Le Marché Ahuntsic-Cartierville offre une option alimentaire de plus aux résidents de Youville. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

Cet été, les citoyens de Youville peuvent faire leurs emplettes en plein cœur de leur quartier, à la Station Youville. Sur place, le Marché Ahuntsic-Cartierville propose une offre de produits frais, solution provisoire au désert alimentaire qui s’est installé dans le secteur.

Le Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC) est présent tout l’été à la Station Youville, à l’angle des rues Lajeunesse et Louvain Ouest. C’est la troisième année que l’organisme y intervient avec son marché mobile.

Sur place, les citoyens de Youville pourront mener leurs emplettes et trouver fruits et légumes frais, œufs et autres vivres. L’offre alimentaire du quartier s’en retrouve ainsi bonifiée jusqu’au 23 août 2023. Les résidents du secteur peuvent y magasiner les jeudis de 15h30 à 18h30.

La fermeture des Marchés Tradition avait en effet fini de fragiliser l’approvisionnement des citoyens en matière de produits frais. La réponse du quartier ne s’était pas fait attendre: le Marché Marcoux et frères ajoutait notamment quelques fruits et légumes à sa marchandise. Le comité Youville a aussi commencé à organiser des repas citoyens gratuits, comme un barbecue solidaire en juin dernier.

À Ahuntsic-Cartierville, de 35 % à 55 % des citoyens sont concernés par un désert alimentaire, soit un rayon d’un kilomètre sans offre commerciale alimentaire saine et abordable. En 2011, le MAC lançait alors son opération de marchés mobiles pour remédier à ces manques dans l’arrondissement.

En outre, le MAC détient le marché solidaire de Sauvé. Celui-ci s’invite à la station de métro éponyme tous les après-midis du lundi au vendredi (de juin à novembre).

Le marché public est également présent pour répondre aux besoins de la population. Le Marché public d’Ahuntsic s’établit au 10 905, rue Basile-Routhier les samedis de 9 h à 14 h (de juin à octobre). Le Marché public de Cartierville se tient au parc de Mésy les dimanches de 10 h à 14 h pour la même période.

Pour tous les budgets

Le MAC est un organisme d’économie sociale dont la priorité est d’assurer à tous les foyers un approvisionnement à prix raisonnable. À ce titre, il participe à la création de la Mutuelle d’approvisionnement des marchés solidaires (MAMS) en 2016.

«Nous avons divers processus qui nous aident à diminuer l’inflation sur les prix: la mutuelle, mais aussi la diminution la plus large possible de notre marge, sur les fruits et les légumes. Le marché ne fait aucun profit sur les ventes qu’il réalise; tout est remis à la communauté d’une manière ou d’une autre», explique Tania Sharkey, directrice générale du MAC, au Journal des voisins (JDV).

La MAMS répond en effet aux besoins et aux discriminations vécues en sécurité alimentaire par les métropolitains du grand Montréal. Elle permet de mutualiser l’approvisionnement à la place des quelque 45 producteurs participants, établis autour de l’île de Montréal.

Le marché propose de nombreux fruits et légumes à bas prix. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

Plusieurs épiceries et marchés solidaires, dont le MAC, peuvent ainsi fournir leurs étals en circuit court tout en réduisant les frais logistiques liés à l’approvisionnement local. Le consommateur se retrouve donc avec des produits frais d’agriculture locale, qui respectent tous les budgets.

Évoluer sans embourgeoiser

Youville connaît actuellement un second souffle, notamment avec la création de l’Association citoyenne et commerciale de Youville (ACCY).

À l’origine, le secteur pouvait compter sur l’implication sans faille de ses citoyens, très impliqués dans le comité Youville. Les commerçants sont désormais directement impliqués dans le processus de revitalisation, grâce à l’ACCY.

«C’est pour nous la cerise sur le sundae, il y a quelque chose de concret qui est en train de se créer. Le terreau est à mon sens assez fertile à Youville pour que cela fonctionne bien», sourit Joakim Lemieux, responsable de la vie associative au Comité Youville.

Joakim Lemieux, qui relate d’un achalandage de plus en plus fort chaque année à la Station Youville, tempère toutefois. Pour elle, la revitalisation ne peut se faire si elle génère de l’embourgeoisement, témoignant qu’«il faut aussi penser aux populations les moins favorisées du quartier».

Les bourses de PME MTL Centre-Ouest, dont le JDV vous faisait récemment état, permettront en outre l’installation de nouveaux commerces sur l’artère Lajeunesse. Pour Joakim Lemieux, l’avenir de Youville semble donc très brillant. Celle-ci aurait même eu vent de plusieurs commerces bien connus de l’arrondissement qui souhaiteraient s’y installer. Affaire à suivre…

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Meiji & Co: des savons transformés en aventure entrepreneuriale

Au cœur d’Ahuntsic-Cartierville, dans le secteur Chabanel, se cache la savonnerie Meiji…
Escouade mobilité déneigement

L’entreprise Boily déneigement cesse ses activités

  Laissant plusieurs personnes et entreprises sans déneigement en plein mois de…

Rue Lajeunesse: création de l’Association commerciale et citoyenne Youville

À Ahuntsic, la rue Lajeunesse voit la naissance de l’Association commerciale et…
Épicerie Maxi

Deux Maxi ouvriront à Ahuntsic en 2024

L’année prochaine, deux épiceries Maxi ouvriront à Ahuntsic, a confirmé le Journal…