Capture d’écran de l’édifice Albert-Dumouchel. (François Robert-Durand, archives JDV)

La Maison de la culture Ahuntsic devrait connaître dans les prochaines années une véritable cure de rajeunissement. L’entrée principale sera relocalisée sur la rue Fleury et être davantage affichée.

Un intérieur rénové et réaménagé offrira un lieu plus confortable et plus accueillant, promet-on. Il est prévu qu’on change l’accès principal du bâtiment, actuellement sur la rue Lajeunesse, donc le même que pour la bibliothèque, pour faire de la façade sur la rue Fleury l’entrée de cet institution culturelle.

On abat les murs et on agrandit le passage. On suggère une meilleure accessibilité et plus de verdissement. Le gros chantier devrait s’étaler entre 2025 et 2026. Les premiers jalons de ces grands changements commencent à être mis en place.

Le 5 juin, le conseil d’arrondissement a octroyé un contrat de 65 520 $ à Patriarche Architecture inc. en vue de la réalisation d’un programme fonctionnel et technique pour le projet. Ce sera le premier plan de réaménagement avant les plans d’architecture pour la construction. Une ébauche des aménagements a été présentée en ateliers avec des citoyens le 7 juin.

Le Café de Da en péril?

Le Café de Da deviendra un espace ouvert, mais son aménagement est encore à imaginer. Ce lieu, désigné initialement comme café Internet, a pris le nom de la grand-mère de Dany Laferrière, écrivain, membre de l’Académie française et résident d’Ahuntsic-Cartierville. L’espace a été inauguré en présence de l’auteur en 2011.

C’est toujours un endroit où des ordinateurs sont mis à la disposition du public. Mais le Café de Da est aussi un lieu d’exposition, de rencontres et d’activités particulières comme le Cercle de parole de l’organisme Concertation Femme.

«L’intimité qu’offre le lieu permet aux personnes réunies de s’exprimer plus librement que si elles étaient dans un espace ouvert», a observé Maysoun Faouri, directrice de Concertation Femme. Elle aimerait bien préserver le Café de Da en son état actuel.

Joseph André, artiste multidisciplinaire originaire d’Haïti, a assuré que le Café de Da est un des meilleurs lieux de diffusion culturelle, notamment pour les communautés immigrantes.

Édifice Albert-Dumouchel

La Maison de la culture partage l’édifice avec la bibliothèque d’Ahuntsic, situé en face du parc Ahuntsic. Il a pris le nom d’Albert Dumouchel, graveur québécois et ancien résidant du boulevard Gouin.

Ce bâtiment industriel où était fabriquée de la crème glacée appartenait à sa construction à la Domestic Brand, avant d’être vendu en 1949 à la firme Lowney. Cette compagnie a disparu en 1999. C’est à ce moment-là que la Maison de la culture Ahuntsic qui se trouvait au parc de la Visitation a emménagé dans ces lieux. À l’étage qu’elle occupe se trouvaient les congélateurs et les machines de fabrication de la crème glacée.

Le bâtiment avait abrité durant quelques années aussi une épicerie Provigo. Début 2020, la bibliothèque avait rouvert après un an de travaux de rénovation pour une facture de 2 millions de dollars.

Avant la pandémie de COVID-19, le Service de nutrition et d’Action communautaire (SNAC) y avait ouvert un café avec service alimentaire.

Selon les divers commentaires entendus lors de l’atelier, le Café de Da perdra son mur, mais il ne perdrait ni sa vocation ni les services qu’il offre à la population.

L’arrondissement et la Ville veulent justement alimenter les architectes et designers avec les suggestions, idées et demandes des usagers.

«Nous consultons présentement les citoyens en amont afin d’orienter les professionnels qui travailleront dans les prochains mois sur le projet», a indiqué le service des communications de l’arrondissement au Journal des voisins.

Consulter en profondeur?

La coopérative de designers Meilleur monde a été mandatée pour mener les ateliers avec les citoyens et synthétiser les propositions pour les remettre aux architectes. Deux ateliers de trois heures chacun ont été organisés le 7 juin.

L’arrondissement assure que les visuels du plan fonctionnel et technique, en principe prêt en novembre, devraient être présentés au public.

«Nous allons évaluer la nécessité de consulter les citoyens tout au long du projet», a-t-on indiqué à l’arrondissement.

En progression

Outre le gros chantier annoncé, plusieurs améliorations se succéderont. Les fauteuils de la salle de spectacle seront remplacés en 2024. Le système de climatisation et de chauffage sera changé en 2024-2025 en même temps que seront menés des travaux sur le toit.

Le deuxième étage, où se trouvent les espaces de répétitions et les bureaux de quelques organismes culturels, devrait aussi être rénové en 2026-2027.

Durant les travaux, les activités de la Maison de la culture seront relocalisés pour maintenir l’offre culturelle.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La Foire des Possibles en plein essor à Ahuntsic-Cartierville

Retrouvez la troisième Foire des Possibles ce samedi 9 septembre au parc…

Le coin communautaire – Semaine du 27 novembre 2023

Exposition l’Art de vivre ensemble: « Retour imaginé » L’exposition annuelle de…

Polémique autour du démantèlement d’un camp d’itinérants à Ahuntsic-Cartierville

Le démantèlement du campement d’itinérants établi près du pavillon d’accueil du Parcours…

Retour sur le conseil d’arrondissement du 8 avril

Le conseil d’arrondissement du 8 avril dernier a eu lieu dans la…