La Chasse-Balcon s’invite sur les balcons des Montréalais pour jouer leur répertoire de musique traditionnelle. (Photo: courtoisie La Chasse-Balcon)

C’est l’heure de pratiquer vos meilleurs pas de danse traditionnelle québécoise! La Chasse-Balcon, un festival de musique traditionnelle «pop-up», débarque à Ahuntsic ce vendredi 26 mai.

Les amateurs de musique traditionnelle québécoise seront servis cette semaine, avec la venue de la Chasse-Balcon à Ahuntsic. D’autres arrondissements accueilleront eux aussi l’édition 2023 du festival, tels que Verdun le 25 mai, Hochelaga le 27 mai et Ville-Marie le 28 mai.

L’événement s’invite donc dans notre arrondissement ce vendredi 26 mai de 17 h à 18 h. Le concert aura lieu sur un balcon mystère situé sur le boulevard Olympia (entre les rues Fleury et Prieur Est). Suivez le son de la musique pour vous rendre à cette soirée festive et éphémère, qui promet de vous faire swinger.

Chaque année, la Chasse-Balcon choisit des balcons de particuliers à travers Montréal, tenus secret jusqu’à la dernière minute, pour y jouer de la musique traditionnelle. Quelques rares indices sont offerts plusieurs semaines avant l’événement afin de faire découvrir le lieu, mais l’adresse exacte n’est jamais donnée.

«C’est quelque chose d’extrêmement difficile de faire le choix du balcon, parce que les gens nous écrivent tellement de belles choses!» témoigne Catherine Planet, violoniste et fondatrice de la Chasse-Balcon, soufflant au Journal des voisins que le balcon élu à Ahuntsic appartient à une maison qui fête son 100e anniversaire.

Conçue en 2014 et lancée en 2015, la Chasse-Balcon lance cette année sa 8e édition (avec une année de pause durant la pandémie). Pour son grand retour post-pandémie, celle-ci promet une ambiance tout aussi endiablée que l’origine de son nom, tiré de la vieille légende québécoise de la Chasse-galerie.

Rassembler la communauté

Le concept de la Chasse-Balcon a été inspiré à Catherine Planet par quatre années passées en Louisiane. De 2010 à 2014, elle y découvre l’histoire de l’Acadiane: une région au sud de la Louisiane où nombre d’Acadiens se sont installés en 1755.

Longtemps ostracisée, cette population francophone retrouve sa fierté culturelle avec l’explosion de la culture cajun dès 1950: le français, dont l’usage a longtemps été puni, est revalorisé et la musique cajun s’immisce partout en Louisiane.

«Ça m’a beaucoup inspirée, le pouvoir de la musique traditionnelle. [Elle] joue beaucoup sur la fierté identitaire, et pour moi, c’est la base de la Chasse-Balcon: on a besoin de s’aimer soi-même pour être capable de s’ouvrir à l’autre», explique Catherine Planet, qui lance d’abord le projet dans le cadre de sa maîtrise en communication, recherche et création à son retour de Louisiane.

«J’avais envie de retrouver dans ma ville ce que j’avais vécu en Louisiane. Les voisins qui se parlent, les gens qui sortent jouer de la musique sur leur balcon, qui cuisinent le gombo, tout le monde vient se servir… C’est très festif là-bas», ajoute-t-elle, témoignant des liens forts qui se créent désormais entre voisins grâce à son festival musical.

Catherine Planet semble bien avoir gagné son pari: beaucoup de participants déclarent être devenus amis avec leurs voisins grâce à cet événement festif qui survient chaque année à Montréal.

Les citoyens qui ont offert leur balcon distribuent d’ailleurs par eux-mêmes les feuillets de la Chasse-Balcon dans leur quartier respectif, ce qui ne manque pas de renforcer la cohésion sociale.

Une édition spéciale

Pour le retour de la Chasse-Balcon (affectée par plusieurs années de pandémie et d’interdiction de rassemblements), un compositeur québécois est désormais mis à l’honneur du festival chaque année.

Pour l’édition 2023, les musiciens joueront donc le répertoire de Claude Méthé, violoniste dont les airs sont souvent repris dans la musique traditionnelle québécoise.

Un genre musical qui souffre encore d’une réputation «poussiéreuse» due à sa présence médiatique très discrète, selon Catherine Planet. Celle-ci affirme qu’un réel engouement se crée de plus en plus pour le genre: les jeunes musiciens seraient d’ailleurs nombreux à être curieux de le jouer.

La Chasse-Balcon n’en est pas à sa première visite sur notre territoire. En 2022, elle était venue donner une représentation en pré-festival, lors du Festival Trad Montréal, organisé par l’EspaceTrad à la Maison de la culture Ahuntsic.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Paul Nadeau
Paul Nadeau
1 Année

J’ai reçu cette info lettre le matin du 27. J’aurai aimé participer aux festivités du chasse balcon, le 26….
Il y a moyen d’avoir l’info en amont des événements?

Leïla Fayet
Admin
1 Année
Répondre à  Paul Nadeau

Bonjour,
En effet, vous pouvez accéder en tout temps aux publications quotidiennes du Journal des voisins à cette adresse, Journal des voisins et ainsi être informé de l’actualité de l’arrondissement au jour le jour.
Vous avez aussi la possibilité de consulter notre Calendrier d’événements qui donne des informations sur des événements qui se déroulent dans Ahuntsic-Cartierville.
L’article sur La Chasse-Balcon a été publié le 24 mai.
Merci de nous lire et de nous suivre si attentivement à travers l’infolettre !
La Rédaction

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Événements en juin à ne pas rater à Ahuntsic-Cartierville

L’Esplanade Louvain : deux ambiances jusqu’en octobre! L’Esplanade Louvain offre, d’une part,…

Une nouvelle murale aux portes de la Promenade Fleury

La murale «La porte ou”verte”» constitue la troisième œuvre urbaine d’envergure de…

Un cœur en automne – un texte de fiction sur l’amour de Nicolas Bourdon

Mon ami et moi achevions un excellent repas au Petit Flore. Il…

Un humoriste, un texte de fiction de Nicolas Bourdon

Dans son cours d’interprétation à l’École nationale de l’humour, le professeur enjoignait…