Inauguration de la statue de Maurice-Richard par les enfants de Maurice Richard, à droite. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Dorénavant, ceux qui se rendront à l’aréna Ahuntsic pourront admirer une statue en cire grandeur nature de Maurice Richard. Par ailleurs, une nouvelle salle multifonctionnelle a pris le nom d’un autre grand nom du hockey qui a vécu également à Ahuntsic, Mike Bossy.

La statue qui trône maintenant à l’entrée de l’aréna se trouvait au musée Grévin de Montréal, au Centre Eaton, qui fut fermé en 2021 après une année d’inactivité due à la pandémie de COVID-19.

« Je faisais mon jogging de huit kilomètres tous les jours et à la fin j’achetais un journal. C’était mon trophée. Je découvrais que le musée Grévin proposait aux familles des personnalités exposées de récupérer leurs statues », raconte Martin Longchamps, président de l’Association de hockey mineur des Braves d’Ahuntsic.

M. Longchamps appelle alors Maurice Richard junior, le fils du « Rocket », dans le but de reprendre la statue de son père qui a failli devenir propriété du Canadien de Montréal.

Restriction de la pandémie oblige, elle s’est finalement retrouvée dans le sous-sol de la maison de M. Longchamps en attendant d’être exposée.

Rendre un hommage soutenu à Maurice Richard dans le quartier où il est né et où il a grandi – il a habité à Bordeaux avant d’acheter sa maison sur la rue Péloquin –, c’est un peu la mission que s’est donné M. Longchamps avec les Braves et l’appui de la famille Richard.

« On ne s’attendait pas à autant, notamment quand on a nommé le comté Maurice-Richard. Je dirais qu’on est très satisfait », souligne Maurice Richard junior.

Une murale célèbre sur la Promenade Fleury rend également hommage au « Rocket » dans son quartier.

Une autre réalisation majeure aurait été de donner le nom du célèbre joueur de hockey au parc où se trouve l’aréna Ahuntsic. «Ça aurait été l’ultime action pour nous», note M. Richard.

Marquer les lieux

Actuellement, c’est l’aréna du Parc olympique, domicile de l’équipe nationale de patinage de vitesse sur courte piste, qui porte le nom du « Rocket ».

« On a donné son nom à un aréna de patinage de vitesse alors que nous avons beaucoup de grands patineurs au Québec et il n’y a rien qui leur rend hommage à Montréal », observe M. Longchamps.

Il pense que renommer l’amphithéâtre de patinage de vitesse du nom d’un champion de cette discipline permettrait alors de ramener le nom de Maurice Richard à Ahuntsic.

« Je peux vous indiquer exactement la place où il s’asseyait chaque fois avec ses garçons [à l’aréna Ahuntsic]. Il a investi du temps et de l’énergie ici, à cinq minutes de marche de chez lui », relève M. Longchamps.

Cela permettrait aussi de rapporter en même temps la grande statue en bronze située devant l’aréna Maurice-Richard et l’exposer à l’extérieur de celui d’Ahuntsic.

Maurice Richard a joué avec les Canadiens de Montréal jusqu’en 1960. En 23 ans, son équipe a remporté huit Coupes Stanley, dont cinq consécutives, entre 1956 et 1960.

Le nom de Maurice Richard est lié à l’Histoire du Québec car il est associé à l’émeute du Forum en 1955, considérée parfois comme l’événement déclencheur de la «Révolution tranquille».

Il est aussi le fondateur du club de hockey mineur Les Braves d’Ahuntsic, il y a 67 ans.

Les filles de Mike Bossy entrent pour la première fois dans la nouvelle salle de conférence Mike-Bossy, à l’aréna Ahuntsic. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Se souvenir de Mike Bossy

Décédé en avril 2022, le joueur de hockey Mike Bossy a patiné à Ahuntsic longtemps avant de devenir la légende qu’il fut. Comme Maurice Richard, lui aussi a marqué 50 buts en 50 matchs. C’était en 1981.

« Mon père était un marqueur, mais c’était aussi un grand homme, un mari, un père et un grand-père. La reconnaissance que nous recevons aujourd’hui en son nom, par l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et l’Association des Braves d’Ahuntsic, est bien spéciale. Nous sommes heureuses de savoir que mon père a aussi marqué vos vies sportives et médiatiques », a déclaré sa fille, Tanya Bossy.

La salle Mike-Bossy est un nouvel espace qui peut servir autant aux réunions qu’aux projections vidéos. Elle est décorée de photographies rappelant le parcours sportif de Mike Bossy depuis ses débuts au hockey mineur jusqu’à ses succès dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

La patinoire de l’aréna Ahuntsic lors du début du festival Bravy. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Festival Bravy

La cérémonie d’hommages à Maurice Richard et à Mike Bossy se tenait en parallèle du traditionnel festival Bravy, organisé par les Braves d’Ahuntsic, cette fin de semaine. Il regroupe cette année près de 850 jeunes de moins de sept ans venus d’une soixantaine de clubs de la région métropolitaine et de Montréal.

Durant deux jours, les jeunes hockeyeurs participent à un événement qui les met en lumière dans une ambiance de grand tournoi. Des médailles et des cadeaux sont remis aux jeunes sportifs en souvenir de leur participation.

Le gin « les Braves sur glace ». (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Braves sur glace

La microdistillerie La Ponce, de Drummondville, a permis à l’association de hockey mineur de donner son nom à un nouveau gin, les Braves sur glace. En attendant de le retrouver sur les tablettes de la Société des alcools du Québec (SAQ), il a été présenté officiellement durant la cérémonie.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Photoreportage: le Spot ouvre ses portes à Ahuntsic

Le salon de barbier Le Spot a ouvert ses portes dans Ahuntsic…
Budget participatif Projet Ligne verte Millen

Budget participatif, 12 projets concernent Ahuntsic-Cartierville

Les résidents de Montréal âgés de 12 ans et plus ont jusqu’au…

COMMUNIQUÉ : La Ville de Montréal annonce un soutien financier de 10 M$ pour la protection et le développement de 3 projets d’ateliers d’artistes 

MONTRÉAL, le 9 juin 2023 – La Ville de Montréal est heureuse…

Les nouvelles brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 26 février

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de…