisée de la société.

    1. Et voici mon commentaire qui a été “oublié” concernant le sujet en rubrique: “Tous les moyens sont bons pour faire rentrer l’argent et c’est pareil pour le déneigement”.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Pour finir l’année en beauté…rions un peu! (3)

ADM sonde à sa manière les oreilles des Montréalais au cœur des mobilisations citoyennes contre le bruit des avions

 Alors que l’organisme Aéroports de Montréal (ADM) a lancé tout récemment un…

Le REV se réalise sur Berri et Lajeunesse

Le Réseau Express Vélo (REV) promis lors des élections municipales de 2017…

Manifestation pour la sécurité des piétons, rue de Lille

Après être descendue de l’autobus 121, Albertine Komenan est en invalidité depuis…