ciuss

Deux cliniques du nord de Montréal, l’une sur Gouin Est et l’autre sur Salaberry, pourraient devenir des « supercliniques » d’ici 2018. En devenant une sorte de mini-hôpital avec toute une gamme de services spécialisés, ces cliniques bien équipées devraient permettre de désengorger les salles d’urgence des hôpitaux du nord de la métropole, même si le Centre hospitalier Sacré-Cœur (taux d’occupation de 93%) et l’hôpital Fleury (61%, seulement) n’étaient pas parmi les salles d’urgence les plus achalandées en début de semaine.

Journaldesvoisins.com a tenté de connaître les noms des cliniques de type Groupe de médecine familiale (GMF) qui ont postulé pour devenir des supercliniques dans le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l‘Île-de-Montréal, l’un des CIUSSS ayant le moins de médecins de famille au Québec.

Il y a quelques semaines, le ministre la Santé et des services sociaux, Gaétan Barrette, annonçait l’ouverture d’une première clinique (il devrait éventuellement y en avoir 50) dans Saint-Laurent, voisin de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

« Plus d’une quarantaine de groupes de médecins ont à ce jour démontré un intérêt à devenir des supercliniques et ont contacté le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à cet égard », a confirmé Caroline Gingras, l’une des porte-paroles des relations avec les médias au plus gros ministère québécois.

L’annonce de la création de la première superclinique, Le Plein Ciel, a eu lieu à la mi-novembre. Les autres annonces se feront en temps opportun, d’ici l’élection de 2018.

Selon le ministère, plusieurs étapes et discussions sur les exigences du programme ministériel sont préalables au dépôt d’un projet (ex.: des GMF veulent connaître le nombre de consultations qu’ils ont réalisées au cours des 12 derniers mois auprès de patients non-inscrits dans le GMF).

Bref, on comprend que les cliniques sont en pourparlers avec Québec, et il serait prématuré, selon le ministère,  de divulguer leur identité.

Journaldesvoisins.com a toutefois eu confirmation que la Clinique d’urgence de Salaberry, située dans le centre commercial les Galeries Normandie, songe à devenir une superclinique. Cet établissement médical sans rendez-vous a déjà une excellente réputation si l’on se fie aux personnes rencontrées dans la salle d’attente.

La responsable des relations médias de la clinique nous a confirmé l’intérêt de ses dirigeants, alors que cela n’était pas le cas plus tôt cet automne.

Si elle devient superclinique,  Salaberry aurait l’avantage d’être la plus proche de l’hôpital du Sacré-Cœur.

Gouin Est

A l’est du vaste territoire de notre CIUSSS (en gros, le nord de la ville, des autoroutes 13 à 25, un énorme territoire englobant cinq ex-CSSS), il est surprenant de constater que la populaire clinique Désy (au coin des boulevards Lacordaire et Henri-Bourassa, juste en face du CLSC Montréal-Nord), ne soit pas au nombre des candidats.

La Clinique médicale Gouin, située dans le giron des résidences Cascades et Angelica (au 3520 Gouin Est) aurait de son côté également entrepris des discussions avec Québec.

La Résidence Les Cascades fait partie d’un ensemble jumelé à une seconde tour, la Résidence Angelica, qui compte déjà un CHSLD et un centre de jour. L’ensemble est localisé en face de l’Hôpital Marie-Clarac. Cette clinique a l’avantage de desservir une forte population âgée. Sa localisation permet déjà à des centaines d’aînés de limiter leurs déplacements lors de consultations.

Malgré cinq appels placés à cette clinique, on a refusé de répondre à nos demandes d’entrevues.

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard était passé dans le secteur lors de la campagne électorale en 2014, un passage « obligé » à chaque campagne électorale provinciale des libéraux et ce, depuis belle lurette.

Même si l’on se trouve dans le nord-ouest de l’arrondissement Montréal-Nord (et à quelques rues d’Ahuntsic), sachons qu’une bande du territoire située le long de la rivière se trouve dans la circonscription de la ministre déléguée à la Santé, Marie Montpetit.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COVID-19 : la quatrième vague s’estompe dans Ahuntsic-Cartierville

Après avoir été en tête des arrondissements montréalais les plus touchés par…

Sacré-Coeur: heureux mariage de l’ancien et du nouveau

En plus du nouveau Centre intégré de traumatologie, la nouvelle aile qui…

Sacré-Cœur : le XXIe siècle au cœur d’un hôpital (presque) centenaire

Dans les prochaines semaines, le nouveau Centre intégré de traumatologie, de l’Unité…

En direct de la Ferme de Rue: Gérer la sécheresse

Malgré l’état avancé de la saison, il n’est pas trop tard pour…