Boulevard Gouin intersection De Lorimier (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

L’expérience de l’été 2020 sur le boulevard Gouin Est s’est révélée concluante pour l’arrondissement. La rue partagée entre piétons, cyclistes et automobilistes sera de nouveau aménagée en 2021 et elle sera fort probablement allongée. 

Le bilan du projet-pilote, présenté virtuellement jeudi soir par l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, faisait état des succès du projet : un taux de satisfaction de 85 % a été rapporté par l’arrondissement. Bien que certains aspects demeurent à travailler, il est clair que la rue partagée est là pour rester. 

« La rue partagée devrait être vue comme un moyen de contribuer à l’apaisement de la circulation dans le quartier », a souligné Jérôme Normand, conseiller du Sault-au-Récollet. « On veut que les transiteurs se disent “ce bout de rue-là n’est pas favorable à la circulation”, et qu’ils aillent prendre un autre chemin. 

Vue de la rue partagée sur Gouin à l’été 2020 (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Un commentaire qui est revenu à plusieurs reprises chez les citoyens était que le tronçon, allant des rues des Prairies à de Lorimier (un coin de rue), était plutôt court. Toutefois, trois options sont offertes aux résidants du secteur pour la continuation de l’expérience cet été : 

  • Option 1: Prolongation vers l’ouest, jusqu’à la rue de Saint-Firmin
  • Option 2: Prolongation vers l’est, jusqu’à la rue de Martigny
  • Option 3: Maintien du tronçon actuel

Une majorité des gens participant à la rencontre virtuelle ont mentionné qu’ils préféraient l’option 1. Des citoyens voyaient même déjà la possibilité d’établir un lien avec le parc Lomer-Gouin en allongeant la rue partagée vers l’ouest. 

Toutes les opinions envoyées à l’arrondissement d’ici le 11 février seront prises en compte dans le choix du scénario final pour cet été. 

Des aspects à travailler

Deux points sont particulièrement ressortis dans les interventions citoyennes : la vitesse des voitures ainsi que la confusion entre les zones. 

« Il ne faut pas négliger le fait que la proximité du parc de l’île de la Visitation amène une clientèle passagère, a souligné une résidante du secteur. Il y a des conducteurs qui arrivent à grande vitesse sur de Lorimier, tournent sans faire leur arrêt obligatoire et sont surpris par cette nouvelle zone. J’ai vu de nombreux face-à-face où le cœur m’a arrêté. »

L’ajout de dos d’âne a notamment été suggéré par les citoyens afin de délimiter la rue partagée. Le directeur du Développement du territoire d’Ahuntsic-Cartierville, Gilles Côté, s’est engagé à réfléchir à la question. 

Journaldesvoisins.com
Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez l'infolettre du journaldesvoisins.com

et ne manquez aucune nouvelle

Invalid email address
Fermer

Rappelons qu’une limite de vitesse de 20 km/h est en vigueur sur la rue partagée – toutefois, certains automobilistes arrivent rapidement et ralentissent seulement une fois dans la zone. 

La rue partagée sur Gouin est à 20 km/h (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Un autre enjeu est celui du partage de la rue… C’est plus ou moins évident pour les cyclistes et les piétons de garder leurs distances! 

« Faire disparaître la hauteur du trottoir est très dangereux, on a failli se faire percuter par des vélos », a soulevé un citoyen. 

« Il y avait beaucoup de cyclistes qui faisaient des zig-zags entre les piétons », selon une autre résidante du secteur. 

Nouveau lien cyclable à venir

Pour les cyclistes se déplaçant jusqu’au boulevard Gouin afin de profiter de la rue partagée, l’arrondissement a une solution : l’aménagement d’une piste cyclable nord-sud sur la rue de Saint-Firmin. 

« On souhaite connecter Gouin, Prieur, Sauriol et Port-Royal par la rue de Saint-Firmin. C’est prévu à notre plan vélo local depuis un bout de temps, et on le réalise cette année », a annoncé Jérôme Normand. 

Cependant, si l’option 1 est choisie par les citoyens pour la rue partagée, la circulation automobile augmentera sur la rue de Saint-Firmin. M. Normand s’est dit « ambivalent » quant à l’option 1 en raison de cette situation, mais des études de circulation plus approfondies seront à venir pour tenter de favoriser la mobilité dans le secteur cet été.

Vue de la rue partagée sur Gouin à l’été 2020 (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Des problèmes d’environnement persistent sur le boulevard Olympia

Les travaux tirent à leur fin après plusieurs longs mois pour les…

Avis publics – Semaine du 5 février 2021

Cette chronique est offerte à titre gracieux à ses lecteurs et lectrices…

Index alphabétique utile et pratique pour Ahuntsicois et citoyens au temps de la Covid-19

Journaldesvoisins.com a mis cette liste à jour régulièrement avec des nouvelles, des…

Manif pour un retour de piste sur Christophe-Colomb en 2021

C’est au léger son des clochettes de vélos que la manifestation pacifique…