Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Deux parcs intérieurs pour tout-petits inaugurés dans Ahuntsic-Cartierville

Des jeunes s'amusent dans les nouveaux parcs intérieurs du quartier (Photo: Philippe Rachiele)

Des jeunes s’amusent dans les nouveaux parcs intérieurs du quartier (Photo: Philippe Rachiele)

Dans le cadre de la première semaine nationale des tout-petits, le comité 0-5 ans de la Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville a inauguré la semaine dernière deux nouveaux parcs intérieurs à Ahuntsic-Cartierville.

Inauguration du projet pilote (Photo: Philippe Rachiele)

Inauguration du projet pilote (Photo: Philippe Rachiele)

L’inauguration de La Marelle du YMCA Cartierville et La Marelle de l’église St Joseph de Bordeaux a eu lieu vendredi dernier, au sous-sol de l’Église St-Joseph de Bordeaux, en présence du maire d’Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier, de la conseillère du district d’Ahuntsic, Émilie Thuillier et de la directrice du bureau de circonscription de Mélanie Joly, Véronique Papineau.

Une quarantaine d’enfants du CPE Château de Grand-mère se sont amusés tout au long de la conférence de presse.

Les nouveaux parcs intérieurs sont des espaces aménagés pour permettre aux enfants et à leurs parents de bouger, pendant les mois froids de l’hiver. Le comité 0-5 ans a plusieurs activités pour encourager l’activité physique et le développement moteur des enfants, mais il est souvent difficile de convaincre les familles de se déplacer en hiver.

« C’est comme aller au parc, mais avec un toit sur la tête et du chauffage », précise Audrey Lemay, éducatrice plein air à la TCJBC et coordonnatrice du projet.

Que retrouve-t-on dans ces locaux?

  • Un coin cirque : échasses, diabolo, articles de jonglerie, vélo d’équilibre, etc.
  • Un coin 0-18 mois : module, portique
  • Un coin jeu symbolique (cuisine)
  • Un parcours : tunnel, obstacles variés, poutre d’équilibre, trampoline, etc.
  • Un coin lecture : pouffe, livres, tapis
  • On y trouve aussi des petites voitures, des ballons des quilles, un jeu de marelle et un jeu de poches

Il n’y aura pas d’animateur, ni d’horaire d’activités – ainsi chaque enfant pourra utiliser le matériel librement.

Les deux parcs seront ouverts deux matinées par semaine, soit les mardis et jeudis de 9 h à midi pour La Marelle de l’église St-Joseph de Bordeaux et les mercredis et samedis de 9 h à midi pour La Marelle du YMCA Cartierville.

(Photo: Philippe Rachiele)

(Photo: Philippe Rachiele)

« Le parc intérieur répond à un besoin des enfants du quartier puisque plusieurs d’entre eux n’ont pas la chance d’être stimulés au niveau moteur et que l’hiver les familles sortent beaucoup moins jouer dehors », explique Alain Leblond, Directeur des loisirs l’Acadie.

Près de 40% des enfants de 0 à 5 ans vivent dans une famille qui a un revenu sous le seuil de faible revenu après impôt et, par conséquent vivent dans un logement peu propice pour bouger. « Les parents se préoccupent du bruit que leurs enfants font pour ne pas déranger les voisins, ce qui rend l’activité physique des enfants à l’intérieur difficile », explique Dorothée Lacroix, organisatrice communautaire du CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal.

Ce projet-pilote est l’œuvre du comité 0-5 ans et a obtenu le soutien de plusieurs partenaires, tels que les loisirs l’Acadie et Ste-Odile, le YMCA Cartierville, la Fabrique Saint Joseph et la Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville.

Il a fallu un budget d’environ 14 000 $ pour démarrer le projet (surtout pour l’achat de matériel). Le fonctionnement des parcs coûtera environ 7500 $ par an (pour les surveillants, et la location du sous-sol). La contribution demandée aux familles (15 $ annuellement) permettra de renouveler le matériel.

Le projet se poursuivra jusqu’en avril, lorsque son impact sera évalué.

Aider les familles vulnérables

Lors de l’inauguration, une exposition-photos montrait l’ensemble des actions mises en place pour améliorer le développement des enfants du quartier.

Dans Ahuntsic-Cartierville, 39 % des enfants de moins de 5 ans vivent dans un ménage sous le seuil de faible revenu (comparativement à 29 % à Montréal) et 31 % des enfants de moins de 5 ans sont vulnérables dans au moins un domaine de maturité scolaire.

Dorothée Lacroix (Photo: Philippe Rachiele)

Dorothée Lacroix (Photo: Philippe Rachiele)

Depuis plusieurs années, le comité 0-5 ans reçoit un soutien financier de 500 000 $ pour mettre en œuvre diverses actions. Mais d’ici 2019, les 300 000 $ provenant d’Avenir d’Enfants ne seront plus disponibles et le comité cherche déjà à assurer la pérennité des activités et des services offerts.

« Compte tenu de l’ampleur du financement (300 000$), le comité 0-5 ans travaille d’ores et déjà pour identifier pour chaque projet la solution la plus adaptée. Plusieurs avenues sont envisagées », explique Mme Lacroix.

Le comité songe, entre autres, à trouver d’autres partenaires financiers, à intégrer certaines activités à l’offre de service régulière des centres de loisirs et à mettre en commun les ressources d’organismes de différents quartiers.

Plusieurs activités sont à risque si le financement n’est pas au rendez-vous. On pense notamment à ces programmes qui ont rejoint des centaines d’enfants, comme :

  • Ateliers d’éveil à la lecture et à l’écriture (plus de 680 enfants)
  • Ateliers d’éveil à la musique et au théâtre (190 enfants)
  • Festival Je lis, tu lis (800 enfants)
  • Programme Bouger et grandir en santé (plus de 1100 enfants)
  • Programme Jardinez et mangez santé (109 activités de potages, plus de 1500 enfants participants)
  • Programmation plein air dans les parcs (556 jeunes)
  • Club des 10 amis (camp de jour de préparation à l’entrée à l’école pour les enfants de 4 ans) (plus de 70 enfants)
  • Plaisirs d’été : programmation estivale diversifiée et adaptée aux enfants âgés de 0-5 ans (845 enfants)

Renseignements:

La Marelle Saint-Joseph-de-Bordeaux : 514 856-2224

La Marelle YMCA Cartierville : 514 872-6016