La Clinique de vaccination d’Ahuntsic (Photo: François Robert-Durand).

Pour la troisième semaine consécutive, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a augmenté sensiblement dans l’arrondissement. Dans la dernière semaine, 31 cas ont été rapportés dans l’arrondissement qui affiche un taux d’incidence sur 14 jours deux fois supérieur à celui de l’ensemble de Montréal.

Avec 41 cas par 100 000 habitants dans les deux dernières semaines, le taux d’incidence demeure faible en terme absolu, comparativement au pic de 359 cas/100 000 atteint dans la seule semaine du 5 au 11 janvier.

En date du 19 juillet, Ahuntsic-Cartierville était néanmoins l’arrondissement qui a enregistré le plus de nouveaux cas depuis deux semaines (56 au total) et le seul à compter plus de 30 nouveaux cas cette semaine.

Les hospitalisations encore en baisse

Aucun nouveau décès n’a été rapporté depuis un mois dans l’arrondissement et les hospitalisations sont à leur plus bas.

Il n’y avait, selon le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal, aucun patient hospitalisé à l’unité COVID régulière de l’hôpital Sacré-Cœur de Montréal.

« Nous n’avons plus qu’un seul cas de COVID actif à HSCM qui est actuellement aux soins intensifs », fait savoir la porte-parole du CIUSSS, Marie-Hélène Giguère.

Les statistiques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) faisaient encore état de huit personnes hospitalisées, dont 4 aux soins intensifs, en date du 21 juillet.

Contrairement au MSSS, le CIUSSS ne comptabilise pas dans son bilan les patients qui sont considérés rétablis de la COVID, mais qui nécessitent encore des soins hospitaliers, ce qui peut expliquer cette différence notable.

Vaccination au ralenti

Alors que la contamination est repartie à la hausse dans la dernière semaine dans la province, la campagne de vaccination connait une baisse de régime. Depuis trois semaines, le nombre de doses de vaccin administrées dans la population d’Ahuntsic-Cartierville est en diminution.

Il y a trois semaines, un peu plus de 10 000 personnes avaient tendu le bras pour recevoir une première ou une seconde dose dans Ahuntsic-Cartierville. Ce chiffre est passé à 9343 dans la deuxième semaine de juillet puis à 8238 cette semaine, selon une analyse des données de vaccination compilée par le JDV à partir des chiffres hebdomadaires publiés par la Direction régionale de la santé publique de Montréal (DRSP).

Ahuntsic-Cartierville avait commencé à rattraper son retard en matière de vaccination par rapport au reste de l’île de Montréal, mais le taux de couverture vaccinale à une seule dose demeure nettement plus bas dans l’arrondissement (67,2 %) que dans l’ensemble de l’île (73 %). Le taux de couverture à deux doses dans Ahuntsic-Cartierville s’élève quant à lui à 43,9 %, comparativement à 47 % à Montréal.

Lorsqu’on exclut les moins de 12 ans qui ne sont pas encore admissibles à la vaccination, la couverture à au moins une dose s’élève à 77,9 % et à 50,9 % pour la couverture à double dose dans l’arrondissement.

Les jeunes encore peu vaccinés

Chez les 60 ans et plus, la cible de couverture vaccinale est atteinte et même dépassée avec 76,2 % des 60-69 ans, 84,2 % des 70-79 ans et 83,1 % des 80 ans et plus doublement vaccinés.

Dans le groupe d’âge de 40 à 59 ans, la cible de vaccination à une seule dose est atteinte, avec respectivement 76,5 % de 40-49 ans et 83,2 % des 50-59 ans, mais beaucoup tardent à compléter leur vaccination. En effet, moins de la moitié des 40 à 49 ans ont eu leur deuxième dose et seulement 58,2 % des 50 à 59 ans sont pleinement vaccinés dans l’arrondissement.

Le taux de vaccination demeure par contre nettement en deçà des objectifs, chez les plus jeunes, en particulier chez les moins de 30 ans. Ainsi, à peine les deux tiers des 18-29 ans ont jusqu’à présent été vaccinés, et moins de 30 % d’entre eux ont eu leurs deux doses. Chez les 12 à 17 ans, le taux de couverture vaccinale à au moins une dose s’élève à 58,3 % et le taux de couverture à deux doses est à peine de 12 %.

Ce sont toutefois les jeunes qui sont les plus nombreux à tendre le bras dans Ahuntsic-Cartierville. Plus de la moitié des personnes qui ont été vaccinées dans l’arrondissement depuis une semaine avaient moins de 30 ans, selon les données de la DRSP.

Des cliniques mobiles dans Bordeaux-Cartierville

« Nos travailleurs de quartier continuent de circuler partout sur le territoire du CIUSSS NIM pour aller à la rencontre des jeunes dans les parcs et les centres commerciaux afin de les informer sur l’offre en vaccination. Nous avons toujours les cliniques mobiles qui s’installent dans des endroits stratégiques où la couverture vaccinale est moins élevée », indique Marie-Hélène Giguère.

Des cliniques de vaccination mobile sont prévues le 24 juillet de midi à 18h au Centre communautaire Laurentien (12267 – 12277, boul. Laurentien) ainsi que du 9 au 11 août de 10 h à 18h dans les locaux du Dollarama des Galeries Normandie (2620, rue de Salaberry).

Le CIUSSS précise également d’une «Vaccivan» sera également déployée à partir du 7 août dans les endroits où les remorques de vaccination ne peuvent se rendre.

Au total, un peu moins de 490 000 doses ont été administrées par le CIUSSS sur l’ensemble de son territoire depuis le début de la campagne de vaccination, dont près de 190 000 deuxièmes doses.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Ouverture de la clinique de vaccination d’Ahuntsic dans l’ancien Loblaws

Les ouvriers étaient encore à pied d’œuvre à la veille de l’ouverture…
sacre-coeur-dscf2996

Travailleurs de la santé : « Il y a un essoufflement qui s’installe »

Bien que la deuxième vague de la COVID-19 semble être relativement sous…

ÉDITORIAL: Contrôle de l’information au CIUSSS du Nord-de-l’Île

Au cours des dernières semaines, votre média a demandé en vain et…

En direct de la Ferme de Rue: Gérer la sécheresse

Malgré l’état avancé de la saison, il n’est pas trop tard pour…