Une partie de la Rue des rêveries (Photo: courtoisie)

Pour l’agente culturelle de la Maison de la culture, Liette Gauthier, il s’agit d’un formidable cadeau en vue de la semaine de relâche : une fresque animée contenant une vingtaine de marionnettes pourra être visitée au 10300, rue Lajeunesse. 

L’œuvre, réalisée par la marionnettiste Lucie Émard, se veut fascinante pour toute la famille. Intitulée La rue des rêveries, la fresque met en scène des marionnettes dans différentes scènes de la vie quotidienne, qu’elles soient chez le coiffeur, dans une rue ou attablées dans un café. 

« C’est beau, c’est minutieux… Nous-mêmes, on prend plaisir à regarder l’exposition, explique Liette Gauthier. On est en train d’organiser le parcours pour que les gens puissent sortir d’ici avec un sourire et un rêve au cœur. »

La visite dure environ 35 à 40 minutes. L’exposition sera en place du mardi 2 au dimanche 7 mars, de 11 heures à 16 heures et il sera possible de rencontrer l’artiste du 2 au 4 mars. De plus, nul besoin de réserver et c’est gratuit! 

Enfin, l’ouverture!

Pour Mme Gauthier et son équipe, le simple fait d’ouvrir la salle d’exposition de la Maison de la culture représente un véritable soulagement. La Maison avait été fermée pendant six mois en raison de la pandémie l’an dernier et lorsqu’elle avait finalement pu rouvrir ses portes à l’automne… la deuxième vague de la COVID-19 a rapidement mis fin à ses activités. 

« Maintenant, on est ouverts jusqu’à la fin du monde, s’exclame Mme Gauthier. On avait une exposition fantastique de Geneviève Oligny que les gens ont pu voir pendant seulement trois jours en septembre. On a dû la faire sur le web, en 3D! » 

La Maison de la culture s’est grandement adaptée à la situation causée par la pandémie. Beaucoup de spectacles ont été donnés en webdiffusion dans la dernière année, dont Le journal des confinés et, plus récemment, un rigodon pour enfants. 

« J’essaie beaucoup de choses, souligne Liette Gauthier. Pour le rigodon, j’ai écrit à toutes les écoles du quartier et on devait avoir au moins 500 personnes en ligne. Plusieurs enseignants m’ont dit que les enfants étaient fous de joie! »

D’autres projets pour 2021

Durant la semaine de relâche, la Maison de la culture présentera également une pièce de théâtre musical pour les jeunes de 6 ans et plus intitulée Panique dans le piano. La soirée de théâtre virtuel se tiendra le samedi 6 mars. 

« C’est une première pour nous, je n’ai aucune idée si les familles vont être au rendez-vous. C’est une autre chance qu’on prend, mais c’est un très bon spectacle », soutient Mme Gauthier. 

Des compagnies viennent également faire des répétitions dans la Maison de culture afin que l’espace continue à servir au milieu artistique. D’autres spectacles seront présentés virtuellement cette année, et la réouverture de la salle d’exposition permettra à Mme Gauthier et son équipe d’offrir une programmation intéressante « jusqu’à la fin du monde », comme elle le dit si bien!

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Vaccination mobile : rehausser la couverture vaccinale « bras par bras »

Alors que la couverture vaccinale demeure inférieure à 75 % chez les…

Un Noël pas comme les autres (un conte de Noël signé Martin P.-M.) – fin

Le conte de Noël du JDV -FIN-

Fermeture de la station Côte-Vertu: impact mitigé pour les individus; réel pour les commerces locaux

La construction du garage souterrain de la station de métro Côte-Vertu cause…
Enrochement barrage Simon-Sicard à Sophie-Barat PR (2)b

L’équipe Thuillier promet un parcours piétonnier de 11 km

Le projet de Promenade des Berges sur la rivière des Prairies vient…