OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce ne sera pas l’OSM, mais l’OBAC! L’OBAC, pour Orchestre des berges d’Ahuntsic-Cartierville, un orchestre éphémère de 22 musiciens, dont l’idéateur est Clément Canac-Marquis, le fondateur de Concerts Ahuntsic en fugue (CAeF). Et c’est peut-être encore mieux, puisqu’il s’agit d’un concert de musique classique, sur mesure, destiné aux résidants d’Ahuntsic-Cartierville, qui sera donné au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, le dimanche 12 août prochain, en soirée. Les élus ont voté en ce sens un budget de 10 000 $, pour l’organisme ahuntsicois, à l’occasion du dernier conseil d’arrondissement. Et la députée de la circonscription de Crémazie (Maurice-Richard), Marie Montpetit, met l’épaule à la roue pour un montant équivalent.

L’OBAC est un orchestre éphémère qui, une fois par an,  le temps du Festival de Concerts Ahuntsic en fugue, réunira des musiciens professionnels de nos plus grands orchestres et des solistes reconnus, afin d’offrir gratuitement à la population d’Ahuntsic-Cartierville un grand concert de musique classique sur les berges de l’arrondissement.

Vingt-deux musiciens et un chef d’orchestre sous un chapiteau, seront ainsi en vedette durant cette prestation musicale concoctée expressément par Concerts Ahuntsic en fugue (CAeF). dans un grand concert de musique classique, mais sur des airs connus et déjà entendus, qui sera donné en plein air le dimanche 12 août, à 20 h, devant le chalet du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, pour la première édition.

«Cette possibilité de donner un tel concert dans un parc-nature est un événement unique, signale le musicien et idéateur, Clément Canac-Marquis, puisque l’obtention d’une telle autorisation par le Service des grands parcs est unique.»

L’OBAC sera sous la direction de Mathieu Gaudet, également pianiste. Il s’agira majoritairement d’un orchestre de cordes, et clavecin. Le public y entendra entre autres des œuvres de Bach, Handel, Vivaldi, Dvořák, ainsi que l’Hymne à l’arrondissement créé à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, chanté et joué l’an dernier.

Créer des liens interculturels

Le fondateur de CAeF et idéateur de l’OBAC a également signalé qu’une oeuvre composée par Showan Tavakol, un Montréalais d’origine kurde né à Téhéran, est également au programme.

Les répétitions doivent commencer incessamment et auront lieu à la Maison de la Culture.

«Ce sont des musiciens de haut niveau, des professionnels, quelques chambristes (ndlr: qui se produisent dans des orchestres ou groupes de musique de chambre) et d’autres, qui feront partie de l’OBAC», précise Clément Canac-Marquis, qui ajoute: «Ce sera un programme très accessible et les citoyens pourront rencontrer les musiciens avant, vers 18 h 30».

Le concert présentera offrira aussi des prestations de quelques solistes, musiciens et interprêtes, dont la soprano Magali Simard-Galdès qui a interprété l’Hymne de l’arrondissement créé à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, l’année dernière.

Modus operandi

Les spectateurs apporteront leurs chaises ou leurs jetés et pourront s’asseoir  au pied de la colline ou sur la colline même.

«Les résidants pourront venir pique-niquer avant. Ils viendront en vélo, à pied, ou en voiture», ajoute M. Canac-Marquis qui précise qu’il y aura aussi des endroits pour garer les voitures.

En cas de mauvais temps, le concert sera présenté à l’église Saint-Paul-de-la-Croix.

 

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Ahuntsic-Cartierville, notre petite ville à nous…

La pandémie a amené plusieurs personnes à déménager en région. Or, elle…

L’arrondissement met le paquet pour (essayer de) briser la glace

Une pluie verglaçante a créé une solide couche de glace sur le…

Tentative d’incendie d’un salon de coiffure boulevard de l’Acadie

Un début d’incendie s’est déclaré au salon de coiffure Bella situé près…

Sacré-Cœur : le XXIe siècle au cœur d’un hôpital (presque) centenaire

Dans les prochaines semaines, le nouveau Centre intégré de traumatologie, de l’Unité…