Des intervenants de l’organisme de Pause Famille. (Photo: Courtoisie)

L’organisme communautaire Pause Famille est situé sur la rue Laverdure, dans Ahuntsic, depuis plus de 20 ans. Cet organisme vise à aider les familles du quartier qui en ont besoin, entre autres à l’aide de dons et d’activités parent-enfant. 

Lorsque l’on entre dans les locaux de Pause Famille, on peut entendre la joie ambiante. Un xylophone jouant une drôle de mélodie accompagne les typiques rires perçants de plusieurs jeunes enfants. Les bambins sont divisés en petits groupes qui sont chapeautés par des éducateurs attentifs. 

Concrètement, Pause Famille se décrit comme étant « un organisme communautaire autonome qui s’adresse aux familles d’Ahuntsic ayant des enfants âgés de 0 à 5 ans et plus spécifiquement aux familles aux prises avec des conditions de vie difficiles. »

Pause Famille organise une grande variété d’activités. (Photo: Courtoisie)

La directrice générale de l’organisme, Chrystiane Meilleur, est bien fière en évoquant l’engagement des employés et des bénévoles qui contribuent au succès de Pause Famille. 

« Nous avons 14 employés, dont des éducatrices spécialisées, ainsi que plusieurs bénévoles qui nous aident beaucoup, dit-elle. Ils aident énormément les familles. » 

Une variété d’activités

Chaque semaine, Pause Famille offre plusieurs ateliers permettant aux enfants et aux parents de s’amuser. La directrice générale est particulièrement enthousiaste lorsqu’elle décrit la nouvelle activité appelée Artégration. 

« En Artégration, les enfants sont pris en charge par une éducatrice spécialisée, et les parents peuvent parler ensemble et faire de l’art, décrit Mme Meilleur. C’est très spécial, car ces parents n’ont pas toujours la chance d’avoir un moment en communauté pour s’exprimer. » 

Les œuvres produites dans le cadre de ces ateliers seront exposées à la Maison de la culture Ahuntsic lors des Journées de la culture, en septembre 2020. Une fois par mois, Pause Famille organise également une «ruche» d’art, ouverte à tous, dont le but est de favoriser les rencontres entre les gens de la société d’accueil et les gens issus de l’immigration. 

« Toutes nos activités sont faites pour rassembler les gens, mais il y a toujours une démarche d’intervention derrière [les activités], mentionne la directrice générale de l’organisme. […] Notre objectif ultime est que les enfants aient les meilleures chances possibles de réussir à l’école. »

Les employés de Pause Famille effectuent à l’occasion des visites directement chez les familles, notamment pour s’assurer que tout se passe bien. De plus, l’organisme monte des activités dans les habitations à loyer modique (HLM), et met sur pied des événements où parents et enfants jouent ou font la cuisine ensemble. 

Des partenariats indispensables

Une bonne partie de l’argent que Pause Famille reçoit provient de ses partenariats. L’organisme compte plusieurs entreprises qui lui sont associées, dont quelques-unes qui sont situées dans Ahuntsic. 

« Il va y avoir un marché de Noël aux Jardins Millen, dont les fonds vont à Pause Famille, explique Mme Meilleur. De plus, nous avons la chance de bénéficier de tricots faits par des résidentes des Jardins. » 

Certaines entreprises partenaires de l’organisme offrent plutôt des services, des bénévoles corporatifs aidant Pause Famille à organiser des activités, par exemple. 

Le restaurant Les Cavistes, sur Fleury Ouest, offre même un dessert spécial nommé «Grand Cœur » pour permettre aux gens de donner de l’argent à Pause Famille tout en mangeant. Sur les 13$ que coûte le dessert, 10$ sont remis à l’organisme. 

Un comptoir de dons

Afin d’aider les familles du quartier, Pause Famille récolte du matériel, par exemple des jouets ou des vêtements. Pour ce faire, l’organisme compte sur un comptoir de dons. Les familles en difficulté peuvent ainsi aller au comptoir et bénéficier de ces dons. Le comptoir d’aide est entièrement géré par des bénévoles qui s’impliquent auprès de Pause Famille. 

« Évidemment, nous acceptons tout don! » s’exclame Mme Meilleur en souriant.

Pour un organisme comme Pause Famille, chaque don est réinvesti dans le but d’aider la communauté. 

L’organisme aide, en majorité, des familles qui sont récemment arrivées au Canada. Selon son rapport 2018-2019, Pause Famille a pu aider 304 familles provenant de 51 pays différents l’an dernier.

Cependant, toute famille dans le besoin est la bienvenue dans les locaux de l’organisme. 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Déménagement de l’œuvre d’art de Guerino Ruba

L’œuvre d’art de cinq tonnes, «Limite temps» de Guerino Ruba qui était…

Le Pacte s’étend aux écoles

À l’heure où plusieurs centaines de milliers d’étudiants sortent dans les rues d’Europe…

Le coin des commerçants – Semaine du 22 mars 2019

Quartier Fleury Ouest Le spectacle de l’humoriste Julien Tremblay au FLO-FEST aura…

Des chantiers de nuit, alors qu’on dort ?

Alors que l’arrondissement compte de nombreux chantiers sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville, la…